SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux commentés du moment, nouveaux ou anciens. Caesaria s’y colle une seconde fois à l’occasion de la sortie de leur clip, Floating Heads. Vous pourrez les croiser aussi cet été dans quelques festivals que les belfortains risquent de sérieusement ambiancer avec ce titre.

Caesaria en cinq questions

Votre souvenir de concert ?

Il faut n’en choisir qu’un ? Alors, je dirai notre dernier concert à Paris pour la soirée Live Stronger organisée par les Airnadette. C’était au Palais de Tokyo, une salle magnifique à côté de la Tour Eiffel et on ouvrait pour Mass Hysteria. C’était un sacré défi pour nous d’ouvrir pour un groupe pareil, hyper rock et puissant sur scène.
Mais on est hyper rentrés dedans, la salle était à fond, tout le monde dansait, et ce fut une belle soirée !
D’autant plus que tous les fonds de la soirée étaient reversés au Secours Populaire donc on avait une bonne raison de boire des bières et de se mettre une torpille…

Votre rencontre marquante en tournée ?

Le public breton. Une vraie rencontre, on vous kiffe les bretons !

Caesaria – Floating Heads

Votre anecdote dans le van ?

On adore les voyages en van ! On a souvent pas mal de route à faire et le mot d’ordre c’est : trouver un jeu pour s’occuper. Du coup on en a trouvé plein : le « Tu préfères », le « Pour combien », le « C’est l’histoire d’un mec… » qui consiste à raconter un film le plus vaguement possible… Là, en ce moment on est sur le jeu du « Chapeau » : on a un chapeau de cowboy qui traîne dans le van et celui qui le porte doit s’inventer une vie et la raconter aux autres ! Ça peut durer des heures et c’est incroyable à quel point on a de l’imagination quand on s’emmerde !

Votre nouveau clip Floating Heads en quelques mots ?

On a voulu rendre hommage à tous ces beaux parleurs et autres grosses têtes qu’on a pu rencontrer dans nos vies (et qu’on rencontrera encore malheureusement). Ces personnes qui dès lors qu’elles te parlent, tu te rends compte de l’imposture et de l’escroquerie. Entre nous, c’est un code en mode « c’est une floating head lui, non ? » ; du coup, on en a fait un titre. Dans le clip, on a voulu changer la perspective. En effet, tout ce qu’on aimerait faire à ces floating heads : c’est à dire les molester, les brutaliser, leurs cracher dessus jusqu’à les faire taire, eh bien on a subi tout ça avant eux.

Votre prochain rêve ?

Faire un titre avec Julian Casablancas. On est allés voir les Strokes à Londres le mois dernier et c’était fou. Tous leurs titres sont des classiques et les voir sur scène était un rêve de gosse. Donc partir enregistrer à New York avec Julian : là on est sur un rêve de qualité !

En écoute avec Caesaria :

  1. MonitorsWorld of Mirrors
    Parce que c’est la famille ! Des potes qui viennent de sortir ce son de tueur sur notre label Try & Dye.
  2. De StaatKitty Kitty
    Parce que best clip ever !
  3. De StaatTie me Down
    Parce qu’il vient de sortir et parce qu’il faut l’écouter!
  4. Loyle CarnerOttolenghi
    Parce qu’on aime beaucoup.
  5. BakarAll In
    Parce que vu à Londres, un vrai kiff et parce qu’il vient à la maison aux Eurockéennes de Belfort.
  6. Fontaines DCToo Real
    Parce que des mecs de Dublin avec gros son british, faisant du rock indé : tout ce qu’on aime quoi !
  7. Pierre BillonLa bamba triste
    Pour les mamies du 16ème.
  8. KasabianUnderdog
    Parce qu’il faut savoir mettre des classiques dans une playlist.
  9. MasonExceerder
    Parce que ce son est beaucoup trop cool
  10. Patrick SébastienJoyeux Anniversaire
    Parce que c’est l’anniversaire de Louis dans quelques jours

Plus d’informations sur la page facebook de Caesaria.

Caesaria - We are Caesaria

Les prochains concerts de Caesaria en France

DateSalleVilleTickets
26 Jul 2019Festival de la PailleMetabiefAcheter un Ticket
27 Jul 2019Festival Line UpErdeven 
30 Jul 2019KasinoPerros-guirec 
02 Aug 2019L’AgarthaLocmine 
03 Aug 2019Little Town FestivalCramans 
Dates de concerts fournies par Bandsintown