Catégories
Découvertes

La grande évasion des Raptor !

Il n’y a pas que Banksy et le trip hop à Bristol ! Les Raptor viennent de sortir leur premier disque, Escapism enregistré à l’ancienne aux studios Bink Bonk et produit par Mat Sampson (Turbowolf, Kasabian).

Kurt Fletcher décrit Escapism comme « une épopée analogique floue de proportions psychédéliques et tordantes. Teinté de rock-garage et de tambours grandioses, l’album virevolte et kaléidoscope à travers des thèmes d’euphorie électrique, de dystopie, d’Alice au pays des merveilles et de miel hallucinogène. » Tout est dit ! Pas étonnant que les Raptor aient ouvert pour Robert Plant (Led Zeppelin), Mick Ralphs (Bad Company), The Groundhogs, Deborah Bonham ou Dr Feelgood. Ils viennent aussi de sortir un live avec un montage d’images filmées par le public qui capture bien leur fighting music spirit, à voir ci-dessous.

Raptor – Live In Bristol 17/03/19 (Rough Trade

Raptor - Escapism

Raptor - Escapism

Tracklist : Raptor - Escapism
  1. Dynamite (Is Freedom !)
  2. Escapism
  3. Ultraviolet
  4. Haight Street
  5. Deaf Letter
  6. Satori
  7. Queen Bee

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Les Marquises - La Battue

Vidéo : Les Marquises – La Battue

La Battue c’est le titre d’un des grands disques de cette année, c’est aussi un morceau incroyable des Marquises, mis en images comme Head As A Scree par Nick Uff.
PJ Harvey Dry Demos Vignette

Au sec avec Polly Jean !

Quand on réécoute Dry sorti en … 1992, on continue à se prendre la même claque, l’enchaînement Oh My Lover, O Stella, Dress, Victory continue à nous foudroyer les tympans et Sheela-Na-Gig demeure un hymne imparable. Alors l’annonce des Dry Demos nous fait mouiller d’impatience.
Mark Kozelek

The Sun Kil Moon Trail

Bill Callahan ouvre son prochain disque, Golden Records avec ses mots, « Hello, I’m Johnny Cash… » Qu’à cela ne tienne. Mark Kozelek aka Sun Kil Moon revient lui aussi à la rentrée avec Welcome to Sparks, Nevada dont le titre phare s’intitule The Johnny Cash Trail.
The Apartments

The Apartments : de l’ombre à la lumière

En 2015, Peter Milton Walsh mettait fin à des années de silence en publiant No Song, No Spell, No Madrigal chez Microcultures. Il sera de retour à la rentrée avec un nouvel album de 8 chansons publié chez Talitres.
Feldup - Falling apart

Vidéo : Feldup – Falling apart

Et si le disque indie de l’année venait du far east français, la Franche-Comté avec Feldup ? Que de F mais c’est juste que c’est fichtrement bien foutu.
Thurston Moore

Notre amour pour Thurston Moore

Accompagné de Steve Shelley (Sonic Youth), Deb Googe (My Bloody Valentine) et de James Sedwards (Nøught), l’ex Thurston Moore revient nous parler d’amour avec un nouvel album prévu pour la rentrée.
Lane - Pictures of a Century

LANE – Pictures of a century

Le coup de poing musical de la semaine (ou du mois, voire de l’année) est signé LANE (pour Love and Noise Experiment). Avec dans ses rangs des anciens Thugs et des anciens DARIA, on savait que le niveau serait relevé. Il l’est tellement que les chansons de ce premier disque débordent dans notre salon et…

Plus dans Découvertes

Big Wool - Simple Travel

Voyager léger avec Big Wool

Il y a des disques qui sont des invitations au voyage même s’ils ont été longtemps immobiles et intérieurs. Et quand en plus l’EP de Big Wool se nomme Simple Travel, on prend d‘autant plus facilement la route chère à Jack Kerouac.
Chien noir

L’important c’est d’aimer ?

On avait découvert Chien Noir en ouverture de Morgane Imbeaud aux Etoiles, il sort un premier titre, Quelle Importance dont la petite musique fait déjà danser notre cœur.

Le show T Truman

Timothy Lanham, clavièriste de The Vaccines prend la route seul pour les vacances. Et c’est formidable.

Une bonne dose de Bonner

Né dans la ville du King et vivant à Mazatlán, Jason Bonner chante le rêve américain comme Jason Molina l’aurait conté.
Feldup

Se reconstruire avec Feldup

Tout le monde s’est épuisé à faire des concerts à la maison pendant le confinement. Pendant que certains labels se lançaient dans une course fort douteuse, Talitres est resté silencieux et a préparé la sortie du nouveau disque de Thousand et a surtout signé Feldup.

Les Gelatine Turner tapent dans le dur

Les frères de Gelatine Turner sont habillés comme des lads de Manchester. Mais au lieu de sonner comme les La’s ou Cast, les Gelatine Turner sonnent comme les… Gelatine Turner. Sur une base rock, les frères Audoynaud rappent et enchaînent les merveilles. En 2012, Aline regardait le ciel. En 2020, Gelatine Turner regarde derrière les…