Catégories
News

Unis dans la séparation

Un peu de douceur dans notre monde de brute et de mensonges avec les voix caressantes de Laura Weinbach (Foxtails Brigade) et de Kramies pour un split single, Between the Moon & On the Other Side disponible depuis le 10 décembre.

« Une séparation est pire que la mort : la mort met fin à nos souffrances, la séparation les fait naître. » écrivait Thomas Jefferson à Madame Cosway le 12 octobre 1786. Et depuis, rien n’a changé. Foxtails Brigade) et Kramies évoquent leur expériences intimes et douloureuses en deux titres qui nous étreignent d’émotion et nous redonne le sourire la gorge nouée.

Foxtails Brigade & Kramies - Between the Moon & On the Other Side

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Kramies

[EXCLU] Vidéo : Kramies – Ohio

On suit l’ami Kramies que cela soit pour son EP féerique, Of All The Places Been & Everything The End ou ses aventures en trio avec Jason Lytle (Grandaddy) et Kyle Field (Little Wings). On le retrouve pour un titre en exclusivité pour SK*.
Kramies & friends

Brelan d’As !

Ils sont trois amis, Jason Lytle (Grandaddy), Kyle Field (Little Wings) et Kramies. Ils se retrouvent régulièrement pour jouer ensemble et parfois en public. Un bonheur simple, trois voix qui se passent le témoin pour mieux nous caresser et nous émouvoir.
Kramies - The Writings

[EXCLU] Vidéo : Kramies – The Writings

Il y a des EP qui subjuguent davantage qu’un album, Of All The Places Been & Everything The End de Kramies qui vient de sortir chez Hidden Shoal fait partie de ceux-là.
Kramies © Elli Nonemacher

L’ami Kramies

SK* vous a déjà parlé de Kramies et de son folk rêveur. Natif du Colorado, il apprécie particulièrement la France et ses talents comme la sublime Alma Forrer dont on attend fiévreusement le premier album mais c’est en Irlande, dans un château médiéval qu’il a écrit les titres de son EP, Of All The Places…
Manuel Ferrer & Kramies - La nuit de Brixton

Nuit câline

On savait Kramies francophile. Sa rencontre avec la délicate et sublime Alma Forrer avait fait des étincelles et nous avait subjugué. Il avait aussi déjà croisé la route de Manuel Ferrer et de A Singer Must Die lors d’un concert mémorable au grand théâtre d’Angers qui avait séduit l’immense Maneval.
Kramies & Alma Forrer - Into The Sparks

Quand Alma rencontre Kramies

Il y a des rencontres qui font des étincelles. Et quand en plus ce sont deux artistes que l’on adore sur SK*, c’est l’embrasement des sens, le nirvana musical.

Plus dans News

Villagers

Retour au Villagers !

Villagers revient en apesanteur avec The First Day, premier extrait de Fever Dreams disponible le 20 août chez Domino Records.
Cloud Factory - Dead Bodies2

Cloud Factory au port

Pendant que Lo déambule dans Amsterdam, Cloud Factory revisite Le Havre pour un hommages aux pères qui ont trimé durs.

Lucy Gooch en Technicolor

Après le remarqué Rushing, Lucy Gooch sort son deuxième EP Rain’s Break chez Fire Records le 25 juin.
Liz Phair

Our Phair lady !

Pendant que s’annonce un cauchemar avec la suite de L’Auberge espagnole en série habilement titrée Salade grecque, revoilà Liz Phair avec un album, Soberish le 4 juin avec un nouvelle extrait, Spanish Doors et une tournée avec Alanis Morissette.
Iñigo Montoya - Chasseur Chassé

En chasse avec Iñigo Montoya

Après nous en avoir mis plein la gueule, secoué avec E.S, Iñigo Montoya qui a sorti six titres en trois maxi nous mord profondément avec Chasseur Chassé mis en images par ZEUGL.

The Coral, l’efficacité anglaise

Et de dix pour les Coral ! Le groupe de Liverpool sera de retour à la fin du mois d’avril avec un double album et vient de publier Vacancy, un nouveau single diablement efficace.

L’amoür selon Cabadzi

On ferme les yeux avec Cabadzi et l’on imagine le grand amour, éparpillé façon Puzzle dans notre société hightech qui éloigne plus qu’elle ne rapproche.