Catégories
Découvertes

KennyHoopla boom !

KennyHoopla écrit des brulots qui doivent autant à Aphex Twin qu’aux premiers disques des Drums. Ce jeune Américain du Wisconsin débarque sans prévenir et trône en majesté avec How will i rest in peace if i’m buried by a highway?//, son premier EP.

Attention. Grand disque. KennyHoopla déjoue tous les pièges tendus par les deux styles et nous envoie vers l’extase à 100 à l’heure. Personnage complexe comme le montre ses interviews, KennyHoopla s’interroge sur le monde et montre de grandes choses sur son EP. Aucune faute de goût sur ce dernier et surtout trois ou quatre tubes. Jonny Pierce vient enfin de trouver son alter ego. Tant mieux pour lui.. Et pour nous.

KennyHoopla – plastic door//

KennyHoopla – how will i rest in peace if i’m buried by a highway?//

how will i rest in peace if i’m buried by a highway?// de KennyHoopla est disponible chez RCA/Sony.

KennyHoopla - How will i rest in peace if i'm buried by a highway ?

Tracklist : KennyHoopla - how will i rest in peace if i'm buried by a highway ?
  1. thinkingoutloud
  2. how will i rest in peace if i'm buried by a highway ?
  3. plastic door
  4. dust
  5. Sore Loser
  6. the world is flat and this is the edge

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Ben Mazué - Pas très original

Vidéo : Ben Mazué – Pas très original

J’adore l’espoir, ça ne me coûte pas d’effort d’être optimiste. Ben Mazué n’est peut être Pas très original mais son sourire et ses pensées sont une invitation au bonheur.
Buscabulla

Les trublions Buscabulla

Coup de chaud sensuel en provenance de Porto Rico avec Mío de Buscabulla. La voix nous caresse, volute voluptueuse sur des images volontairement trompeuses.
Declan McKenna

Vidéo : Declan McKenna – Be an Astronaut

Les garçons ne pleurent pas. Et pourtant. A 21 ans, Declan McKenna s’apprête à sortir son deuxième album, Zeros le 4 septembre chez Columbia Records et a la tête dans les étoiles avec Be an Astronaut.
P.R2B - Session Live à Marseille

Pauline à la plage !

Avant une rentrée chargée avec la sortie de son premier EP le 11 septembre et un concert au MaMA Festival, P.R2B propose une session live à Marseille.

Plus dans Découvertes

Ela Minus

Maximus Ela Minus

Ela Minus est maousse costaud. Pas seulement parce qu’elle vient de Bogotá et a joué dès ses 12 ans et pendant 10 ans de la batterie pour Ratón Pérez, un groupe punk hardcore décolleur de tympan. Elle signe chez Domino un premier album addictif, Acts Of Rebellion, fruit de son expérience à la Berklee College…
OBI © Frank Loriou

La force d’OBI

Obi-Wan Kenobi affirme « l’œil ne voit que la surface des choses, ne t’y fie pas ». Alors il faut écouter OBI et suivre son odyssée jusqu’au collège Maurice-Scève délabré de la Croix Rousse à Lyon, métaphore ironique de nos sociétés sans valeurs.
Slight Of © Gracie Pendleton

Slight Of par petits bouts

On a découvert Slight Of avec Winter’s Maze et son clip poético -humaniste qui va à la rencontre des autres de son quartier, Brooklyn, ces Other people qu’on ne voit pas d’habitude. Il vient de sortir un album qui sent bon les 90′, sans Trump et virus.

Vote for Kiwi Jr. !

A cheval entre les Strokes et Pavement, les Canadiens de Kiwi Jr. font coup double avec leur nouveau single. En plus de nous faire remuer la tête comme au bon vieux temps, ces natifs de Toronto viennent de signer chez Sub Pop.
Mottron @Heart and Guts

L’intrusion de Mottron

Mottron n’est pas carré, il ne rentre pas dans les cases de la pop policée à la française. Il s’apprête à sortir son premier album, Giants le 30 octobre chez Pias Le Label.
Lomelda-Hannah © Tonje-Thilesen

Her name is Hannah !

Lomelda fait des merveilles de chansons. On avait beaucoup aimé M for Empathy l’an dernier, Hannah Read revient déjà avec Hannah, une collection de chansons bouleversantes.

Solaire Solaris Great Confusion

Accompagné par Elise Humbert au violoncelle, Yves Béraud à l’accordéon, Aurel Troesch aux guitares, Jérôme Spieldenner à la batterie, Foes Von Ameisedorf à la basse et Jacques Speyser aux chœurs, Stephan Nieser aka Solaris Great Confusion signe le disque le plus élégant de cette rentrée 2020.