Catégories
Découvertes

V’la Hval !

© Lasse Marhaug

Revoilà Jenny Hval ! En 2016, vous êtes peut-être passé à côté de Blood Bitch, son sixième album solo qui a été formidablement accueilli par la presse et les gens de bon goût. Elle revient à la rentrée avec The Practice of Love, un album (faussement) pop.

La Norvégienne sera donc de retour à la rentrée avec un disque qui devrait en retourner plus d’un. Enregistré avec Vivian Wand, Laura Jean et Félicia Atkinson, The Practive of Love se joue des canons actuels et renverse la table.
La preuve avec High Alice.

Jenny Hval – High Alice

« Pendant un moment, ce titre résumait tout l’album. Je ne savais pas à quoi ressemblerait le reste, juste le sentiment que cette chanson et ce titre, ces deux mots « High Alice » me donneraient la direction », raconte Jenny. « Mes guides cette fois-ci ont été L’Heure de l’Etoile de Clarice Lispector et Confide in Me de Kylie Minogue. Peut-être que High Alice est la narratrice de cet album. Je ne sais pas comment je l’ai écrit, c’était automatique. Mais j’ai trouvé ça marrant de mentionner le mot « sea » à trois reprises. High Alice va dans tous les endroits que j’ai appris à éviter, comme les quatre grands thèmes : l’amour, la mort, la vie, et l’océan. L’océan. L’océan. »

Et nous, on se noie dans la musique de cette chère Hval.

The Practice of Love de Jenny Hval sera disponible le 13 septembre 2019 chez Sacred Bones/Differ-Ant. Jenny Hval sera en concert le 30 septembre 2019 au Centre Pompidou (Paris).

Jenny Hval - Practice of love

Tracklist : Jenny Hval - Practice of love
  1. Lions (feat. Vivian Wang)
  2. High Alice
  3. Accident (feat. Laura Jean)
  4. The Practice of Love (feat. Laura Jean et Vivian Wang)
  5. Ashes To Ashes
  6. Thumbsucker (feat. Félicia Atkinson et Laura Jean)
  7. Six Red Cannas (feat. Vivian Wang
  8. Félicia Atkinson et Laura Jean)
  9. Ordinary (feat. Vivian Wang et Félicia Atkinson)

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Hilary Woods

Hilary Woods sort du bois

L’ex-JJ72 a rangé sa basse au placard et a dépoussiéré son piano. Le résultat de ce ménage de printemps est le très beau Colt, un album de huit morceaux qui nous transportent dans les montagnes de Twin Peaks.

Plus dans Découvertes

Lomelda-Hannah © Tonje-Thilesen

Her name is Hannah !

Lomelda fait des merveilles de chansons. On avait beaucoup aimé M for Empathy l’an dernier, Hannah Read revient déjà avec Hannah, une collection de chansons bouleversantes.

Solaire Solaris Great Confusion

Accompagné par Elise Humbert au violoncelle, Yves Béraud à l’accordéon, Aurel Troesch aux guitares, Jérôme Spieldenner à la batterie, Foes Von Ameisedorf à la basse et Jacques Speyser aux chœurs, Stephan Nieser aka Solaris Great Confusion signe le disque le plus élégant de cette rentrée 2020.
Lucidvox

We Are Lucidvox !

Lucidvox est un quatuor moscovite qui mêle des riffs à la Kalachnikov à des chœurs puissants. Leur nouvel album, We Are sort sur le label Glitterbeat le 23 octobre.
Jonathan Personne © Dominic Berthiaume

Son nom est Personne

Jonathan Personne s’échappe de son Corridor pour son deuxième album, Disparitions à paraître le le 28 août 2020 chez Michel Records.
Dana Gavanski © Marija Strajnic

Le tribut de Dana

Canadienne aux origines serbes, Dana Gavanski parle au vent et reprend Tim Hardin. Hier étant parti, elle revient déjà après son premier album cette année avec un nouvel EP de reprises, Wind Songs chez Full Time Hobby.
Melenas

Melenas ! ¡Que viva España!

Lloyd Cole peut prendre sereinement sa retraite (et continuer de rééditer les disques des Commotions), la relève est enfin assurée. Elle vient d’Espagne (de Pampelune pour être exact) et elle s’appelle Melenas. Elles s’appellent Melenas pour être (encore) exact. Quatre filles qui ont tout compris à la pop et qui anéantissent en un disque toute…