5 questions à … Tiste Cool

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Tiste Cool qui sort un EP, Caïpiranha. Non, vous n’avez pas la gueule de bois. Il n’est pas triste ce mot valise ! Ex Dig Up Elvis, membre de OMOH, Tiste Cool « tise » 5 titres melliflus et incisifs, entre Sébastien Tellier et Patrick Sébastien. Une dose de caïpirinha, une dose de sentimentalisme, une dose de cruelles vérités où l' "un homme qui ne sait pas tuer ne sait pas vivre."

Tiste Cool en cinq questions

Ton souvenir de concert ?

Mon premier concert avec Tiste Cool au festival This Is Not A Love Song à Nîmes.
Mes amis à la programmation m’ont fait confiance, ils m’ont laissé carte blanche pour faire l’open du festival le Dimanche. C’était gratuit. Il y a avait plein de gens. Beaucoup d’amis et de la famille car je suis originaire de Nîmes. C’était la première fois que je faisais écouter mes chansons à d’autres. La première fois de ma vie que je me produisais seul. Sans groupe. Une mise à nue. En sortant de scène j’ai fais un tcheck à mon père – il était sur mon chemin en retournant aux loges. Et puis une fois seul j’ai fondu en larmes d’émotion. Je n’arrêtais pas de répéter « je l’ai fait, je l’ai fait, … ». J’étais fier et rempli d’un immense et intense sentiment de liberté. J’avais la sensation d’être dans le juste avec moi même pour la première fois de ma vie.

Ta rencontre en tournée ?

C’était lorsque j’étais en tournée avec Julien Doré. C’était un après midi banal de Novembre. Une douce et lointaine voix féminine s’échappait de la salle pendant les balances. J’avais l’impression qu’elle me murmurait ses chansons rien qu’à moi. C’était Blondino.

Tiste Cool – Indépendance Maladive

Ton anecdote dans le van ?

Avec les Waterllillies à Bruxelles sous la neige quand ivres, on s’amusait à bander les yeux de Clément (omoh) qui conduisait.

Ton EP en quelques mots ?

Sincère. Triste mais cool.

Ton prochain rêve ?

Réussir à monter un beau concert pour le jeune public. C’est en cours donc ce n’est pas vraiment un rêve. Mais c’est ma prochaine échéance challenge/passion.

Tiste Cool – Chantal Vacances

En écoute avec Tiste Cool

  1. Marie-FloreWolves
    Cette chanson me rappelle la période à laquelle nous nous sommes rencontrés et nous avons commencés à travailler ensemble. Il y a beaucoup d’influences communes qui me touche dedans. Et puis cet arpège entêtant c’était vraiment la signature de Marie-Flore à l’époque. Avec sa main avec ses ongles long pour jouer de la guitare et sa main avec ses ongles coupés.
  2. Julien DoréGlenn Close
    L’harmonie et le texte m’ont bouleversés dès la première écoute. Je m’en souviens, je venais d’arriver à Paris, je squattais sur le canap’ de Julien qui m’hébergeait le temps que je trouve un appart. Un soir je suis rentré, l’appartement était vide et un disque gravé était posé sur la table basse. Il y avait écrit « bichon – master ». J’avoue je l’ai écouté direct.
  3. Arman MélièsSur nos fronts
    Dans cette chanson j’ai toujours aimé la double voix. Je trouve incroyable l’effet sur la deuxième voix qui la rend grave et un peu distordue. Alors un jour j’ai demandé à Arman comment il avait fait ça et il m’a répondu qu’il n’y a aucun effet sur cette voix, il a juste fait la prise un jour de grosse angine et puis il l’a gardée.
  4. BlondinoJamais sans la nuit
    J’adore quand la chanson part après l’intro. C’est franc, droit, saillant et sincèrement nappe de douceur.
  5. Le Prince MiiaouPoisson
    Énorme souvenir de la release au Badaboum à Paris. Des frissons tout le temps partout.
    J’aime la prod avec tous ces sons étranges. C’est touchant et fucked up.
  6. SunaSometime
    Ça commence à dater mais je ne m’en lasse vraiment pas. C’est doux et dansant. En fait je trouve qu’on peut choisir d’écouter cette chanson un peu à n’importe quel moment et avec n’importe quelle humeur, ça marche toujours.
  7. Harold MartinezDead Man
    La puissance et la profondeur qui émane de chanson me fait un effet dingue à chaque fois. Et puis ça me rappelle Nîmes et le rock, là d’où je viens.
  8. Baxter DuryHappy Soup
    Je met cette chanson mais à vrai dire l’album entier m’a énormément influencé. La nonchalance, le parlé-chanté et puis l’omniprésence des voix féminines, tout ce que j’aime.
  9. Thomas LouiseÉcrans Radar
    J’adore l’écriture de Thomas et puis sa voix douce et sûre d’elle me transperce. Et puis il utilise toujours des mots géniaux. Comme « falcon ».
  10. Bon Voyage OrganisationGoma
    La puissance solaire du refrain me donne envie de tout faire, me colle un énorme smile et puis après tout va mieux.

Tiste Cool - CaÏpiranha

Tiste Cool - Caïpiranha

Tracklist : Tiste Cool - CaÏpiranha
  1. Independance Maladive
  2. Ian Curtis Has Died Today
  3. Chantal Vacances
  4. Le Mepris De Godard
  5. Manifeste A Pauline

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Photos : Simple Minds @ Nuits de Fourvière | 10.07.2024

Photos : Simple Minds @ Nuits de Fourvière | 10.07.2024

Simple Minds ont plongé les Nuits de Fourvière dans un bain de jouvence pour un nouveau rêve d’or mâtiné de tubes qui ont fait lever les mains et retrouver la jeunesse des quinqua venus en nombre, en vie et en pleine forme.
Petervonpoehlmariemodianomarcdegroot

Peter & Marie

Capri ce n’est pas fini. Le couple Marie Modiano et Peter von Poehl sort leur deuxième album à quatre mains le 30 août chez Nest & Sound / Modulor. Capri. Ballad of the Spirits est gorgé de soleil et d’arrangements munificents.
Rome-anotherearlymorningsession

Tous les chemins…

Brûlée, c’est l’album caché de l’année. Oui, on aimerait qu’il y ait un peu plus de monde dans la Cabane comme l’on partage un grand cru avec ses amis. Comme l’on mange des ortolans en cachette.
Johncale-howweseethelight

Vidéo : John Cale – How We See The Light

John Cale sera t-il celui d’où viendra la lumière ? 82 ans au compteur comme Sir Paul, il balance une bombinette pop comme pourrait faire un jeunot qui déclare sa flamme pour la première fois.

Plus dans Interviews

Cmathieuteissier1

Rêve éveillé avec Lescop

Lescop sort du bois avec un nouvel album, Rêve parti qui fera danser Les garçons et vous retirera la raison avec la femme papillon. Entretien avant son concert à La Rayonne à Villeurbanne le samedi 9 mars.
Julienshelter-matthieudortomb4

5 questions à Julien Shelter

Avec Island, Julien Shelter nous propose un album cocon, un disque refuge pour se ressourcer avec des titres délicats évoquant l’amour, la nature ou l’enfance.
Chroniquenicolas-commentchicmediaschristophe-3

Fortunate semper magis tempus

Nicolas Comment vient de signer Chronique du temps qui passe, un superbe livre qui mêle des textes intimes et des photos d’artistes au gré des rencontres incroyables qu’il a pu faire. Il était récemment à Lyon pour une rencontre dédicace et une présentation de son travail à la galerie Poltred, l’occasion pour SK* d’évoquer avec […]

5 questions à … AbEL K1

Après avoir écrit pour d’autres et principalement pour Blondino dont il est l’indissociable compagnon de ses échappées, AbEL K1 sortira en mai son premier album. Un album porté par sa poésie toujours si personnelle et tendue, un lyrisme rock et direct, et une voix singulière. Prélude (à la folie) en est le premier aperçu, ainsi […]