Vos places à gagner pour Michel Cloup & Pascal Bouaziz au Chants de Mars (Jack Jack)

De la violence. Au lendemain d'un historique et funeste 29 février où ont brillé le mépris et la lâcheté de nos gouvernants en pleine crise sanitaire, il faut encore et toujours aller dans la rue mais aussi écouter les indispensables Michel Cloup et Pascal Bouaziz interpréter A la ligne le texte essentiel, fort et politique de Joseph Ponthus.


Les invisibles ne le sont plus, « bientôt nous danserons sur les ruines d’un passé révolu ». Point de nihilisme ici, juste l’espoir d’un réveil, d’un sursaut, d’un soulèvement. Oui, il faut « recycler cette colère car aujourd’hui plus qu’hier cette colère reste » sourde et viscérale. Alors il faudra absolument venir écouter Michel Cloup et Pascal Bouaziz et ce texte coup de poing poétique de Joseph Ponthus que l’on vous invite à découvrir le samedi 21 mars au Jack Jack à Bron tout près de Lyon dans le cadre du festival les Chants de Mars en gagnant vos places !

Plus d’informations sur « À la ligne » Michel Cloup Duo + Pascal Bouaziz : www.michelcloup.com ou jackjack.fr.

1 : Devenez fan de note page Facebook

Soul Kitchen Facebook

2 : Répondez à la question suivante

5X2 places à gagner pour Michel Cloup & Miossec au Chants de Mars (Jack Jack)
De qui est la "vanne habituelle littéraire et convenue" de l'incipit du livre de Joseph Ponthus ci-dessous ? *

En entrant à l’usine
Bien sûr j’imaginais
L’odeur
Le froid
Le transport de charges lourdes
La pénibilité
Les conditions de travail
La chaîne
L’esclavage moderne

Je n’y allais pas pour aire un reportage
Encore moins préparer la révolution
Non
L’usine c’est pour les sous
Un boulot alimentaire
Comme on dit
Parce que mon épouse en a marre de me voir
traîner dans le canapé en attente d’une embauche
dans mon secteur
Alors c’est
L’agroalimentaire
L’agro
Comme ils disent

Une usine bretonne de production et de
transformation et de cuisson et de tout ça de
poissons et de crevettes
Je n’y vais pas pour écrire
Mais pour les sous

A l’agence d’intérim on me demande quand je peux
commencer
Je sors ma vanne habituelle littéraire et convenue
 » Eh bien demain dès l’aube à l’heure où blanchit
la campagne  »
Pris au mot j’embauche le lendemain à six heures
du matin

© Joseph Ponthus

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Michel Cloup © Fred Hedin

Le joli vacarme de Michel Cloup Duo

Michel Cloup Duo était de passage à La Lune des Pirates pour clore sa tournée. Ces deux-là ont mis en orbite un public amiénois avec des chansons qui ont pour caisse de résonance l’actualité politique. Quoique… Les chansons de Michel Cloup se suffisent à elles-mêmes et ça depuis C’était un lundi après-midi semblable aux autres.
Pascal Bouaziz - Haïkus

Pascal Bouaziz – Haïkus

Après la claque Bruit Noir et avant le prochain Mendelson, Pascal Bouaziz nous caresse avec un album, Haïkus et 13 textes courts à l’os, au plus près de son âme et finalement de la nôtre.

Plus dans Concours

Daan Vandewalle au festival Superspectives à Lyon

2X2 places pour Alvin Curran par Daan Vandewalle au festival Superspectives à Lyon

Encore un concert pas comme les autres au festival funambule Superspectives à Lorette La Maison de Pauline Jaricot et son balcon suspendu. Après la magie du concert de Christophe Chassol et sa gentillesse légendaire, François Mardirossian et Camille Rhonat invitent l’immense pianiste belge Daan Vandewalle pour une soirée le jeudi 7 juillet consacrée au non […]