Salutaires Salt

Salutaires Salt
Louis - 07/01/2020

Dans la vie, il faut toujours faire confiance aux autocollants. On doit la découverte de Salt à l’autocollant qui est collé sur l’emballage plastique de The Loneliness Of Clouds de Salt. On peut y lire : Ken Stringfellow (The Posies, R.E.M., Big Star). Que ce soit à Bellingham avec Jon Auer ou en solo, Stringfellow ne nous a jamais déçus. Pas de raison que cela commence en 2020.

La confirmation arrive rapidement quand on écoute les premiers morceaux de Salt. Plus power pop qu’autre chose, les morceaux de Salt chantés par Anton Barbeau fonctionnent à merveille. Salt est le croisement inédit de la folie douce de Robyn Hitchcock et la force de frappe du rock indie US.

Qui est ce fameux Scott Miller ? Anton et Ken, comment vous êtes-vous rencontrés ?

Stéphane Schück : Scott Miller était le leader d’un groupe culte de San Francisco qui s’appelait Game Theory, dans les années 80. J’étais un grand fan de ce groupe et j’ai eu la chance de le rencontrer et de faire de la musique avec lui. A l’époque j’étais animateur radio sur une radio de Caen (666) et je lui ai écrit en lui faisant une demande d’interview. Il a accepté et je l’ai interviewé par cassette interposée (pas d’internet à l’époque !) et nous sommes devenus amis. Il m’a invité chez lui à San Francisco et nous avons fait de la musique ensemble pendant quelques années. Pour moi, c’était plus qu’un rêve !
Hélas, il s’est suicidé en 2013 et je me suis retrouvé avec ces titres co-écrits avec lui. Au moment de sa mort, il avait débuté un nouvel album de Game Theory, le premier depuis 25 ans. Sa veuve a souhaité terminer cet album et a demandé à Ken Stringfellow, qui lui aussi était un admirateur de Scott, de produire l’album. C’est ainsi que j’ai rencontré Ken et Anton Barbeau, lui aussi admirateur et collaborateur de Scott.
Ken, Anton et moi avons été des collaborateurs de Scott à des moments différents de sa vie et nous ne nous étions jamais rencontrés. J’ai proposé qu’on enregistre ensemble à Abbey Road le dernier titre que j’avais entamé avec Scott et c’est comme ça que Salt est né, avec mes vieux compagnons de route Fred Quentin à la basse et Benoit Lautridou à la batterie, eux aussi fan de Game Theory.
La naissance de ce groupe est une belle histoire !

Salt — Miracle Soul Powder

Le disque a été enregistré en 2017, sortie en 2020 ?

Nous devons gérer des agendas assez chargés et gérer la géographie. Anton habite entre San Francisco, Berlin et Oxford. Ken est basé en France mais tourne souvent avec les Posies ou en solo, Fred et moi sommes médecins, à Paris et à Lille et Benoit est à Caen. Nous devons donc beaucoup anticiper nos rencontres communes, même si grâce au numérique nus échangeons beaucoup. Ensuite, il y a beaucoup de travail post studio, les morceaux sont assez complexes et contiennent beaucoup d’instruments, nous faisons beaucoup d’overdubs.

Comment fonctionne le groupe, qui écrit la musique et les paroles ?

Sur ce premier album j’ai écris l’intégralité des titres mais nous sommes plusieurs à écrire et ça se verra sur le deuxième album ou Fred et Anton ont écrit des titres. Mais pour celui-ci, j’ai réalisé des démos dans mon petit home studio que j’envoie ensuite à Ken pour avis, pour voir si on poursuit ou pas sur ces idées, puis j’envoie à Fred, Benoit et Anton qui apportent leurs idées, leurs commentaires , leur suggestions, nous travaillons ainsi puis nous nous retrouvons généralement une fois en studio pour répéter le morceau dans une version rock, guitare basse batterie voix, puis nous enregistrons et nous attaquons les overdubs.
Pour les paroles, ici, je les ai écrites et elles sont adaptées, corrigées par Anton et Ken, c’est l’intérêt d’avoir des américains dans le groupe ! Anton s’est beaucoup impliqué dans les paroles et leurs améliorations. C’est d’ailleurs lui qui a écrit celles de Crime Spree, ce qui fait une bonne transition avec la question suivante.

Quelle est l’histoire de Crime Spree ?

Au départ le morceau s’appelait Your Silicon Dreams et j’avais fait une démo très rock, très intense avec un tempo élevé, toutes les parties étaient là et il y avait aussi un pont un peu fusion, un peu funk. En le jouant avec le groupe, on l’a un peu ralenti, rendu plus « pop » et le pont ne tenait plus, on l’a donc supprimé et j’ai rajouté le riff de guitare, simple sur quelques notes. Anton a écrit les paroles en s’inspirant des bribes que j’avais pour la démo. Le « seven » qui est chanté avant les couplets est un clin d’œil au Monkey’s gone to heaven des Pixies.

Salt— Crime Spree

Allez-vous tourner en 2020 ?

Oui, nous espérons faire quelques concerts, l’album se prête bien à la scène et c’est un vrai bonheur de jouer tous ensemble !

Salt - The Loneliness Of Clouds

The Loneliness Of Clouds de Salt est disponible sur le bandcamp du groupe.

Salt - The Loneliness Of Cloud

Tracklist : Sat - The Loneliness Of Clouds
  1. A Song For Jerome
  2. Crime Spree
  3. Plastic Future Plans
  4. Blast With Happy Guru
  5. Miracle Soul Pow(d)er
  6. Eastern Colors
  7. Dandelions
  8. Shiny Leather Sun
  9. Some Strange Vision
  10. The G Words Of Your Life

Pouet? Tsoin. Évidemment.

Un avis, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A lire dans “Découvertes

Les Gelatine Turner tapent dans le dur

Les Gelatine Turner tapent dans le dur

Les frères de Gelatine Turner sont habillés comme des lads de Manchester. Mais au lieu de sonner comme les La’s ou Cast, les Gelatine Turner sonnent comme les… Gelatine Turner. Sur une base rock, les frères Audoynaud rappent et enchaînent les merveilles. En 2012, Aline regardait le ciel. En 2020, Gelatine Turner regarde derrière les…

Ondara de choc !

Ondara de choc !

C’est un conte contemporain ou plutôt une histoire de conviction. De Nairobi à Minneapolis, au plus près de son idole Dylan, aux Etats-Unis, J.S. Ondara veut vivre son ‘American Dream’ sur cette terre de liberté. Cruelles et infâmes désillusions depuis quelques jours.

Héroïques Hermetic Delight

Héroïques Hermetic Delight

Conseillés par Anna Calvi et produits par Charles Rowell des Crocodiles, les Hermetic Delight ont réussi à mettre dix ans pour sortir F.A. Cult, leur premier album. Des chansons du calibre de Common Love Square ou Glassdancers devraient tourner sur notre platine pendant au moins dix ans.

Do Nothing or die

Do Nothing or die

Les morceaux des Do Nothing devraient balayer d’un revers de main les yeux de chien battu de Grian Chatten des Fontaines DC et nous faire oublier les inoffensifs (donc déjà oubliés) Murder Capital.

KennyHoopla boom !

KennyHoopla boom !

KennyHoopla écrit des brulots qui doivent autant à Aphex Twin qu’aux premiers disques des Drums. Ce jeune Américain du Wisconsin débarque sans prévenir et trône en majesté avec How will i rest in peace if i’m buried by a highway?//, son premier EP.

(Beautiful) Blue Bones

(Beautiful) Blue Bones

Se recommandant de Mac DeMarco (pourquoi pas) et des Arctic Monkeys (surtout pas), ce Londonien a tout compris au catalogue Postcard Records et distille ses chansons à l’ancienne.

Le bon son de Katy J Pearson

Le bon son de Katy J Pearson

Bristol ne se résume pas à des gens tristes qui font d’immenses albums (Portishead) ou des gens totalement fous qui flinguent leur carrière malgré le fait d’avoir enregistré d’immenses albums (Strangelove)). La preuve avec Katy J Pearson, la nouvelle signature du label Heavenly Recordings. Qui pourrait devenir immense…

Les bons conseils de Gary Olson

Les bons conseils de Gary Olson

Gary Olson laisse de côté ses chers et tendres The Ladybug Transistor pour tenter l’aventure en solo. Avec sa trompette et les deux frères Åleskjær, Olson fait la démonstration que l’on peut faire simple et beau en même temps.

Merci PATRÓN !

Merci PATRÓN !

Lo risque de donner le la avec Patrón, son nouveau projet. Son précédent projet (Loading Data) étant en sommeil, Lo a monté Patrón et est parti vivre son rêve américain.

Le train-train zinzin de The Living Brain

Le train-train zinzin de The Living Brain

Actifs de 1995 à 2001, The Living Brain revient dans les bacs des disquaires avec Two Sides of The Brain, une anthologie qui sera à ranger entre une compilation des premières démos (excellentes) de THe Coral et les deux premiers albums de Cast.

Les Bdrmm ne sont pas HS

Les Bdrmm ne sont pas HS

Hull, nouvelle capitale du rock anglais ? Après avoir accueilli le MTV Unplugged de Liam Gallagher, la placide ville anglaise accouche d’un groupe franchement excitant. Mais que se passe-t-il à Hull ?

Power to Brigid Mae Power !

Power to Brigid Mae Power !

Enregistré avec Alasdair Roberts à Glasgow, le nouvel album de Brigid Mae Power pourrait réunir au coin du feu les fans de folk irlandais et les ascètes qui ne jurent que par Bill Callahan.

Captifs avec Cavetown

Captifs avec Cavetown

Version slacker d’Harry Potter, Cavetown sort son premier album chez Sire Records ce vendredi après avoir enquillé les titres sur son Bandcamp. Rendez-vous est pris avec ce garçon !

Tout va bien avec Every Bad !

Tout va bien avec Every Bad !

Tout va bien donc avec Porridge Radio qui nous claque un uppercut avec ce nouveau disque, le tristement bien nommé Every Bad.

Jacob Bellens change d’échelle !

Jacob Bellens change d’échelle !

Bon, Jacob Bellens ne pouvait pas prédire la claustration. Le divin danois sort le 3 avril chez Hfn son cinquième disque, My Heart Is Hungry And The Days Go By So Quickly et les jours à scruter notre cœur passeront peut être plus vite.

Écouter les Planet 1999 en 2020

Écouter les Planet 1999 en 2020

Planet 1999 ne nous met pas une disquette avec son premier EP publié par PC Music. Ces trois Français expatriés à Londres avaient séduit Slowdive avec leurs premiers morceaux au point d’être invités sur leur dernière tournée. De la fête, du shoegaze : bienvenue chez Planet 1999.

Sea, Sex & Sunshade

Sea, Sex & Sunshade

Sea, sex & Sunshade. On remplacera juste la mer par La Marne. Et on a tout bon. Les Sunshade débarquent dans notre quotidien sans prévenir. Les nouvelles chansons de ce duo français sont fortement addictives et devraient faire autant plaisir aux fans de Swell qu’aux fanatiques de folk heureux. Les titres de ce duo sont…

A cheval !

A cheval !

Bonny Light Horseman est un super groupe composé d’Eric D. Johnson (Fruit Bats, The Shins), du vétéran multi-instrumentiste Josh Kaufman (Craig Finn, Josh Ritter, The National) et de la chanteuse Anaïs Mitchell qui a triomphé à Broadway avec Hadestown l’an dernier et honorée d’un Grammy. Et cela donne un disque somptueux, profondément amoureux de la…

Bienvenue Gyslain.N

Bienvenue Gyslain.N

Découvert au tremplin du Kiwi Festival 2018 (inscription ici) initié par la Maison pour tous Salle des Rancy à Lyon, Gyslain.N est en train d’aller Au bout de [ses] rêves et on s’évade avec lui.

Twisted Wheel en roue libre

Twisted Wheel en roue libre

Les Twisted Wheel ouvrent ce soir pour Liam Gallagher au Zénith de Paris. Un mois avant la sortie de Satisfying The Ritual, leur troisième album, les Twisted Wheel peuvent rouler des mécaniques devant les fans d’Oasis et tester leurs nouvelles chansons.

A ne pas rater dans Découvertes !