[1989 – 2019] Précieux Asherton

[1989 – 2019] Précieux Asherton© Youri Lenquette
Louis 12/05/2019

Un an après avoir frappé très fort avec son premier album, Gold’s Clown en 1988, Johan Asherton revint l’année suivante toujours aussi inspiré avec Precious, un disque qui risque encore aujourd’hui d’en renverser plus d’un.

Car Asherton fait dans le beau. Rien que le beau. Convoquant Marc Bolan et les Stones à l’aide de sa plume, Johan Asherton allait écrire un disque d’une classe folle qui donne aujourd’hui le tournis. Avec Nikki Sudden et Dominique Laboubée, avec Jeff Eyrich (The Plimsouls, The Gun Club), Asherton donnait naissance à des chansons qui n’ont toujours pas pris une ride. Et qui peuvent faire pâlir pas mal de monde.

Precious est sorti sur Accord. Un label qui dépendait d’Universal… Comment t’es tu retrouvé sur ce label ?

Johan Asherton : A l’époque, Accord était un label de Musidisc. Ils avaient sorti God’s Clown en licence l’année précédente, qui avait marché assez bien pour que Hervé Deplasse, directeur artistique, me propose de produire mon album suivant en tant qu’artiste maison.

Est-ce qu’être sur ce label t’a donné des moyens conséquents ? La liste des participants de ce disque est splendide.

Precious est le seul de mes albums a avoir été financé par un label, tous les autres sont des productions indépendantes. Les participants ont donc été rémunérés par Musidisc, sauf Dominique Laboubée et Nikki Sudden qui étaient venus à titre amical.

Le disque a été produit par Patrick Chevalot et Jeff Eyrich des Plimsouls. C’est toi qui les a choisis ? Pourquoi ?

Jeff Eyrich était un peu le producteur attitré de Musidisc à l’époque. Il a beaucoup aimé God’s Clown et le travail de Patrick Chevalot avec qui je travaillais déjà depuis des années. Patrick et moi étions fans de ses productions, les Plimsouls, les Blasters. Musidisc m’a donc mis en relation avec Jeff, nous avons beaucoup échangé sur l’idée générale de l’album. Un problème de taille était que Musidisc ne voulait pas entendre parler de la participation de Patrick Chevalot au projet, estimant que Jeff se suffirait amplement. Pour moi c’était impensable, et nous avons fini par nous entendre.

Sylvie Lenquette a fait la pochette et Youri Lenquette la photographie. Tu leur avais laissé carte blanche ?

Oui. Je connaissais déjà Youri, l’auteur de la pochette de l’album du Liquid Gang, dans lequel j’avais joué. Sa sœur Sylvie a travaillé avec moi par la suite à plusieurs reprises.

Où a-été enregistré ce disque ? Combien de temps cela t’a pris ?

Près de Paris, puis au légendaire Studio Ferber, dans lequel Patrick a travaillé pendant de longues années. Le tout nous a pris un mois, en plusieurs fois. Jeff était logé par la maison de disques.

Quels sont les meilleurs souvenirs que tu gardes de l’enregistrement de ce disque ?

L’album a été long à démarrer, pour différentes raisons. Ça s’est beaucoup mieux passé une fois trouvé notre vitesse de croisière, et les participations des uns et des autres ont été merveilleuses. Et le mixage à Ferber est un grand souvenir !

Il y a ce fameux bonus track avec Nikki Sudden. Quelle est l’histoire de cette collaboration ?

Je correspondais avec Nikki depuis deux ans, après avoir découvert les albums des Jacobites avec Dave Kusworth. C’est ainsi que je me suis retrouvé, au moment où nous attaquions le mixage de Precious, à tourner avec Nikki lors de trois concerts à Lyon, à Evreux, et au Rex-Club à Paris. Nous avions déjà évoqué l’idée d’enregistrer quelque chose ensemble. Je l’ai donc invité à jouer sur une chanson, Dandy In Dundee, et pour la reprise de No Expectations en duo.

Te rappelles-tu de l’accueil de la presse ? Tu as fait une tournée pour défendre ce disque ? Est-ce qu’un concert t’a marqué ?

Precious est sorti à l’automne 1989, Musidisc avait organisé un showcase aux Bains-Douches, je me souviens qu’Elliott Murphy y était. L’album a été très bien reçu, et je suis parti en tournée pendant un an et demi, en plusieurs séries de dates. Le New Morning est un bon souvenir, les concerts avec les Waterboys à l’Elysée-Montmartre aussi. Des dates en Suisse, des concerts avec les Fleshtones, Jonathan Richman, Peter Case…

God’s Clown a été réédité en 2017… Precious non. Si un label te proposait une réédition, quelle serait ta réaction ?

J’en serais très heureux! Suite à un classement de Precious dans un hors-série des Inrocks, une sorte de discothèque idéale du rock français, il en a été question à plusieurs reprises. Mais rien de concret jusqu’à présent.

Johan Asherton – Precious

Precious de Johan Asherton est disponible chez Accord.


Tracklist : Johan Aherton - Precious
  1. Girl On A Barricade
  2. Star To Follow
  3. Dandy In Dundee
  4. Truly Continental
  5. Blue
  6. Down At The Liquor Store
  7. Hold Me Down
  8. Glamour Bay
  9. 1925
  10. Highways Of The Sun
  11. Betrayla Street

Pouet? Tsoin. Évidemment.

Un avis, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A lire dans “Interviews

5 questions à … Decibelles

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour du trio lyonnais Decibelles qui fait du Rock Français qui tabasse. Il ne faudra pas les manquer à la Messe de Minuit…

5 questions à … Von Pourquery

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour du touche à tout Von Pourquery dont on a aimé entre autres les BO pour les films d’Antonin Peretjatko ou le travail…

5 questions à … Blondino

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes, appréciés par les membres de l’équipe, de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Blondino qui avait allumé nombre de nos jours avec son album Jamais sans la nuit, et deux EP tout aussi brûlants.…

Departure Lounge

[1999 – 2019] L’envol de Tim Keegan and Departure Lounge

Attention, grand disque ! Attention, grand monsieur ! Avant d’attirer le regard de la presse française avec Too Late To Die Young en 2002, Tim Keegan et ses Departure Lounge publièrent en 1999 Out Of Here, un grand disque de pop. Retour sur l’enregistrement de ce disque avec Tim Keegan.

We Hate You Please Die

Live Forever We Hate You Please Die !

C’est incontestablement la révélation de l’édition 2019 de Rock En Seine. A Saint-Cloud, il y avait la barbe d’Eels, la basse de Simon Gallup (The Cure) et les chaussettes rouges de Raphaël Balzary, étonnant chanteur de We Hate You Please Die. Vindicatif comme Lux Interior et tranchant comme un Stooges, ce Rouennais emmène son groupe…

Rubin © Christophe Roué

5 questions à … Rubin et le Paradoxe

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Rubin et le Paradoxe que l’on avait découvert avec un premier EP où il invitait Brigitte Fontaine et Calypso Valois. Il…

Lysistrata

5 questions à … Lysistrata

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Lysistrata sur le point de lâcher leur nouveau missile Breathe In/Out le 18 octobre chez Vicious Circle. En attendant, on ne…

Miossec

Christophe Miossec par Thierry Jourdain

Dans la vie, il est important d’avoir de bonnes idées. Thierry Jourdain a eu l’excellente idée de faire un livre qui narre la carrière de Christophe Miossec. Superbe chanteur, carrière exemplaire et excellent écrivain font de Miossec, une bonne carcasse l’un des livres essentiels de la rentrée.

5 questions à … Gérald Genty

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Gérald Genty qui sort le 30 août, Là-Haut, un album poétique en apesanteur qui fait planer et rêver. Il troque les…

5 questions à … Hein Cooper

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Hein Cooper, jeune australien découvert au MaMA 2018 et qui revient après sa belle échappée du premier disque avec un deuxième…

5 questions à … Clément Chassaing

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Clément Chassaing qui quand il ne réalise pas le disque de Jil is Lucky ou de Dead Fox écrit des chansons…

David Assaraf - Et que rien ne m'éveille

5 questions à … David Assaraf

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux commentés du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de David Assaraf auteur d’un premier album Ceux qui dorment dans la poussière très personnel tout comme sa généreuse playlist où…

Paul Weller par Nicolas Sauvage

Passionnant depuis 1977, Paul Weller est toujours présent et ne compte pas prendre sa retraite comme le reste de la promo de la même année. En attendant le prochain disque de l’ex Jam, on peut lire la biographie que lui consacre Nicolas Sauvage. Ouvrage imposant et passionnant, Life From a Window, Paul Weller et L’Angleterre…

5 questions à … Claire Faravarjoo

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux commentés du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Claire Faravarjoo dont le nouveau single, Tequila vous fera tourner la tête et danser sur la plage tout l’été tout…

Shame (on me)

En 2019, les Londoniens de Shame sont toujours vivants et c’est une sacrée bonne nouvelle. En 2018, ces cinq jeunes lads ont débarqué sans prévenir avec le très correct Songs of Praise. Très correct pour un premier album… Et puis il y avait leurs prestations live. Qui elles, étaient et sont toujours merveilleuses.

H-Burns

M. H-Burns

« Les mecs seuls sur scène sont les plus forts. » La preuve en a été faite avec Jason Molina à l’époque de Songs: Ohia. Et cette maxime est toujours vraie aujourd’hui grâce à Bill Callahan et Renaud Brustlein aka H-Burns. Auteur d’un des disques de l’année (Midlife), H-Burns est venu jouer ses belles chansons, accompagné de…

Arche

5 questions à … Arche

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux commentés du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour d’Arche, un groupe lyonnais qui s’aventure dans la pop pop pop pop et ne se perd par en route avec leur…

B77

5 questions à … B77

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux commentés du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de B77, un duo Fribourgeois dont l’électro pop florale est parfaite pour chiller en mode vacances. On les découvre un peu…

Silly Boy Blue

[RES 2019] Royale Silly Boy Blue

La première écoute de Cecilia avait été un choc. Bonne nouvelle : quelques mois après, la force de ce morceau est toujours intacte. Entretien avec Silly Boy Blue qui va bientôt jouer, pour la première fois à R.E.S. !

Shack

[1999 – 2019] Sa majesté Shack

En 1999, Shack met fin à onze ans de silence et revient sur le devant de la scène anglaise. En 1999, Shack publie un des disques de l’année comme à chaque fois qu’il sort un disque. Il y a vingt ans, les frères Head prenaient enfin la place qu’ils méritaient depuis le début.

A ne pas rater dans Interviews !