Les Nuits de Fourvière fêteront les 20 ans d’une collection de disques mythiques initiée le musicographe Francis Falceto, le Alan Lomax des musiques du monde avec une nuit ‘Éthiopiques’ où se mêleront rock’n’roll, soul, jazz et mélopées pentatoniques le dimanche 22 juillet.

La collection « Éthiopiques » est née de la découverte du chanteur éthiopien Mahmoud Ahmed et d’un voyage en Afrique de l’Est dans les années 80 entraîneront la réédition du disque d’éthio-jazz Erè Mèla Mèla et un formidable travail de recherche qui conduira à l’exhumation musical de tout un pan de la musique de l’Éthiopie des sixties. Francis Falceto sortira une trentaine de disques d’une richesse incroyable, une caverne d’Ali Baba à (re) découvrir pour les mélomanes, les amateurs, ou plus simplement les curieux.

Le théâtre romain de Fourvière accueillera pour célébrer cette collection hors normes l’immense Mahmoud Ahmed, le pianiste et chanteur soul Girma Bèyènè, la chanteuse Eténèsh Wassié avec le groupe Akalé Wubé. C’est la chanteuse soudanaise Alsarah désormais à Brooklyn qui ouvrira la soirée avec sa pop nubienne métissée.

Petit, voir très gros plus à cette soirée du 22 juillet, Francis Falceto fera une conférence à l’Odéon et vous pourrez boire un verre et échanger avec lui lors d’un apéritif avant le concert.

Si vous aimez voyager, tanguer, vagabonder, cette soirée estivale vous comblera sans aucun doute.

Ethiopiques Vol 1 – Golden Years Of Modern Ethiopian Music 1969-75

Mahmoud Ahmed - Erè Mèla Mèla (1975)

Mahmoud Ahmed & Badume's band - mela mela

Girma Bèyènè & Akalé Wubé - Mèlèwètesh Menèw

Alsarah & The Nubatones - Ya Watan

+ d'articles et photos :
Partagez!