A était à Amiens. Pour la treizième date de sa seconde tournée de 2018, Dominique A se présente seul sur scène. Et les artistes qui se présentent seul sur scène sont toujours les plus forts. Neil Young, Bill Callahan, Jason Molina... Dominique A n'est jamais aussi fort que seul sur scène.


L : L comme La Fragilité. La Fragilité est la seconde partie du diptyque proposé par celui qui a « tout fait pour ne pas être autre chose que chanteur« . Dominique A, qui va bientôt avoir cinquante ans, s’interroge sur le temps qui passe et donne le beau rôle à la poésie.
A : A comme Au Revoir Mon Amour. Les Amiénois ont été gâtés. Ils ont eu le droit à la sainte doublette d’Éléor à savoir Central Otago et Au Revoir Mon Amour. Dans la discographie de Dominique A, il y a La Musique/La Matière, l’enfant prodige et Éléor, l’enfant sacré. Publié en 2015, ce dixième album parlait d’amour et nous emmenait vers des paysages sonores délicats. A avait peur de la réception de ce disque… Quelles allaient être les réactions des critiques et du public ? Elles furent excellentes. Et on écoute toujours Central Otago avec la même candeur.

F : F comme la Fossette. Publié en 1992, le deuxième disque de Dominique A changea le destin (musical) de tout ceux qui écoutaient France Inter quand Bernard Lenoir diffusa le disque. «Si seulement nous avions le courage des oiseaux, qui chantent dans le vent glacé.»
R : R comme Rendez-Nous La Lumière. A quoi reconnait-on une grande chanson ? Vaste question… Rendez-nous La Lumière en est assurément une. Même chantée de manière dépouillée, elle nous emmène dans le même paradis pop que sa soeur jumelle présente sur l’album.
A : A comme Auguri. Auguri ou l’enfant terrible de la discographie du Nantais. Enregistré avec John Parish, ce disque est âpre autant qu’il est serein. Sur cette tournée, A joue le plus beau morceau de disque, à savoir Le Commerce de l’eau. Merci !
G : G comme Gisor. On a toujours ses disques préférés. Dans la discographie de Dominique A, il y a La Musique/La Matière qui a une place centrale et qui est l’enfant prodige. Gisor arrive après La Fin d’Un Monde et annonce la venue de Sarah, Bristol. Et Dominique A qui s’énerve sur Gisor… Ça vaut tout l’or du monde.
I : I comme Immortels. Il est donc toujours question de La Musique/La Matière. Immortels écrite par Dominique A pour Bashung qui l’enregistra mais ne la fit pas figurer sur Bleu Pétrole. Dominique A décida de donner vie à cette chanson laissée sur le bas côté qui reprend vie depuis quelques semaines grâce à la sortie de En Amont, le disque posthume de Bashung.
L : L comme La Poésie. Un des titres phares de La Fragilité qui a ouvert le concert et qui a le mérite de poser rapidement le cadre des choses.
I : I comme il aurait pas pu chanter une seconde chanson qui commence par la lettre I…
T : T comme Tout sera comme avant. A a chanté Tout sera comme avant. Un bon moyen de nous rappeler que son oeuvre ne se cantonne pas au domaine musical. Tout sera comme avant est aussi un recueil de nouvelles inspiré par l’album. Il vient aussi de publier Ma Vie En Morceaux (Flammarion), un ouvrage où il revient sur les morceaux importants qui ont jalonné sa vie.
E : E comme Encore. Deux rappels… Et comme on aimerait bien le revoir, on se dit qu’on va aller faire un tour du côté de la Salle Pleyel à Paris où Dominique A jouera le 29 janvier 2019.

Dominique A - La Fragilité

Dominique A - La Fragilité

Tracklist : Dominique A - La fragilité
  1. La poésie
  2. Comme l'encre
  3. Le grand silence des campagnes
  4. Comme au jour premier
  5. J'avais oublié que tu m'aimais autant
  6. La splendeur
  7. Le temps qui passe sans moi
  8. Le ruban
  9. Le soleil
  10. Beau rivage
  11. La route vers toujours
  12. La fragilité

Discographie

Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

Cyril Mokaiesh & Dominique A

Vidéo : Cyril Mokaiesh & Dominique A – Pas simple

Une dyade, en sciences sociales, est un groupe de deux personnes, le plus petit groupe social possible. Cyril Mokaiesh réunit sur son nouvel album des duos avec un casting en or, Clara Ysé, Pierre Guénard, Alma Forrer ou encore ici Dominique A.
Dominique A

Dominique A (à lire)

« Tous ceux qui ont acheté le premier album du Velvet Underground ont ensuite formé un groupe » a déclaré Brian Eno. On pourrait lui rétorquer que tout ceux qui ont écouté France Inter le soir de la première diffusion de La Fossette se sont mis à écouter du rock fait par un Français. Un […]
Fredrika Stahl - Finalement la nuit (avec Dominique A)

Nuit partout !

La nuit est partout. Déjà deux A dans Fredrika Stahl. Et avec Dominique et Finalement la nuit c’est un trip(l)e A. Une lente montée vers le déplaisir, l’amertume, le dégoût amoureux douloureux.

Plus dans Concerts (live reports)

Florent Marchet

Le monde de Florent Marchet

Florent Marchet pour soi, quasi. C’était aux Abattoirs de Bourgoin-Jallieu dans un nouveau format intime où l’on a pu voyager en solitaire, de Courchevel à Levallois, de Paris à Nice en passant par Montréal.
Star Feminine Band à l'Opéra Underground

Star Feminine Band au firmament

Dans le cadre de leur carte blanche à l’Opéra Underground à Lyon, La Féline et Bertrand Belin invitaient le Star Feminine Band pour leur deuxième concert en France avant leur passage à Bobigny (Canal 93) le 30 novembre et au Transmusicales de Rennes les 3 et 4 décembre prochains.
Waed Bouhassoun et Moslem Rahal @ Opéra National de Lyon, 14-11-2021

Quelle nuit à l’Opéra (de Lyon) !

De la couleur avant toute chose. C’est amusant pour une carte blanche. Bertrand Belin et La Féline ont invité The Colorist Orchestra avec Howe Gelb puis la joueuse de oud syrienne Waed Bouhassoun, en duo avec le virtuose du ney Moslem Rahal.
The Pale Fountains

[35] Les Pale Fountains ou l’Eldorado Pop

Après avoir joué en février 1985 à Londres et avant de s’envoler pour le Japon, les Pale Fountains étaient de retour à Paris en cette veille de printemps 1985. L’Eldorado de 1985 fut la séance de rattrapage pour ceux qui avaient séché la piscine Deligny.