Vidéo : GAËL FAYE – PARIS MÉTÈQUE

Paris, ville lumière où les papillons bigarrés viennent percuter les néons blafards. Paris, ville musée sujet de maintes chansons qui ne lassent pas surtout quand c'est le tendre et délicat Gaël Faye qui propose ses mots bienveillants

Ce Paris Météque est plein d’une douce violence qui nous percute et nous renvoie à l’actualité ad libitum. Ce Paris Météque est une ode à ce Paris cosmopolite, populeux et populaire. Ce Paris cannibale où déambulent des regards hagards que l’on ignore. Des mondes qui se croisent sans se cotoyer. Pourtant, Paris ma belle, je t’aime quand la lumière s’éteint non pas pour ne pas voir mais peut-être pour laisser la place à l’humain, aux sentiments, à l’altruisme. “C’est étrange comme on a peur de quelque chose parce qu’on nous a préparés à avoir peur.” écrit l’écrivain kényan Ngugi wa Thiong`o dans son premier roman paru en 1962, Ne pleure pas. Comment a t-on pu construire autant de murs, de grilles, d’incompréhension entre les gens ? Gaël Faye au scénario et Raphael Levy à la caméra ne jugent pas dans ce clip et l’on suit les pas d’anonymes aux regards intenses comme celui de Shoba Sakthi que l’on a vu dans Dheepan de Jacques Audiard et à la rentrée dans le Casanova de Benoit Jacquot. On n’écrit pas de poème pour une ville qui en est un scande Gaël Faye mais l’on peut écrire un texte saisissant de poésie contemporaine.

Gaël Faye est en tournée et sera en concert le 7 juillet au Fnac Live à Paris, le 20 juillet avec Ibeyi aux Nuits de Fourvière

Discographie

Gaël Faye - Rythmes et botanique

Gaël Faye - Rythmes et botanique

Tracklist : Gaël Faye - Rythmes et botanique
  1. Tôt le matin
  2. Solstice
  3. Irruption
  4. Paris métèque
  5. A trop courir

Gaël Faye en concert.
DateLieuTickets
28
Mai
2023

GRANDE SCENE

Saint-brieuc (FR)
TICKETS

Dates de concerts fournies par Bandsintown

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Woodstower 2021

Infernal Woodstower 2021

Vous pensiez les voir aux Nuits de Fourvière, ils seront au festival Woodstower du 24 au 29 août qui vient de dévoiler son épatante programmation.

Vidéo : Gaël Faye – Lundi Méchant

C’est lundi, c’est boulot masqué. C’est aussi lundi méchant, le nouveau titre anti-morosité de Gaël Faye, extrait de son album du même nom à paraître le 6 novembre.

Plus dans Son du jour

Timdup-lesimmortelles2

Vidéo : Tim Dup – Les immortelles

Tim Dup fait petit à petit sa place dans la chanson en français. Avec Les immortelles, déjà son quatrième album depuis 2017, il touche par sa simplicité.
Lauraclauzel-minuit

Vidéo : Laura Clauzel – Minuit

On a besoin d’amour, quelle que soit l’heure. Mais à Minuit, les corps s’éveillent et Laura Clauzel nous propose de nous « perdre encore un peu dans des volutes d’amour, ivres de vie et d’envie. »
Stéphanie Acquette – Chacun pour soi

[EXCLU] Vidéo : Stéphanie Acquette – Chacun pour soi

LA ville du Havre comme vous ne l’avez jamais vue. Stéphanie Acquette la métamorphose en ville de science fiction où deux héroïnes extra terrestres s’affrontent à coups de pistolets laser dans une quête quasi spirituelle.
Orval Carlos Sibelius – Les humains d’abord

Vidéo : Orval Carlos Sibelius – Les humains d’abord

Évidemment, si vous avez vu Phase IV de Saul Bass, vous ne regardez plus les fourmis de la même façon. Avec la musique d’Orval Carlos Sibelius, c’est encore plus déroutant avec la fin inédite du film pour cette ode à l’inévitable apocalypse.