Catégories
Concerts (live reports)

(Hey Ho Let’s) Go-Kart Mozart !

Le Paris Popfest a réalisé le plus beau coup de l’année en faisant venir jouer Go-Kart Mozart au Hasard Ludique. Alors que les rayons des disquaires indépendants anglais étaient inondés par la dernière vague des rééditions de Felt, Lawrence traversait la Manche pour venir faire danser Paris.

Soyons honnête deux minutes. L’intégralité du public du Hasard Ludique aurait été aux anges même si son héros avait récité l’annuaire de Birmingham… Attendu comme le Messie depuis 12 ans, Lawrence est enfin arrivé grâce à la volonté et au bon goût des gens du Popfest. Et quelle semaine pour les fans de Lawrence. Le vendredi, Lawrence nous faisait gagner de l’argent. Depuis des années, les vinyles coûtent un bras sur Discogs. On a donc été ravi de mettre la main au portefeuille pour se procurer les nouvelles éditions de Forever Breathes The Lonely Word, Me & A Monkey On The Moon, Poem Of The River, The Pictorial Jackson Review et de Train Above The City. L’addition est passée de 100 euros à 30 euros. Lawrence est au final la seule personne au monde à vous faire économiser de l’argent quand vous achetez un disque.

Go – Kart Mozart – When You’re Depressed

Le Hasard Ludique a donc remué son popotin pendant le concert de Go-Kart Mozart. Lawrence écrit toujours des hymnes (la preuve avec When You’re Depressed) et a balancé un set furieux nappé de claviers. Terry Miles bondissait derrière son armée de claviers et a assuré le show tout en servant la sauce. Pas de chichi, mais du clavier cheesy et de la pop pur jus. Une fantastique soirée.

Go - Kart Mozart - Mozart's Mini Mart

Mozart’s Mini-Mart de Go-Kart Mozart est disponible chez Cherry Red Records.

Go-Kart Mozart - Mozart's Mini Mart

Tracklist : Go-Kart Mozart - Mozart's Mini-Mart
  1. Anagram of We Sold Apes
  2. When You're Depressed
  3. Relative Poverty
  4. Zelda's in the Spotlight
  5. Big Ship
  6. Nub-End in a Coke Can
  7. A Black Hood on His Head
  8. Facing the Scorn of Tomorrow's Generation
  9. A New World
  10. I'm Dope
  11. Crokadile Rokstar
  12. Knickers on the Line by 3 Chord Fraud
  13. Chromium-Plated We're so Elated
  14. Man of Two Sides
  15. Farewell to Tarzan Harvey
  16. A Ding Ding Ding Ding Dong!!
  17. Anagram 1st Prize Reprize

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

[Micro Photos] L’art d’Hartnett

En 1985, Ignite the Seven Cannons sonne l’heure de la révolution chez Felt. Un des singles du groupe rentre enfin dans les charts (Primitive Painters) et surtout Felt compte désormais dans ses rangs le jeune Martin Duffy qui va réaliser des miracles sur les prochains disques. Lawrence s’apprête aussi à quitter Cherry Red pour Creation…
Lawrence

[1988 – 2018] Review de The Pictorial Jackson Review

Souvent dénigré, éclipsé par Forever Breathes The Lonely Word sorti à peine deux ans plus tôt et par Me and a Monkey on the Moon, The Pictorial Jackson Review est le disque de Felt qu’on se surprend à oublier. Or il serait totalement idiot de passer à côté d’un disque où Felt dit définitivement adieu…
Go kart Mozart

Go Go Kart Mozart Go

C’est jour de fête à Birmingham ! En plus de rééditer une partie du catalogue de Felt, Lawrence revient avec un nouveau disque de Go Kart Mozart.
Felt (photo © Sandy Fleming)

[1987-2017] La déclaration de Felt

L’année de 1986 fut une année faste pour Felt. Le groupe publia Forever Breathes The Lonely Word (considéré à la quasi-unanimité comme son meilleur album) et Let The Snakes Crinkle Their Heads To Death (considéré à la quasi-unanimité comme son meilleur suicide commercial).
Denim - Back In Denim

Denim sous toutes les coutures

Il paraît que le privilège des rois est d’être en retard. Ce qui est sûr c’est que le privilège des génies est celui d’être en avance. A la tête de Felt le temps de 10 albums, Lawrence a toujours mené le combat en première ligne avec Felt. L’affaire aurait pu s’arrêter là. Mais non. Totalement…
Felt

[Micro-Photos] FELTomania

En novembre 2015, Mike Sniper, le boss du label Captured Tracks annonça personnellement la réédition prochaine de l’ensemble des disques de Felt avec un partenariat du label historique du groupe, Cherry Red.

Plus dans Concerts (live reports)

[35] Les Pale Fountains ou l’Eldorado Pop

Après avoir joué en février 1985 à Londres et avant de s’envoler pour le Japon, les Pale Fountains étaient de retour à Paris en cette veille de printemps 1985. L’Eldorado de 1985 fut la séance de rattrapage pour ceux qui avaient séché la piscine Deligny.
Shack - La Locomotive, 1990

[1990 – 2020] Sur les rails avec Shack

8, 9 et 10 novembre 1990. Paris. Les La’s, les Boo Radleys, Dr Phibes et les House Of Wax Equations débarquent à Paris le temps d’un week-end pour initier les Français aux plaisirs plus ou moins méconnus (mais surtout exquis) de Liverpool. Les frères Head, ex Pale Fountains sont évidemment de la partie. On connaissait…

Liam Gallagher à son Zénith

Liam Gallagher a donné hier soir au Zénith de Paris le dernier concert d’une tournée européenne qui a affiché complet tous les soirs. Et il a fait plus que le travail.

Motivant Morby

L’ex-Woods est venu jouer son répertoire à La Lune des Pirates, salle qui avait accueilli et vu triompher les flamboyants Woods en 2017. Jeu, set et match pour…
Vincent Delerm @ Théâtre des Pénitents, Montbrison, 04-02-2020

Vincent Delerm : La vie passe et il en fait partie

Hier soir Vincent Delerm chantait à Montbrison devant le public du festival Poly’Sons. Après le spectacle, je lui ai parlé des photos que j’avais faites, de cet article que j’allais écrire sur son spectacle. Quelle idée insensée ais-je eue là… Comment écrire sur la musique, comment mettre des mots sur des sons, sur d’autres mots ?…
Damien Saez @ Halle Tony Garnier, Lyon, 09-12-2019

Damien Saez, « Que l’éphémère devienne éternité »

Damien Saez venait hier au soir présenter à Lyon, Ni Dieu ni Maître, l’album qui clôture Le Manifeste, fresque sociale de quatre années de 2016 à 2019 présentée dans une « oeuvre numérique » sur son site internet « Culture contre culture ». 39 chansons, politiques et poétiques dans lesquelles se lit la France des attentats aux gilets jaunes,…