Catégories
Découvertes

Do Nothing or die

Les morceaux des Do Nothing devraient balayer d’un revers de main les yeux de chien battu de Grian Chatten des Fontaines DC et nous faire oublier les inoffensifs (donc déjà oubliés) Murder Capital.

Après Hull, c’est au tour de Nottingham de se réveiller. Ou surtout de ne pas se rendormir depuis le braquage des Sleafor Mods. Actif depuis deux ans, les Do Nothing ne respectent rien et surtout ne s’interdisent rien. Pop le lundi, post-punk le mardi, ces gens dissertent sur LeBron James et disposent d’un frontman-né en la personne de Chris Bailey.

Do Nothing – Zero Dollar Bill

Les Do Nothing réussissent là où les autres pèchent par un manque chronique d’écriture. La preuve avec ce premier EP qui règle l’addition comme il faut.

Do Nothing - Zero Dollar Bill

Zero Dollar Bill des Do Nothing est disponible sur le bandcamp du groupe.

Do Nothing - Zero Dollar Bill

Tracklist : Do Nothing - Zero Dollar Bill
  1. Comedy Gold
  2. New Life
  3. Contraband
  4. Lebron James
  5. Fits

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Buscabulla

Les trublions Buscabulla

Coup de chaud sensuel en provenance de Porto Rico avec Mío de Buscabulla. La voix nous caresse, volute voluptueuse sur des images volontairement trompeuses.
Future Islands © Justin Flythe

Future Islands au présent

Frissonnants Future Islands avec un deuxième extrait de leur nouvel album As Long As You Are à paraître le 9 octobre chez 4AD.

Paul Molloy is like a virgin

Liverpool continue de nous enchanter en cet été étouffant. La rasade de fraîcheur est aujourd’hui assurée par Paul Molloy, ex- The Zutons et actuel The Coral avec son clip My Madonna.
Helena Deland

Vidéo : Helena Deland – Someone New

Après une flopée d’EP, la montréalaise Helena Deland change de format avec Someone New son premier album chez Luminelle Records le 16 Octobre après avoir ouvert pour Weyes Blood, Connan Mockasin et Iggy Pop.
Eels-Baby-Lets-Make-It-Real

Real love with E.

Goddamn right it’s a beautiful day ! Mark Oliver Everett sort en pleine paix un bourre pif dont il a le secret, une chanson d’amour déçu réchauffé par le soleil de Californie.
Gruff Rhys

Le fluide Gruff Rhys

Certains garçons de plage ont de bonnes vibrations, pour d’autres elles sont franchement négatives en août. A vous de choisir.

Plus dans Découvertes

Melenas

Melenas ! ¡Que viva España!

Lloyd Cole peut prendre sereinement sa retraite (et continuer de rééditer les disques des Commotions), la relève est enfin assurée. Elle vient d’Espagne (de Pampelune pour être exact) et elle s’appelle Melenas. Elles s’appellent Melenas pour être (encore) exact. Quatre filles qui ont tout compris à la pop et qui anéantissent en un disque toute…
Big Wool - Simple Travel

Voyager léger avec Big Wool

Il y a des disques qui sont des invitations au voyage même s’ils ont été longtemps immobiles et intérieurs. Et quand en plus l’EP de Big Wool se nomme Simple Travel, on prend d‘autant plus facilement la route chère à Jack Kerouac.
Chien noir

L’important c’est d’aimer ?

On avait découvert Chien Noir en ouverture de Morgane Imbeaud aux Etoiles, il sort un premier titre, Quelle Importance dont la petite musique fait déjà danser notre cœur.

Le show T Truman

Timothy Lanham, clavièriste de The Vaccines prend la route seul pour les vacances. Et c’est formidable.