Salvateurs Strawberry Seas !

Salvateurs Strawberry Seas !
Louis - 25/11/2019

Les Strawberry Seas ont la classe. Ils ont les bonnes influences, le bon son et le bon look. Et surtout de bonnes chansons.

On n’attend donc pas le 6 décembre, date de l’assaut tourangeau au Supersonic pour écouter les chansons de ces gens bien élevés. On écoute de suite ! Et vite !

Vous partagez l’affiche du Supersonic avec Oaks et Magon. Magon revendique comme influence les Pixies… Vous aussi. Qu’est-ce qui vous a séduit chez les Pixies ?

On a découvert les Pixies au lycée. Étant de gros fans de Nirvana, on a lu dans le journal de Kurt Cobain que c’était son groupe préféré. Je ne sais pas si c’est un groupe qu’on aurait autant aimé en le découvrant maintenant à la trentaine, mais Surfer Rosa et Doolittle, à l’époque, c’était une grosse claque. Inconsciemment, je pense qu’en terme de songwriting, nous avons forcément été influencés par leur formule « quiet/loud/quiet/loud » (couplet calme/refrain énervé). Comme le dit Clément (basse), les Pixies c’est un peu glauque et très rassurant à la fois, et surtout des chansons ultra marquantes et uniques. Antoine s’est amusé à ré-enregistrer entièrement Surfer Rosa avec une boite à rythme sur un 4 pistes quand il avait 15 ans, juste pour essayer de comprendre comment tout ça fonctionne…

Strawberry Seas – Summer’s Ending

Si j’ai bien tout compris, un album arrive pour 2020. En quoi va t-il être différent de votre premier EP ?

Notre premier EP était enregistré à l’époque où le groupe n’était constitué que de Carine (chant/claviers) et de Raphael (Chant/guitare). Notre pote Romain (batterie) nous a aidé à peaufiner les rythmiques, mais tous ces enregistrements ont été faits en appart’ avec les moyens du bord. Ces chansons n’étaient jamais sorties de notre chambre, et c’est seulement quelques mois après sa parution que nous avions décidé de former un groupe complet et de faire des concerts. L’album à venir a donc été enregistré live par Antoine (guitare) dans son studio. Il a ensuite rejoint le groupe à temps complet. Il est donc le fruit du travail de 5 personnes et reflète vraiment le son et l’ambiance qu’on essaye de retranscrire sur scène.

Comment fonctionne votre processus créatif ? Quelle est la répartition des rôles ?

En général, Carine et Raphael arrivent en répète avec la trame du morceau, des progressions d’accords et des lignes mélodiques, souvent en yaourt. Les trois autres apportent l’assise rythmique et les arrangements qui manquent, et le morceau prend vie. Nous avons la chance d’être assez productifs (la mémoire des dictaphones de nos téléphones est souvent saturée de bribes d’idées et de compositions), et il y a déjà pas mal de titres prêts pour le deuxième album. Il y en a d’autres que vous n’entendrez jamais, puisque parfois des morceaux marchent bien en studio, mais sont difficiles à faire sonner en live. Pour nos vieux jours, nous ferons peut être comme les Beatles et deviendront un groupe uniquement studio…

Quels sont vos projets pour 2020 en plus de la sortie de ce disque ?

Défendre le disque sur scène un peu partout et sortir un peu de notre chère ville de Tours. Nous avons effectivement une petite fanbase locale fidèle, et des chouettes assos qui nous soutiennent depuis le début, mais nous n’avons jamais fait beaucoup de bornes avec ce groupe. Jouer à l’étranger, ce serait très cool aussi. Sinon, nous allons très vite nous mettre à la composition et au maquettage d’un second album; l’écriture et la compo sont pour nous un besoin vital, et nous n’avons pas envie de nous lasser.

Si vous deviez résumer la musique de Strawberry Seas en un seul mot…Lequel choisiriez-vous ?

Fraise.

Top 5 Strawberry Seas

  1. Votre disque préféré de 2019 ?
  2. Raphael: Oh my God de Kevin Morby
    Romain : Forever Tuned Around de Whitney
    Antoine : Buxton Palace Hotel de Studio Electrophonique
    Carine : Purple mountains de Silver Jews
    Clément : Crushing de Julia Jacklin

  3. Le disque de 2020 que vous attendez le plus ?
  4. Celui de nos potes tourangeaux les Moonjellies, que l’on vous recommande chaudement.

  5. Votre titre préféré des Pixies ?
  6. Raphael: Monkey Gone to Heaven
    Carine: Gouge away
    Clément : Wave of mutilation (UK Surf)
    Romain : Hey
    Antoine : The Navajo Know

  7. Le groupe qui fait l’unanimité dans le groupe ?
  8. Pavement

  9. Le groupe qui fout forcément la merde dans le groupe ?
  10. Les Cranberries.

Strawberry Seas - Strawberry Seas EP
Tracklist : Strawberry Seas - Strawberry Seas EP
  1. Foggy Days
  2. Daydreaming
  3. Space & Time
  4. Summer's ending
  5. Colors
  6. Adored

Les Strawberry Seas seront en concert les :

  • 6 décembre 2019 au Supersonic (Paris) avec OAKS et Magon
  • 15 décembre 2019 au Marne (Tours) avec OAKS et Magon
  • 12 janvier 2020 au Pôle Nord Session (Blois)
  • 17 janvier 2020 à L’Antidote (Bordeaux)
  • 8 février 2020 à L’Intime Festival (Saint Avertin)
Pouet? Tsoin. Évidemment.

Un avis, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A lire dans “Découvertes

Héroïques Hermetic Delight

Héroïques Hermetic Delight

Conseillés par Anna Calvi et produits par Charles Rowell des Crocodiles, les Hermetic Delight ont réussi à mettre dix ans pour sortir F.A. Cult, leur premier album. Des chansons du calibre de Common Love Square ou Glassdancers devraient tourner sur notre platine pendant au moins dix ans.

Do Nothing or die

Do Nothing or die

Les morceaux des Do Nothing devraient balayer d’un revers de main les yeux de chien battu de Grian Chatten des Fontaines DC et nous faire oublier les inoffensifs (donc déjà oubliés) Murder Capital.

KennyHoopla boom !

KennyHoopla boom !

KennyHoopla écrit des brulots qui doivent autant à Aphex Twin qu’aux premiers disques des Drums. Ce jeune Américain du Wisconsin débarque sans prévenir et trône en majesté avec How will i rest in peace if i’m buried by a highway?//, son premier EP.

(Beautiful) Blue Bones

(Beautiful) Blue Bones

Se recommandant de Mac DeMarco (pourquoi pas) et des Arctic Monkeys (surtout pas), ce Londonien a tout compris au catalogue Postcard Records et distille ses chansons à l’ancienne.

Le bon son de Katy J Pearson

Le bon son de Katy J Pearson

Bristol ne se résume pas à des gens tristes qui font d’immenses albums (Portishead) ou des gens totalement fous qui flinguent leur carrière malgré le fait d’avoir enregistré d’immenses albums (Strangelove)). La preuve avec Katy J Pearson, la nouvelle signature du label Heavenly Recordings. Qui pourrait devenir immense…

Les bons conseils de Gary Olson

Les bons conseils de Gary Olson

Gary Olson laisse de côté ses chers et tendres The Ladybug Transistor pour tenter l’aventure en solo. Avec sa trompette et les deux frères Åleskjær, Olson fait la démonstration que l’on peut faire simple et beau en même temps.

Merci PATRÓN !

Merci PATRÓN !

Lo risque de donner le la avec Patrón, son nouveau projet. Son précédent projet (Loading Data) étant en sommeil, Lo a monté Patrón et est parti vivre son rêve américain.

Le train-train zinzin de The Living Brain

Le train-train zinzin de The Living Brain

Actifs de 1995 à 2001, The Living Brain revient dans les bacs des disquaires avec Two Sides of The Brain, une anthologie qui sera à ranger entre une compilation des premières démos (excellentes) de THe Coral et les deux premiers albums de Cast.

Les Bdrmm ne sont pas HS

Les Bdrmm ne sont pas HS

Hull, nouvelle capitale du rock anglais ? Après avoir accueilli le MTV Unplugged de Liam Gallagher, la placide ville anglaise accouche d’un groupe franchement excitant. Mais que se passe-t-il à Hull ?

Power to Brigid Mae Power !

Power to Brigid Mae Power !

Enregistré avec Alasdair Roberts à Glasgow, le nouvel album de Brigid Mae Power pourrait réunir au coin du feu les fans de folk irlandais et les ascètes qui ne jurent que par Bill Callahan.

Captifs avec Cavetown

Captifs avec Cavetown

Version slacker d’Harry Potter, Cavetown sort son premier album chez Sire Records ce vendredi après avoir enquillé les titres sur son Bandcamp. Rendez-vous est pris avec ce garçon !

Tout va bien avec Every Bad !

Tout va bien avec Every Bad !

Tout va bien donc avec Porridge Radio qui nous claque un uppercut avec ce nouveau disque, le tristement bien nommé Every Bad.

Jacob Bellens change d’échelle !

Jacob Bellens change d’échelle !

Bon, Jacob Bellens ne pouvait pas prédire la claustration. Le divin danois sort le 3 avril chez Hfn son cinquième disque, My Heart Is Hungry And The Days Go By So Quickly et les jours à scruter notre cœur passeront peut être plus vite.

Écouter les Planet 1999 en 2020

Écouter les Planet 1999 en 2020

Planet 1999 ne nous met pas une disquette avec son premier EP publié par PC Music. Ces trois Français expatriés à Londres avaient séduit Slowdive avec leurs premiers morceaux au point d’être invités sur leur dernière tournée. De la fête, du shoegaze : bienvenue chez Planet 1999.

Sea, Sex & Sunshade

Sea, Sex & Sunshade

Sea, sex & Sunshade. On remplacera juste la mer par La Marne. Et on a tout bon. Les Sunshade débarquent dans notre quotidien sans prévenir. Les nouvelles chansons de ce duo français sont fortement addictives et devraient faire autant plaisir aux fans de Swell qu’aux fanatiques de folk heureux. Les titres de ce duo sont…

A cheval !

A cheval !

Bonny Light Horseman est un super groupe composé d’Eric D. Johnson (Fruit Bats, The Shins), du vétéran multi-instrumentiste Josh Kaufman (Craig Finn, Josh Ritter, The National) et de la chanteuse Anaïs Mitchell qui a triomphé à Broadway avec Hadestown l’an dernier et honorée d’un Grammy. Et cela donne un disque somptueux, profondément amoureux de la…

Bienvenue Gyslain.N

Bienvenue Gyslain.N

Découvert au tremplin du Kiwi Festival 2018 (inscription ici) initié par la Maison pour tous Salle des Rancy à Lyon, Gyslain.N est en train d’aller Au bout de [ses] rêves et on s’évade avec lui.

Twisted Wheel en roue libre

Twisted Wheel en roue libre

Les Twisted Wheel ouvrent ce soir pour Liam Gallagher au Zénith de Paris. Un mois avant la sortie de Satisfying The Ritual, leur troisième album, les Twisted Wheel peuvent rouler des mécaniques devant les fans d’Oasis et tester leurs nouvelles chansons.

Le b.a.-ba d’Anna B Savage

Le b.a.-ba d’Anna B Savage

Les premiers morceaux d’Anna B Savage avaient séduit Father John Misty en 2015 à tel point que ce dernier l’avait embarquée sur sa tournée. Cette année, Anna B Savage ouvrira pour Destroyer sur sa tournée européenne et sortira un album chez City Slang. Tout va bien pour notre américaine préférée.

Douce Pershanoush

Douce Pershanoush

Avec son electro pop ensoleillée, Pershanoush est la cure de vitamine C de cet hiver qui n’en finit pas. Reprenant habilement Stupid Girl de Garbage et s’appropriant les codes de la pop, Pershanoush pourrait nous poursuivre toute l’année 2020 avec ses rêves musicaux.

A ne pas rater dans Découvertes !