Djen Ka, la musique dans la peau

Djen Ka© Emkina
Louis - 25/09/2019

Depuis 2012, Djen Ka a ouvert pour une kyrielle d’artistes (Julien Doré, Gaël Faye ou encore Mesparrow, etc.) et a joué dans toute la France et à l’étranger (Turquie, Liban, Jordanie, etc.). Il a pris le temps de poser ses valises pour enregistrer un EP élégant et structurant.

Oui, car avec Djen Ka, rien n’est laissé au hasard. Les compositions, le clip. Tout est savamment réfléchi et tout a son utilité. Et on comprend mieux pourquoi la bande originale de la trilogie de Jason Bourne est sa bande originale de film préférée. Avec ses cordes et son tempo, un morceau comme Ils se mélangent vous traque. Une course-poursuite auditive s’engage. Et il vous attrapera quoique vous fassiez. Aidé par Simon Guyomar et par Loïc Loew, Djen Ka a la musique dans la peau. Comme un certain Jason Bourne avec sa mémoire.

Ton clip va être publié dans quelques heures. Comment te sens-tu ?

Djen Ka : C’est assez banal, j’imagine, mais j’oscille entre un mélange de satisfaction et d’excitation, altéré par une fébrilité sous jacente. Probablement parce que j’y ai mis beaucoup de moi-même…. En effet, certains de mes titres naissent directement avec une idée de scénario et d’images. C’était clairement le cas de « Ils se mélangent ».
Mais, quand tu as un tout petit budget, parvenir à tourner un clip ambitieux est un véritable challenge et demande de s’engager dans des domaines qui sont très éloignés de la pure création (organisation, financement, etc).
Mon pote Simon Guyomard (le réalisateur) a totalement joué le jeu et s’est beaucoup investi dans cette aventure qui met en scène une dizaine de danseurs (et un faucon pèlerin) en autre. Même si j’ai le sentiment que nous avons atteint notre objectif de départ (d’où l’excitation), le mystère reste entier quant à la réception de tout ce travail par le public … (d’où la fébrilité) J’espère sincèrement qu’il sera bien reçu.

Djen Ka – Ils se mélangent

Comment doit-on comprendre le titre de ton nouvel EP Ils se mélangent ?

En fait, le texte du morceau est très simple en apparence, mais le sens profond est assez fort, et délivré de manière subtile. Ils se mélangent, c’est une sorte d’allégorie des puissants qui manipulent les masses en les avilissant : « Ils se mélangent, imperceptibles, au vide de nos existence » En effet, j’ai tendance à croire que, plus les gens passent du temps devant la télévision, les réseaux, plus ils sont à même d’être formatés (pub, émissions de divertissement, télé réalité, etc) Nous avons donc mis ce titre en image en évoquant le positionnement de personnages qui vont plutôt dans le sens inverse. Ainsi, dans le premier couplet, les danseurs principaux sont traversés par une force mystique, symbolisée par le faucon (animal totem pour les amérindiens, c’est aussi Horus dans la mythologie égyptienne) On passe de personnages très propres sur eux, très « dans le moule », à des personnages qui, en une fraction de seconde, ont un déclic puissant. Ils laissent surgir leur part animale, sauvage et reprennent le contrôle de leur vie en lien avec leurs aspirations profondes … Chaque grande région du monde est représentée par la couleur de peau des danseurs = Amérique du sud, Europe et Amérique du nord, Afrique, Asie… Et la danse devant le feu fait référence aux amérindiens, aux chants et aux danses rituelles qu’ils exécutaient avant le départ à la guerre = « dessiner les corps et les haches qu’on déterre » (déterrer la hache de guerre)

Donc voilà, ça n’a l’air de rien, comme ça, mais ça raconte pas mal de choses, finalement …

Quel rapport entretiens-tu avec le violoncelle ?

J’ai un tempérament assez doux, sensuel et lyrique. Mais une grande part de moi-même est aussi très guerrière et épique. J’aime quand ça cogne, quand ça racle, quand on ressent la matière à travers le son… j’utilise donc beaucoup de facettes de l’instrument pour exprimer des sentiments et des émotions variées. Par ailleurs, étant également arrangeur, je me sers de cet instrument pour réaliser des orchestrations des cordes. Ça me permet d’avoir un petit orchestre à moi tout seul à la maison… Trop bien !

La production et les arrangements de ton EP sont signés Loïc Loew. Comment vous êtes-vous rencontrés ? Comment avez-vous travaillé ensemble ?

A la base, il devait juste m’aider à déménager… (pour de vrai) Mais il se trouve que Loïc est aussi (et surtout) un excellent guitariste, doublé d’un ingé son talentueux, triplé d’un très bon producteur.Je l’avais donc sollicité pour sonoriser un live. Quand il a entendu mes prod, il m’a proposé d’amélioré un ou deux morceaux. Les propositions étaient tellement convaincantes que je lui ai proposé de m’aider à produire l’EP !
J’ai donc écrit les morceaux (textes et musique) et pré-produit l’ensemble des titres. Il s’est appuyé sur ces bases pour donner aux morceaux leur couleur actuelle.
Cqfd

La pochette de ton EP est une photographie de toi de profil… avec des paillettes d’or. Pourquoi ?

Mon nom d’artiste est emprunté à l’Egypte ancienne. Djen est une divinité égyptienne et le Ka est l’ensemble des énergies qui traversent les êtres vivants (en résumé, c’est un peu l’équivalent de l’âme).
L’association de ces deux noms est un pur hasard, mais on peut y voir un écho particulier avec cette période très spéciale de l’Egypte des pharaons. L’utilisation de la feuille d’or rappelle donc cette période pharaonique, très soignée, esthétique, intensément graphique.
Avec Gilles de Bagneaux, le photographe, nous avons cherché quelque chose d’élégant, de posé, d’introspectif, et de légèrement rétro-futuriste (la référence à Moebius n’est pas directe, mais elle fait partie de notre réflexion de base)…
Par ailleurs, l’idée d’emprunter à l’Egypte antique me permet aussi d’aller chercher du côté animal (tous les dieux et déesses sont représentés avec un corps d’homme ou de femme et des têtes d’animaux.
Cette notion animale, à laquelle je suis assez attachée (nous avons tous une part animale en nous) est également présente chez les amérindiens, notamment à travers la recherche de l’animal totem comme un guide, une extension de soi. (d’où l’idée de la danse devant le feu… la boucle est bouclée).

Top 5 Djen Ka

  1. Ton disque préféré de 2019 (pour le moment) ?
  2. Unfurl de RY X

  3. Le disque que tu attends le plus ?
  4. S3NS de Ibrahim Maalouf et le prochain album de Yebba

  5. Ta bande originale de film préférée ?
  6. Celle de Jason Bourne.

  7. Le meilleur endroit sur terre pour faire un concert ?
  8. J’imagine une énorme clairière, un genre de cathédrale naturelle qui pourrait accueillir plusieurs milliers de personnes… Ça existe en vrai, ça ?

  9. Le meilleur endroit sur terre pour voir un concert ?
  10. Bah… le même endroit, du coup;..

Ils se mélangent de Djen Ka sera disponible sur toutes les plateformes à compter du 08/11/19.

Tracklist : Djen Ka - Ils se mélangent
  1. A l'Aube
  2. Cent ans d'espoir
  3. Katedral
  4. Ils se mélangent (intro)
  5. Ils se mélangent
  6. Jour de cendres
  7. Quand tu pleures
Pouet? Tsoin. Évidemment.

Un avis, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A lire dans “Interviews

[1990-2020] Dix cachets de Codeine

[1990-2020] Dix cachets de Codeine

On écrit toujours, à tort, que les Afghan Whigs étaient le seul groupe de chez Sub Pop à ne pas être originaire de Seattle. Greg Dulli, le chaud lapin de Cincinnati (Ohio) avait signé sur le célèbre label de Seattle pour sortir Up In It en 1990 après avoir sorti Big Top Halloween en 1988…

Back To December Square

Back To December Square

Deux ans après sa création, la maison de musique December Square peut s’enorgueillir d’avoir fait un sans-faute. Possédant désormais un catalogue d’une dizaine d’artistes, DS a eu le chic de prendre des risques en publiant des disques que personne d’autre n’aurait publié. Car l’addition des chansons de Matthew Edwards et du piano d’Emmmanuel Tellier donnent…

5 questions à … BEBLY

5 questions à … BEBLY

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de BEBLY qui longe les murs et déboule dans nos vies avec un nouvel EP, ULDO. Et cela fait du bien d’entendre…

This is The End…

This is The End…

Pierre Lemarchand quitte les années 90 et les studios français pour partir à la recherche de Nico et des années 70. Tel un Pierre Lemaitre, Lemarchand mène son enquête sur l’album The End… de la chanteuse du Velvet Underground et éclaire de sa plume ses chansons.

5 questions à … Bruises

5 questions à … Bruises

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Bruises sur le point de sortir un premier EP, Sexymental le 15 mai. Et cela bruisse pour Bruises et sa pop…

5 questions à … Grand Parc

5 questions à … Grand Parc

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Grand Parc qui s’ouvre vers de nouveaux horizons en français avec un EP, Pull Noir à enfiler le 15 mai. Le…

5 questions à … Saint DX

5 questions à … Saint DX

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Saint DX, patron d’une néo pop sensuelle classée X. Mais le romantisme n’est pas loin avec ses affres, l’inconstance des sentiments…

[2000 – 2020] Est-ce que tu… connais les Dusty Trails ?

[2000 – 2020] Est-ce que tu… connais les Dusty Trails ?

En 2000, on attendait qu’une chose : un nouveau disque des Breeders. Il aura fallu attendre encore deux ans pour découvrir Title K, un album sous-estimé par la presse et surtout le public. Pour patienter, le triumvirat Deal-Wiggs-Deal nous offrit des disques solos aussi solides que le refrain de Divine Hammer. On était encore sous…

5 questions à … NEEV

5 questions à … NEEV

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de NEEV qui vient du Portugal, révélé en 2016 par le carton du single Breathe aux côtés du trio électro Norvégien Seeb.…

[2000 – 2020] Boxing Doves

[2000 – 2020] Boxing Doves

Manchester – Février 2000 : Standing on the Shoulder of Giants vient confirmer ce que tout le monde craignait : Noel Gallagher est à sec et il va falloir faire sans lui. Le Nord a la gueule de bois. Après 6 ans de règne sans aucun partage, Oasis se saborde mais tente de rester tout…

5 questions à … Swan Melani

5 questions à … Swan Melani

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Swan Melani, Ovni musical qui surgit en pleine guerre des mondes. Martien vocal, Swan Melani crée un univers où glissent majestueusement…

5 questions à … Glass Museum

5 questions à … Glass Museum

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Glass Museum alors que l’on est privé de musées, de verres et de voyages. Le duo belge vient de sortir un…

5 questions à … Moja

5 questions à … Moja

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Moja, bourlingueur musical, fenêtre grande ouverte sur des paysages pigmentés. Home leur nouvel EP après One, leur première échappée sort le…

[2000 – 2020] Studios (Ed) Harcourt

[2000 – 2020] Studios (Ed) Harcourt

On l’a aperçu sur scène aux côtés des Libertines et de Marianne Faithfull. On l’entendra bientôt aux côtés de Mark Lanegan sur un des titres de Straight Songs of sorrow. Et on va surtout réécouter Maplewood, qui fête cette année ses 20 ans. Ce premier disque, paru chez Heavenly Recordings, fut le début d’une discographie…

5 questions à … TV Party

5 questions à … TV Party

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de TV Party qui sort un premier EP, Dark Heart ce 17 avril. Joshua Spacek (ex Monarques) a quitté l’Oregon pour la…

5 questions à … Nerlov

5 questions à … Nerlov

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Nerlov qui sort un EP, non une déclaration, Je vous aime tous. Bon, pas sûr que cela soit encore le cas…

[Micro-Photos] Pictures David Arnoff Taught Us

[Micro-Photos] Pictures David Arnoff Taught Us

En 1979, Lux Interior, Poison Ivy Rorschach, Bryan Gregory et Nick Knox publièrent Gravest Hits, un EP infernal enregistré deux ans plus tôt à Memphis qui ne reçut pas le succès escompté. Originaires des quatre coins de l’Amérique (Ivy de Sacremento, Lux d’Akron, Bryan de Detroit et Nick de Cleveland), les Cramps décidèrent, sous l’impulsion…

5 questions à … Macadam Crocodile

5 questions à … Macadam Crocodile

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Macadam Crocodile qui sort un EP live enregistré au Badaboum le 22 mai chez Allo Floride. Car c’est sur scène qu’il…

5 questions à … GRANDE

5 questions à … GRANDE

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de GRANDE qui nous donne de la tension avec leur récent EP, Chasing the geant . Mais les démons et les fantômes…

5 questions à … Goodbye Moscow

5 questions à … Goodbye Moscow

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Goodbye Moscow, projet du néo lyonnais Benjamin Hutter marqué par son aventure russe. Il vient de sortir un premier album, L’Univers,…

A ne pas rater dans Interviews !