Buzy, Cavalcade Rock

Neuf ans après Au Bon Moment, Au Bon Endroit, Buzy est de retour avec Cheval Fou, un disque coup de poing. Accompagnée par Bertrand Belin (compositeur et co-interprète de Où vont mourir les baleines), Anna Mougladis et Arnold Turboust, Buzy se lance, au galop, dans un disque qui ne fait de l'auditeur qu'une bouchée. Entretien avec celle qui a collaboré avec feu Daniel Darc et Gérard Manset et qui fait feu de tout bois sur son nouveau disque.

Cheval Fou est ton neuvième album et il s’agit du premier album où on ne te voit pas sur la pochette. Pourquoi ?

L’album s’appelle Cheval Fou. Je trouvais cela plus judicieux et moderne de mettre la tête d’un très beau cheval.

Buzy – Cheval Fou

Comment est né ce disque ? Il y a eu un élément déclencheur ?

Il fut un temps où j avais décidé de n’être qu’auteur pour les autres. J’ai donc écrit pour une jeune artiste et pour un groupe. Les deux projets ont périclité ; j ai donc décidé de m’y remettre pour moi.

Cheval Fou va être distribué par Differ-Ant… Mais est-il sur un label ? C’est facile de faire un disque en 2019 quand on s’appelle Marie-Claire Buzy ?

Le label c’est moi ! Une production totalement indépendante ainsi que la fabrication des cds et des vinyls, le clip, le site etc. Que l’on s’appelle Buzy ou X c’est très dur. C’est un luxe de faire un album, nous sommes devenus des artisans.

Bertrand Belin signe la musique d’Où vont Mourir Les Baleines. Vous vous êtes rencontrés dans un bistrot parisien. Ce fut par hasard ? Comment est née cette collaboration ?

J’aime le travail et la personnalité de Bertrand Belin je lui ai envoyé le texte de cette chanson. Il a aimé et a composé la musique. Nous nous sommes effectivement rencontrés dans un café. Après plusieurs discussions téléphoniques nous avons collaboré en nous envoyant des mp3 respectifs. C’était bien et constructif.

Je présume que les choses sont différentes pour Arnold Turboust qui joue du piano sur Journées Nuages. Vous n’aviez jamais encore travaillé ensemble ? (Je peux me tromper…)

Oui c’est la première fois que je travaille avec Arnold mais je le connais depuis longtemps et j’aime son élégance.

Rebel a pile 30 ans. Te rappelles-tu de cette période ? Quels sont tes meilleurs souvenirs liés à l’enregistrement de ce disque ?

Je ne m’en rappelle plus trop à part Keep Cool et Sheppard, le beau titre et le clip que j’avais fait à Los Angeles.

Buzy – Shepard

Ta voix a changé. Quels rapports entretiens-tu avec elle ?

Je n’entretiens aucun rapport avec ma voix, j’ai des phases où je ne l’aime pas puis ça passe…

Tu aimes enregistrer ? T’écouter ?

Oui, pendant l’enregistrement je réécoutes les titres en boucle. J’analyse, je critique ou je prends mon pied…

Quels disques as-tu écouté pendant l’enregistrement de Cheval Fou ?

J’ai adoré le groupe Fink.

Tu vas défendre ces nouvelles chansons sur scène ? Elles vont être faciles à défendre ?

Pour l’instant je ne sais pas, j’attend de voir les retours sur cet album.

Cheval Fou de Buzy sera disponible courant juin 2019 chez Differ-Ant.

pochette: Marie-Claire Buzy - Cheval Fou

Tracklist : Buzy - Cheval Fou
  1. Cheval Fou
  2. Murmures
  3. Journées Nuages
  4. Où vont mourir les baleines ?
  5. Prière
  6. Envie d'hiver
  7. Expérience Humaine
  8. Ligne Brisée
  9. Le tour de nos têtes
  10. Cosmic Brother

Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

Ltrangleuse-lespins

[EXCLU] Vidéo : L’Étrangleuse – Les Pins

Ambiance Argile de L’Étrangleuse sera t-il le remède à la morosité ambiante ? Les mantras de leur nouveau disque nous font sortir des ornières en explosant les œillères musicales.
Clio @ A Thou Bout d’Chant | 04.05.2024

Photos : Clio & Neptune @ A Thou Bout d’Chant | 04.05.2024

La muse de l’Histoire, Clio et le dieu des eaux vives et des sources, Neptune, une rencontre impossible ? Que nenni dans le temple lyonnais de la chanson en français, A Thou Bout d’Chant, le tout mis en boite par l’éphèbe Fabrice Buffart.
Orsojesenskaaveccabane-effacerlamer

Le bon moment

Il y a un peu moins de dix ans sortait un album merveilleux que nous réécoutons souvent. Effacer la mer d’Orso Jesenska est un bijou de caresses musicales, de temps heureux suspendu, de plongée dans une beauté qui tremble.

Plus dans Interviews

Cmathieuteissier1

Rêve éveillé avec Lescop

Lescop sort du bois avec un nouvel album, Rêve parti qui fera danser Les garçons et vous retirera la raison avec la femme papillon. Entretien avant son concert à La Rayonne à Villeurbanne le samedi 9 mars.
Julienshelter-matthieudortomb4

5 questions à Julien Shelter

Avec Island, Julien Shelter nous propose un album cocon, un disque refuge pour se ressourcer avec des titres délicats évoquant l’amour, la nature ou l’enfance.
Chroniquenicolas-commentchicmediaschristophe-3

Fortunate semper magis tempus

Nicolas Comment vient de signer Chronique du temps qui passe, un superbe livre qui mêle des textes intimes et des photos d’artistes au gré des rencontres incroyables qu’il a pu faire. Il était récemment à Lyon pour une rencontre dédicace et une présentation de son travail à la galerie Poltred, l’occasion pour SK* d’évoquer avec […]

5 questions à … AbEL K1

Après avoir écrit pour d’autres et principalement pour Blondino dont il est l’indissociable compagnon de ses échappées, AbEL K1 sortira en mai son premier album. Un album porté par sa poésie toujours si personnelle et tendue, un lyrisme rock et direct, et une voix singulière. Prélude (à la folie) en est le premier aperçu, ainsi […]