Catégories
Découvertes

Carton plein pour les Catenary Wires

© Alison Wonderland

Un groupe qui collectionne des vinyles d’Orange Juice et de Daniel Johnston ne peut pas être mauvais. Après avoir écouté Til The Morning des Catenary Wires, on vous le confirme : Un groupe qui collectionne des vinyles d’Orange Juice et de Daniel Johnston ne peut qu’être bon.

Après avoir publié Red Red Skies chez les Espagnols d’Elefant, les Anglais de Catenary Wires ont trouvé refuge chez les Allemands de Tapete Records pour sortir leur nouvel album. Touchés par la grâce de Serge Gainsbourg et Brigitte Bardot, Amelia Fletcher et Rob Pursey ont enregistré un disque élégant et totalement envoûtant, produit par Andy Lewis, un proche de Paul Weller.

The Catenary Wires – Dream Town

Til The Morning de The Catenary Wires sera disponible le 14 juin 2019 chez Tapete Records/Differ-Ant.


Tracklist : The Catenary Wires - Til The Morning
  1. Dream Town
  2. Hollywood
  3. Sixteen Again
  4. Dark Brown Eyes
  5. Back On Hastings Pier
  6. Love On The Screen
  7. Half-Written
  8. Tie Me To The Rails
  9. So Quiet In This Home
  10. I'll Light Your Way Back
  11. Til The Morning
  12. Dancing

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Les bons conseils de Gary Olson

Gary Olson laisse de côté ses chers et tendres The Ladybug Transistor pour tenter l’aventure en solo. Avec sa trompette et les deux frères Åleskjær, Olson fait la démonstration que l’on peut faire simple et beau en même temps.
Pete Astor

La raison Astor

Alors que Tapete vient de joliment rééditer Paradise, Pete Astor a décidé de revenir en France en 2020 après avoir donné quelques brillants concerts en 2019 en Angleterre et à Paris.
Robert Forster - Inferno

Robert Forster – Inferno

Pour bien débuter la semaine, il suffit d’écouter le nouveau disque de l’ex Go-Betweens, Robert Forster. En 35 minutes, montre en main, ce bon vieux Robert vous emmène loin des vicissitudes du quotidien tout en chantant les vicissitudes de son quotidien.

Robert Forster, la pop de l’enfer

Robert Forster, ex Go-Betweens sera de retour avant le printemps avec un nouveau disque. Et comme d’habitude avec la grande seringue, c’est du tout bon !
Lloyd Cole @ la Maroquinerie, Paris, 15/03/2017

Lloyd Cole à Lesquin

Lloyd Cole n’en finit pas d’être parfait. Après avoir annoncé une belle tournée française cet automne, le voilà qu’il annonce sa venue le 14 octobre 2018 au centre culturel de Lesquin.
MS

Jeu, The Monochrome Set & Match

Le mois de février 2018 va coûter bonbon aux fans de belles choses. En plus de se procurer les rééditions des 5 premiers albums de Felt, il va falloir s’offrir (ou se faire offrir) le coffret 1979-1985 – The Complete Recordings des Monochrome Set.

Plus dans Découvertes

Mottron @Heart and Guts

L’intrusion de Mottron

Mottron n’est pas carré, il ne rentre pas dans les cases de la pop policée à la française. Il s’apprête à sortir son premier album, Giants le 30 octobre chez Pias Le Label.
Lomelda-Hannah © Tonje-Thilesen

Her name is Hannah !

Lomelda fait des merveilles de chansons. On avait beaucoup aimé M for Empathy l’an dernier, Hannah Read revient déjà avec Hannah, une collection de chansons bouleversantes.

Solaire Solaris Great Confusion

Accompagné par Elise Humbert au violoncelle, Yves Béraud à l’accordéon, Aurel Troesch aux guitares, Jérôme Spieldenner à la batterie, Foes Von Ameisedorf à la basse et Jacques Speyser aux chœurs, Stephan Nieser aka Solaris Great Confusion signe le disque le plus élégant de cette rentrée 2020.
Lucidvox

We Are Lucidvox !

Lucidvox est un quatuor moscovite qui mêle des riffs à la Kalachnikov à des chœurs puissants. Leur nouvel album, We Are sort sur le label Glitterbeat le 23 octobre.
Jonathan Personne © Dominic Berthiaume

Son nom est Personne

Jonathan Personne s’échappe de son Corridor pour son deuxième album, Disparitions à paraître le le 28 août 2020 chez Michel Records.
Dana Gavanski © Marija Strajnic

Le tribut de Dana

Canadienne aux origines serbes, Dana Gavanski parle au vent et reprend Tim Hardin. Hier étant parti, elle revient déjà après son premier album cette année avec un nouvel EP de reprises, Wind Songs chez Full Time Hobby.