Emir Kusturica & the No Smoking Orchestra @ Zénith

Emir Kusturica & the No Smoking Orchestra @ Zénith
ZiKomAgnes - 20/12/2009

Concert d'Emir Kusturisca and The No Smoking Orchestra au Zénith de Paris
Concert d'Emir Kusturisca and The No Smoking Orchestra au Zénith de Paris

Le film Chat Noir Chat Blanc d’Emir Kusturica en 1998 nous a révélé son groupe, le No Smoking Orchestra, qu’il avait rejoint en 1986. Malgré les séismes politiques qui ont démantelé leur pays, le groupe n’a eu de cesse de nous faire danser avec leur pop-punk folklorique des Balkans. Une compilation de leurs meilleurs morceaux est sortie au mois de mai, ils étaient de passage sur Paris pour fêter les 10 ans de la formation actuelle. En première partie Vrelo.

Vrelo

Ce sont six femmes, habillées en tenue militaire blanche. Elles forment une chorale de chants qui sonneraient presque grégoriens, mais se révèlent issus de la culture Slave. Elles sont accompagnées très simplement d’une section rythmique dépouillée consistant en une batterie et une basse. Leurs chorégraphies très parlantes permettent d’illustrer l’esprit de leurs chansons. Malgré toute cette énergie et ces charmes déployés, je n’ai pas été emballée.

2009_12_19-Vrelo
2009_12_19-Vrelo
2009_12_19-Vrelo
2009_12_19-Vrelo
2009_12_19-Vrelo
2009_12_19-Vrelo
2009_12_19-Vrelo

Emir Kusturica & the No Smoking Orchestra

C’est un petit Zénith qui accueille le No Smoking Orchestra, mais un Zénith à bloc. L’hymne URSS résonne et le groupe arrive sous les acclamations de la foule. Le guitariste Ivan Maksimovic arrive déguisé en magicien, Zoran Milosevic, à l’accordéon est en marin et Dejan Sparavalo au violon ressemble au Docteur dans la Croisière s’amuse. Ca promet… jusqu’à ce que le chanteur Dr Karajlić déboule en costume moulant bleu rappelant une chauve souris.

Ils viennent à peine d’arriver, que Dr Karajlić fait déjà chanter le public, qui trépigne littéralement de le suivre. L’ambiance tourne rapidement au festival, en moins de deux chansons, tout le monde danse, les gradins se vident peu à peu car tout le monde file vers la fosse pour sauter en rythme : la bière coule à flot, les couples se forment, le Zénith nage en plein badinage.

Sur scène ça tourne rapidement au bordel organisé. Sur ‘Upside Down’, Dr Karajlić descend dans la foule, passe dans les gradins et empoigne une demoiselle pour danser avec elle. Il se retrouve alors au niveau de la console son, dans l’incapacité de rejoindre la scène, une marrée humaine le séparant de l’autre rive. Qu’à cela ne tienne, il va nager : il slame donc la foule sur le ventre tout en chantant ! Et on en est qu’au début du concert !

Sur ‘Fuck You MTV’, il fait monter les gens sur scène. Bientôt il y a pas loin d’une cinquantaine de personnes qui n’ont rien à faire là et un public qui insulte la chaîne musicale américaine dans la joie et la bonne humeur. Dr Karajlić demande ensuite à Emir de choisir une demoiselle dans l’assistance pour jouer le rôle de Juliette pour ‘Was Romeo Really a Jerk’ et il se gène pas pour choisir une petite bombe.
Une petite vidéo pour vous donner une idée de l’ambiance:

Parfois, certains évènements échappent à l’entendement : pourquoi chaque annonce est-elle rythmée par le générique de la panthère rose ? pourquoi Dejan Sparavalo débarque en costume de Tigre – ce qui doit l’handicaper pour jouer du violon ? pourquoi se coiffent-ils de perruques pour simuler un concert de hard rock sur le riff de ‘Smoke on the Water‘ de Deep Purple ? pourquoi un archet géant pour un concours de guitare vs. violon ?

Ils finiront le concert, (mal)heureusement pas à poil comme on me l’avait prédit, mais sur ‘Wanted Man’, avec leur version de l’hymne, puis avec leur titre phare ‘Bubamaru’. Ils se feront un plaisir d’insulter une fois de plus MTV avant de partir sur l’hymne URSS.

2009_12_19-kusturica
2009_12_19-kusturica
2009_12_19-kusturica
2009_12_19-kusturica
2009_12_19-kusturica
2009_12_19-kusturica
2009_12_19-kusturica
2009_12_19-kusturica
2009_12_19-kusturica
2009_12_19-kusturica
2009_12_19-kusturica
2009_12_19-kusturica
2009_12_19-kusturica
2009_12_19-kusturica
2009_12_19-kusturica
2009_12_19-kusturica
2009_12_19-kusturica
2009_12_19-kusturica
2009_12_19-kusturica
2009_12_19-kusturica
2009_12_19-kusturica
2009_12_19-kusturica
2009_12_19-kusturica
2009_12_19-kusturica
2009_12_19-kusturica
2009_12_19-kusturica
2009_12_19-kusturica
2009_12_19-kusturica
2009_12_19-kusturica
2009_12_19-kusturica
2009_12_19-kusturica
2009_12_19-kusturica
2009_12_19-kusturica
2009_12_19-kusturica
2009_12_19-kusturica
2009_12_19-kusturica
2009_12_19-kusturica
2009_12_19-kusturica
2009_12_19-kusturica
2009_12_19-kusturica
2009_12_19-kusturica
2009_12_19-kusturica
2009_12_19-kusturica
2009_12_19-kusturica
2009_12_19-kusturica
2009_12_19-kusturica
2009_12_19-kusturica
2009_12_19-kusturica
Date : 19 décembre 2009
Photographe : Benjamin Lemaire
Réponses
  1. Bonjour,
    c’est moi la « petite bombe » qui était sur scène pour le rôle de Juliette.
    Y a t il un moyen de contacter le photographe Benjamin Lemaire pour avoir la photo où je suis sur scène?
    D’avance merci.
    « Juliette »

  2. Chère petite bombe,
    j’ai contacté Benjamin, mais je doute qu’il offre des photos comme ça… Peut-être votre charme agira?!

Un avis, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A lire dans “Concerts (live reports)

Liam Gallagher à son Zénith

Liam Gallagher a donné hier soir au Zénith de Paris le dernier concert d’une tournée européenne qui a affiché complet tous les soirs. Et il a fait plus que le travail.

Motivant Morby

L’ex-Woods est venu jouer son répertoire à La Lune des Pirates, salle qui avait accueilli et vu triompher les flamboyants Woods en 2017. Jeu, set et match pour…

Vincent Delerm @ Théâtre des Pénitents, Montbrison, 04-02-2020

Vincent Delerm : La vie passe et il en fait partie

Hier soir Vincent Delerm chantait à Montbrison devant le public du festival Poly’Sons. Après le spectacle, je lui ai parlé des photos que j’avais faites, de cet article que j’allais écrire sur son spectacle. Quelle idée insensée ais-je eue là… Comment écrire sur la musique, comment mettre des mots sur des sons, sur d’autres mots ?…

Damien Saez @ Halle Tony Garnier, Lyon, 09-12-2019

Damien Saez, « Que l’éphémère devienne éternité »

Damien Saez venait hier au soir présenter à Lyon, Ni Dieu ni Maître, l’album qui clôture Le Manifeste, fresque sociale de quatre années de 2016 à 2019 présentée dans une « oeuvre numérique » sur son site internet « Culture contre culture ». 39 chansons, politiques et poétiques dans lesquelles se lit la France des attentats aux gilets jaunes,…

Curtis Harding - 17 novembre 2019 - Lune des Pirates

Amiens-Atlanta avec Curtis Harding

Tout va bien à Atlanta. Les Black Crowes se reforment, les Black Lips sortent un nouveau disque et Curtis Harding est de passage à Amiens.

Bertrand Belin, Persona Bellissima

Bertrand Belin est venu défendre son dernier disque sur la scène de la Maison de La Culture d’Amiens. Carton plein !

Mark Lanegan @ 106 Rouen 05-11-2019

Night Flight to Rouen

Après ses escapades avec Duke Garwood, Mark Lanegan a eu la bonne idée de remettre en selle la formule Mark Lanegan Band pour publier le très bon Somebody’s Knocking il y a quelques semaines. Très bon n’est pas synonyme d’excellent. Mais quand on sait que le Lanegan Band a permis à Mark de sortir ses…

Primal Scream @ Pitchfork 2019, 01.11.2019 , Paris

[Pitchfork 2019] Le sacre du Scream

XTRMNTR fêtera ses vingt ans l’année prochaine. Primal Scream, l’album qui annonçait Screamadelica sans le savoir, fête ses trente ans cette année. Et hier soir, Bobby Gillepsie et son groupe ont fait la fête au Pitchfork Music Festival.

Studio Electrophonique

Stupéfiant Studio Electrophonique

Auteur du premier ELP chez Violette Records, James Leesley (Studio Electrophonique) était de passage à Paris le temps de deux concerts. Compte-rendu à chaud.

Sleaford Mods @ l'Épicerie Moderne, 04-10-2019

Sleaford Mods in a good mood !

Du Punk et rien que ça avec Sleaford Mods et DSM IV. L’Angleterre était à l’honneur hier soir, à l’Épicerie Moderne.

Eels © Fabrice Buffart

Photos : Eels @ Radiant-Bellevue, Caluire | 10.09.2019

La dernière fois que l’on avait vu Eels à Lyon, Mark Oliver Everett et sa bande de bardes barbus en survêt’ Adidas n’avaient pu jouer que 5 titres avant un orage cataclysmique au festival Woodstower en août 2013. Les plus anciens se souviennent de ce concert au Transbordeur d’avril 1997 avec son Beautiful Freak augural.…

Fais moi Marr Johnny !

Pendant que Morrissey continue de nous faire du mal avec ses déclarations, Johnny Marr trace sa voie et poursuit une carrière solo aussi efficace que « discrète ».