Fascinante Fanel

Après deux Eps The Mirror (2014) et You and I (2016), Fanel passe par la case album. Mélangeant toujours habilement la pop anglo-saxonnne et des influences nippones, Fanel redonne le sourire avec ses mélodies.

Pourquoi avoir appelé ce disque Human ?

Human est en fait le thème global de l’album. Je me (et vous) questionne au sujet de l’être humain version 2019. Comment nous sommes (dé)connectés aux autres, à soi, à nos sentiments, à notre environnement. J’avais envie et besoin de replacer l’humain au cœur de la création, et j’ai choisi avec soin tous mes collaborateurs pour ça !!

Antoine Lanau a réalisé l’artwork du disque. Comment vous-êtes vous rencontrés ? Comment s’est déroulée votre collaboration ?

En voilà un collaborateur avec qui j’aime travailler ! Ce n’est pas nouveau, Antoine a également réalisé le précédent logo et artwork de l’EP You and I en 2016. Nous sommes des amis de lycée, même si pas exactement très proche à cette époque. Nous avons beaucoup de références en commun, tous deux amoureux du Japon, du dessin, des mangas. C’est aussi quelqu’un de rêveur et sensible, musicien également. C’est important pour représenter graphiquement ce qu’est Fanel.

Fanel – Mén

Quelle est l’histoire de Mén ? Son clip a été tourné en Asie. Tu peux m’en dire un peu plus à son sujet ?

Mén est un titre que j’aime particulièrement, je l’ai écris très vite, comme une évidence. Je suis partie au Japon en novembre 2018 pour préparer une création avec des musiciennes japonaises, j’ai embarqué avec moi Manon Didierjean qui a filmé des images à Tokyo en prévision de ce premier single. Cela parle des gens qui portent un masque au quotidien, qui se cache derrière la technologie ou tout simplement par leur attitude. Tokyo et l’omniprésence des téléphone, les regards baissés et l’afflux de gens partout, tout le temps en est un bon exemple.

Human est sorti il y a une semaine ? Quel effet a eu sur toi cette sortie ?

Honnêtement, un petit coup de speed mais surtout je ne réalise pas encore bien je crois… cela fait tellement longtemps qu’il est prêt, que je travaille dessus, je n’attendais plus le moment où je pourrais le partager à tous. Nous y sommes. Et ça donne un peu le vertige.

Quels sont tes projets pour 2020 ?

2020 va être très chargée je pense. Evidemment le live, des concerts pour présenter cet album en France et au Japon. J’espère bientôt en Angleterre aussi où j’ai passé une très grosse partie de mon temps cette année. Et une seconde création avec des artistes japonais que je vais faire venir en France cette fois. J’ai aussi décidé de lancer ma propre compagnie pour développer des projets de création croisée entre différents courants artistiques, cultures et disciplines. J’aimerais rendre accessible des projets ambitieux, sincères et sans frontières au plus grand nombre.

Fanel - Human

Human de Fanel est disponible chez Yatta.

Fanel - Human

Tracklist : Fanel - Human
  1. Stop Breathing
  2. Mén
  3. You and I
  4. Human
  5. Kaze
  6. Inori
  7. Geisha 3.0
  8. Naked

Top 5 Fanel

  1. Ton disque préféré de 2019 ?
  2. Difficile de répondre mais celui que j’écoute le plus est clairement Everything Not Saved Will Be Lost de Foals. Je kiffe tellement ces mecs. Même si c’est loin d’être mon préféré de leur discographie, ça me donne vraiment une belle énergie. Allez, j’en rajoute deux pour le plaisir, A Blemish In The Great Light de Half Moon Run et Juice B Crypts de Battles, deux autres groupes chers à mon cœur !

    Le disque de 2020 que tu attends le plus ?

    Difficile à dire, peut-être le nouvel opus de Tame Imapala, The Slow Rush. J’ai adoré le premier single It Might Be Time. A suivre…

  3. Ta bande originale de film préférée ?
  4. J’ai beaucoup été influencée par la musique de l’anime Ghost In The Shell composée par Kenji Kawai. J’ai aussi un gros faible pour le Kronos Quartet et la fameuse B.O. de Requiem for a Dream. Mais j’adore aussi évidemment MONSIEUR John Williams, qui composa le parfait binôme pendant tant d’années avec Steven Spielberg. Qui ne frissonne pas dès les premières notes des Dents de la Mer ou de Jurassic Park ? Ou comment faire naître l’émotion en quatre mesures !

  5. Le meilleur endroit sur terre pour voir un concert ?
  6. Dans mon salon. Enfin presque… J’aime les concerts intimistes et me retrouver au plus proche des artistes.

  7. Le meilleur endroit sur terre pour faire un concert ?
  8. Sur le Mont Fuji ? Classe quand même !

Pouet? Tsoin. Évidemment.

Plus dans Découvertes

Shezlng2

Longue vie à Shezlöng !

Syncrétisme sensationnel. Shezlöng « chante et joue des musiques traditionnelles d’Anatolie réarrangées en funk psychédélique. » Bien sûr on connaît Altin Gün ou plus loin dans le temps, Selda Bağcan ou Nese Karabocek avec son Yali Yali remixé par Todd Terje. Voilà que déboule du massif central, l’Anadolu français, Shezlöng qui vous fera chalouper tout l’hiver.
20230624-img 6066

Pills ‘n’ Thrills avec Dirty Cloud

On pourrait les croire échappés du Kids de Larry Clark tendance Folk Implosion ou encore de Wayne’s World, le power trio Dirty Cloud vient de Rouen et n’atteint pas le demi siècle à eux trois. Il dégaine un premier titre, Psychotrope que l’on gobe avec gourmandise.
Armsarmourbandphoto

Au vent mauvais avec Arms & Armour

Gone with the winds. Le duo de Cleveland, Arms & Armour nous emmène loin en nous offrant en exclusivité son nouvel EP, The Winds ainsi que Last Trace of the World mis en images.
Holalis-foravila

Ola Hola Lis !

On découvre la barcelonaise Hola Lis grâce au jeune label clermontois Les Disques Bleus enregistrements qui sortira son nouvel album Foravila le 29 septembre.