B4-M7dRs9cM

Il y a des morceaux qui tombent du ciel, un morne dimanche de novembre. Une sweet song chantée dans la brise au milieu d’un champ, une chanson d’amour, une ode à l’espérance d’une histoire en devenir.

I’ll Go Where You Go est une bien belle déclaration. Du genre de celle qui donne la force d’avancer. D’oublier les tracas du quotidien. Car à deux, on est plus fort. Charles Trenet chantait, « pour être heureux, il suffit d’être deux. » Anthony Ruptak a quitté le Colorado pour d’autres grands espaces, ceux de la Nouvelle Galles du Sud en Australie et a donc suivi son intuition et sa belle mais continue d’écrire de superbes chansons.

Anthony Ruptak - Don't Let It Kill You

+ d'articles et photos :
Partagez!