Catégories
Découvertes

Douce Pershanoush

© Nabila Mahdjoubi

Avec son electro pop ensoleillée, Pershanoush est la cure de vitamine C de cet hiver qui n’en finit pas. Reprenant habilement Stupid Girl de Garbage et s’appropriant les codes de la pop, Pershanoush pourrait nous poursuivre toute l’année 2020 avec ses rêves musicaux.

Tu as tout quitté pour la musique. Pourquoi ce choix si radical ? Il y a eu un élément déclencheur ?

Pershanoush : « Tout, pour la musique » y’a un peu de France Gall en moi… Disons que je suis à un moment de ma vie où je ne fais plus les choses à moitié.

Quelle est l’histoire du morceau On and On ?

On and on est mon petit hymne personnel au courage et à la persévérance. C’est une chanson pour tout ceux qui tombent et qui doivent se relever, continuer, faire des choix, parfois difficiles, avancer. C’est une chanson sur l’espoir, sur le futur. Elle est ambivalente, avec des refrains en majeur qui viennent illuminer les couplets plus sombres, à l’image des hauts et des bas de la vie.

Pershanoush – On and on

Comment composes-tu tes chansons ? Est-ce que ta manière de faire a changé depuis tes débuts en musique ?

Et bien oui pas mal en fait. Avant je composais essentiellement au piano. Je m’asseyais à mon clavier et décidais que j’allais créer une chanson, ça venait ou pas. Souvent pas. Et depuis quelques temps je fonctionne différemment. Comme j’ai très souvent des inspirations qui me viennent à des moments complètement inopportuns, genre en faisant mes courses ou dans l’avion, j’enregistre mes idées sur le dictaphone de mon téléphone. Ca donne lieu à des scènes assez comiques où j’essaie de chanter discrètement une mélodie au milieu de la file d’attente à la poste, parce que NE JAMAIS LAISSER FILER UNE IDEE elle ne reviendra plus, et dès que je peux me retrouver devant mon ordi je passe directement aux instruments virtuels pour donner vie à la chanson. Mais quand même mon piano n’est jamais très loin…

On dit que ta musique sonne 90’s. Tu es d’accord avec cela ? Quels artistes des années 90 t’ont marqué ?

Toute ma culture musicale s’est vraiment construite dans ces années là. C’est ma madeleine de Proust la musique des 90’s. J’ai usé les CDs de Garbage, Radiohead, Nirvana, No Doubt, The Offspring, Red Hot Chili Peppers, Chemical Brothers, Morcheeba et tant d’autres sur ma « chaîne HIFI ».

Quels sont tes projets pour 2020 ?

Faire des concerts ! Voir des concerts! Et aussi j’ai envie de mettre une touche française dans les paroles de mes chansons… Au printemps on pourra découvrir une nouvelle facette de Pershanoush !

Top 5 PERSHANOUSH

  1. Ta bande originale de film préférée ?
  2. The Social Network.

  3. 2) Le disque de 2020 que tu attends le plus ?
  4. Ah je sais pas tiens. Je préfère me laisser surprendre par un coup de cœur pour un nouvel artiste je pense.

  5. 3) Le producteur de tes rêves ?
  6. Will Gregory ou Mark Ronson.

  7. 4) Ton plaisir coupable en musique ?
  8. Aucun. J’assume complètement d’adorer Taylor Swift.

  9. <5) Le disque que tout le monde a écouté sauf toi ?/li>
    Lomepal. Je sais…

#2 de Pershanoush est disponible chez Mangata Music.

Pershanoush - #2


Tracklist : Pershanoush - #2
  1. On and On
  2. Animal
  3. Release the Pressure
  4. Artificial High
  5. Stupid Girl

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Découvertes

Darc Rama

Lumineux Darc Rama !

Darc Rama en ce triste anniversaire n’a rien à voir avec Daniel (Darc). Davantage avec Robert (Smith) dont la sœur est la maman de Darc Rama et un père, Pearl Thompson, guitariste historique de The Cure.

Oh, Marina

Au croisement d’une compilation de Fiona Apple et de la discographie de Karen Carpenter, Marina Allen vient de trouver sa place. Et c’est Fire Records (The Chills, The Lemonheads et tant d’autres) qui se charge de propager les bonnes ondes.

La beauté Belfour

Lucie Mena et Michael Sacchetti nous emmènent sur les routes d’Auvergne avec une superbe chanson. Que demander de plus ? Un EP. Souhait exaucé dans quelques mois.
Chico Bernardes

Place à Chico Bernardes !

Il y a des conjonctions par la pensée, des combinaisons d’étoiles et l’on est à notre place. Avec Em Meu Lugar, Chico Bernardes balance un coup de boule de douceur, on a envie de le suivre dans sa pérégrination introspective même si penser à l’autre se perd, où l’oubli devient une punition.
Gabriel Edé

L’archange Gabriel

Pour faire vite, Gabriel Edé pourrait être le pendant chilien/brésilien de l’italien Andrea Laszlo De Simone avec ses mélodies barrées, ses harmonies bancales, ses arrangements luxuriants.

L’amour selon Buzzy Lee

Buzzy Lee, 30 ans, n’est pas vraiment une découverte. Mais avec son journal intime Spoiled Love c’est assurément une artiste à suivre.