Avant de monter sur la scène du Main Square pour clôturer la deuxième journée de l’édition 2019, Arnaud Rebotini après un passage à l’Astropolis avec le Don Van Club pour un concert autour de la B.O. de 120 Battements par Minute et avant de jouer aux Eurockéennes de Belfort, Rebotini est passé par le Main Square et a pris le temps de répondre à quelques questions. Punk is not dead et Rebotini est bien vivant.

Tu as récemment déclaré que tu étais un « punk en costard ». Quelle est ta relation avec le punk ?

Arnaud Rebotini : Je suis d’une génération qui n’a pas vécu le punk. J’ai vécu le punk d’une façon un peu pénible au final. Côtoyer des gens qui se considéraient comme des punks historiques qui avaient vécu un quelque chose d’exceptionnel… Alors oui, le punk était quelque chose d’unique, c’était le retour aux bases du blues. Le punk, c’est une manière de jouer très simple et très rapide. J’ai une relation un peu trouble au mouvement punk. J’ai dit cette phrase car j’aime le punk. Mais je suis de la génération de Nick Cave… C’est à dire d’une génération de gens qui ont enfilé un costard après le mouvement punk.

Tu le découvres en quelle année le punk ?

Je suis né en 1970. Je vais donc le découvrir dans les années 80.

Arnaud Rebotini @ Main Square Festival, 06-07-2019

Arnaud Rebotini @ Main Square Festival, 06-07-2019 © Louis Teyssedou

Via quel groupe ?

Les Sex Pistols. Ils étaient encore très importants à l’époque. Et puis, il y avait quelque chose qui a disparu aujourd’hui : le costume. Chaque tribu, chaque mouvement avait son look. C’était très important. Les rastas, les babas… Aujourd’hui, tout cela a disparu. Si tu as quelques gothiques, quelques métalleux. Mais cette façon de s’habiller a disparu.
Mais je ne suis pas un grand fan de punk anglais. Je suis plus client de Black Flag ou d’Henry Rollins.

Je change totalement de sujet… Tu travailles pour des réalisateurs. As-tu déjà eu peur qu’on ne vienne pas te chercher ?

J’ai eu quelques expériences avant les films de Robin Campillo. Le cinéma m’a toujours attiré au final. Je ne voulais pas être le énième compositeur qui fasse du sous Wagner ou de sous Stravinsky. Je voulais faire une musique impressionniste et délicate.

120 Nuances de BPM d’Arnaud Rebotini est disponible chez Because.

Arnaud Rebotini - 120 Battements Par Minute

120-Battements-par-minute

Tracklist : Arnaud Rebotini - 120 Battements Par Minute
  1. 120 Battements Par Minute
  2. Premiers Battements
  3. Sean & Nathan La Nuit
  4. Meltonpharm
  5. Jeremie Est Mort Du Sida
  6. Pride
  7. La Parade
  8. Smalltown Boy Arnaud Rebotini Remix
  9. Le Scanner
  10. Premier Club
  11. Azt Ddi Ddc
  12. Le Pont
  13. What About This Love Kenlou Mix
  14. Sean & Nathan
  15. Minority's Swing (Bonus Track)
  16. Housing Committee (Bonus Track)
  17. A Prayer For You (Bonus Track)

Les prochains concerts de Arnaud Rebotini en France

DateSalleVilleTickets
23 Jul 2019COUR D'HONNEUR DU PALAIS DES PAPESAvignonAcheter un Ticket
28 Aug 2019Safari BoatParis-5e-arrondissementAcheter un Ticket
20 Sep 2019Quartier Laiterie - 4 sallesStrasbourgAcheter un Ticket
14 Nov 2019Théâtre FoirailChemillé-melayAcheter un Ticket
16 Nov 2019Théatre Foirail de ChemilléChemilleAcheter un Ticket
Dates de concerts fournies par Bandsintown