Ladylike Dragons Vs. Skip the Use @ la Maroquinerie

Ladylike Dragons Vs. Skip the Use @ la Maroquinerie
ZiKomAgnes - 19/02/2010

Skip the use VS Ladylike Dragons
Skip the use VS Ladylike Dragons

Un combat des titans – toutes proportions gardées bien entendu – s’est déroulé à la Maroquinerie. Je suis pourtant de parti pris : j’ai adoré Skip the Use dès les premières mesures de ‘Give Me’, qui est maintenant devenu ma sonnerie de réveil. Mais j’aime beaucoup ‘13 minutes’ de Ladylike Dragons, je ne demande donc qu’à découvrir en live.

Ladylike Dragons

La salle n’est pas remplie, sûrement parce que la veille les deux groupes étaient au Batofar pour un battle… qui sait ? Le groupe se tient là, ne s’imposant pas vraiment, et le début du concert passe… il est regrettable qu’aucune première partie n’ait été prévue pour nous chauffer un peu cette salle. Puis le concert décolle avec ‘I’m a Shoegazer’, j’aime le contraste entre la douceur de la voix de Cindy et la violence de la guitare de Seb. Puis, alors que je me laisse emporter par ‘Travel Box’ avec ses décompositions de tempo, Ladylike Dragons passe en mode ballade avec ‘Wisdom of My Faith’. Je note au passage que tout son visage vibre quand elle tient une note.

Cindy annonce une reprise de Noir Désir ! Toujours intéressant de voir ceux qui ont le courage de les jouer malgré la polémique, et surtout le choix de la chanson… un simple 666.667 Club ou un plus obscure Veuillez rendre l’âme ? Non, ce sera Des visages Des Figures avec ‘L’Enfant Roi’ ; par contre, le résultat est un peu chaotique.

Sur ‘Compromises’, Cindy essaye de motiver la salle, mais quand elle tape dans ses mains je ne peux m’empêcher de voir une institutrice de centre aéré. C’est étonnant de voir ce petit bout de femme qui ‘Lose Control’ en vous assurant que le rock’n’roll la libère, parce qu’à côté elle reste délicate jusque dans la prise en main de son médiateur. Ils finissent sur le single ‘13 Minutes‘ qui est très bon, mais je ne peux m’empêcher de penser que le public n’est pas préparé pour ce qui va suivre.

2010_02_18_ladylikedragons
2010_02_18_ladylikedragons
2010_02_18_ladylikedragons
2010_02_18_ladylikedragons
2010_02_18_ladylikedragons
2010_02_18_ladylikedragons
2010_02_18_ladylikedragons
2010_02_18_ladylikedragons
2010_02_18_ladylikedragons
2010_02_18_ladylikedragons
2010_02_18_ladylikedragons
2010_02_18_ladylikedragons
2010_02_18_ladylikedragons
2010_02_18_ladylikedragons
2010_02_18_ladylikedragons
2010_02_18_ladylikedragons
2010_02_18_ladylikedragons
2010_02_18_ladylikedragons
2010_02_18_ladylikedragons
2010_02_18_ladylikedragons
2010_02_18_ladylikedragons
2010_02_18_ladylikedragons

Setlist LLD : Yeah / Here to Last / I’m a Shoegazer / Travel Box / Wisdom of my Faith / Enfant Roi / The Ghost and the Living / Compromises / Lose Control / Slavery / 13 Minutes

Skip The Use

Entre temps, la salle s’est bien remplie, et dès les premières mesures on sent la différence ! Skip the Use rentrent très vite dans le vif du sujet et dès ‘Bullet‘, le public part tout seul. Sur scène, toujours les sauts qui devraient être classés officiellement aux olympiques, et les dreads de Jay volent au vent : ils ont la forme !

Sur ‘Off Me’, Matt descend dans la foule pour motiver le public, qui est déjà bien chaud. Les premiers pogos se déclenchent sur la fameuse ‘Give Me’; d’abord gentillets, ils vont crescendo au fur et à mesure du concert pour exploser violemment au final. En même temps, le final c’est ‘Bastard Song’, aussi connue comme les 3m30 de bordel. Mais pendant tout le concert, Matt harangue la foule : « ce soir on fait des trucs qu’on va regretter demain ».

Pour ‘She’s My Lady’, il se prend pour Patrick Bruel et fait chanter la salle : « allez ! on est des romantiques ! ». Il nous nargue sur ‘Don’t Want to be a Star’ : « Nous on a été élevés aux frites et à la mayo, on est des vrais démons », le public répond par une sorte de circle pit. La salle gronde, on reconnaît ‘Song 2‘ de Blur, et là ca tourne encore plus au bordel dans la fosse que sur scène – et c’est pas peu dire.

Ils donnent toujours autant l’impression de s’éclater sur scène, ça fait plaisir à voir. J’espère que la prochaine fois, ils auront le temps de jouer ‘Unbreakable‘ (ma préférée – en SK* session ici) et ‘Breed‘ de Nirvana. En tous cas, ça faisait longtemps que je les avais pas vus : ça fait du bien de se défouler !

2010_02_18_skiptheuse
2010_02_18_skiptheuse
2010_02_18_skiptheuse
2010_02_18_skiptheuse
2010_02_18_skiptheuse
2010_02_18_skiptheuse
2010_02_18_skiptheuse
2010_02_18_skiptheuse
2010_02_18_skiptheuse
2010_02_18_skiptheuse
2010_02_18_skiptheuse
2010_02_18_skiptheuse
2010_02_18_skiptheuse
2010_02_18_skiptheuse
2010_02_18_skiptheuse
2010_02_18_skiptheuse
2010_02_18_skiptheuse
2010_02_18_skiptheuse
2010_02_18_skiptheuse
2010_02_18_skiptheuse
2010_02_18_skiptheuse
2010_02_18_skiptheuse
2010_02_18_skiptheuse
2010_02_18_skiptheuse
2010_02_18_skiptheuse
2010_02_18_skiptheuse
2010_02_18_skiptheuse
2010_02_18_skiptheuse
2010_02_18_skiptheuse
2010_02_18_skiptheuse
2010_02_18_skiptheuse
2010_02_18_skiptheuse
2010_02_18_skiptheuse
2010_02_18_skiptheuse
2010_02_18_skiptheuse

Setlist STU : Intro / Dr House / Bullet / Off Me / Anti Slavery / Give Me / She’s My Lady / My Generation / You Are / Don’t Want to Be / Song 2 / Hell Parade
Rappel: People of the Shadow/ Bastard

Date : 18 février 2010
Photographe : Eddy
Réponses
  1. Ah oui, parce que c’était une battle ? Tu m’en diras tant ! Bon, eh bien je vote pour les Ladylike Dragons ! Les jolies filles gagnent toujours :) Si si c’est vrai, Cindy fait assurément partie du Top 10 national de nos belles rockeuses ! Et la photo 18 est définitivement l’une des meilleures de l’année (même s’il n’y a pas de classement officiel sur SK, contrairement au Hiboo ;-) D’autre part, le second album semble se profiler, au vu du tracklisting… Et pourtant, STU, avec des bêtes de covers comme ça, c’est clair que ça devait être un joyeux bordel !!! Une battle de niveau très relevé pour ces 2 groupes… comme en 2009 dans « Ouï Loves MySpace » !

  2. Classement officiel ? Un top 2009 tu veux dire ?
    Sinon, vu de l’intérieur, Skip The Use gagne haut la main ;)

Un avis, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A lire dans “Concerts (live reports)

Damien Saez @ Halle Tony Garnier, Lyon, 09-12-2019

Damien Saez, « Que l’éphémère devienne éternité »

Damien Saez venait hier au soir présenter à Lyon, Ni Dieu ni Maître, l’album qui clôture Le Manifeste, fresque sociale de quatre années de 2016 à 2019 présentée dans une « oeuvre numérique » sur son site internet « Culture contre culture ». 39 chansons, politiques et poétiques dans lesquelles se lit la France des attentats aux gilets jaunes,…

Curtis Harding - 17 novembre 2019 - Lune des Pirates

Amiens-Atlanta avec Curtis Harding

Tout va bien à Atlanta. Les Black Crowes se reforment, les Black Lips sortent un nouveau disque et Curtis Harding est de passage à Amiens.

Bertrand Belin, Persona Bellissima

Bertrand Belin est venu défendre son dernier disque sur la scène de la Maison de La Culture d’Amiens. Carton plein !

Mark Lanegan @ 106 Rouen 05-11-2019

Night Flight to Rouen

Après ses escapades avec Duke Garwood, Mark Lanegan a eu la bonne idée de remettre en selle la formule Mark Lanegan Band pour publier le très bon Somebody’s Knocking il y a quelques semaines. Très bon n’est pas synonyme d’excellent. Mais quand on sait que le Lanegan Band a permis à Mark de sortir ses…

Primal Scream @ Pitchfork 2019, 01.11.2019 , Paris

[Pitchfork 2019] Le sacre du Scream

XTRMNTR fêtera ses vingt ans l’année prochaine. Primal Scream, l’album qui annonçait Screamadelica sans le savoir, fête ses trente ans cette année. Et hier soir, Bobby Gillepsie et son groupe ont fait la fête au Pitchfork Music Festival.

Studio Electrophonique

Stupéfiant Studio Electrophonique

Auteur du premier ELP chez Violette Records, James Leesley (Studio Electrophonique) était de passage à Paris le temps de deux concerts. Compte-rendu à chaud.

Sleaford Mods @ l'Épicerie Moderne, 04-10-2019

Sleaford Mods in a good mood !

Du Punk et rien que ça avec Sleaford Mods et DSM IV. L’Angleterre était à l’honneur hier soir, à l’Épicerie Moderne.

Eels © Fabrice Buffart

Photos : Eels @ Radiant-Bellevue, Caluire | 10.09.2019

La dernière fois que l’on avait vu Eels à Lyon, Mark Oliver Everett et sa bande de bardes barbus en survêt’ Adidas n’avaient pu jouer que 5 titres avant un orage cataclysmique au festival Woodstower en août 2013. Les plus anciens se souviennent de ce concert au Transbordeur d’avril 1997 avec son Beautiful Freak augural.…

Fais moi Marr Johnny !

Pendant que Morrissey continue de nous faire du mal avec ses déclarations, Johnny Marr trace sa voie et poursuit une carrière solo aussi efficace que « discrète ».

Lizzo @ Main Square Festival 2019

Jolie Lizzo

Quelque chose a donc changé. Soutenue désormais par une major (Atlantic) et portée par Missy Elliott le temps d’un single, Lizzo a fait une entrée fracassante dans les charts avec Cuz I Love You et sur scène. Produite par Ricky Reed (faiseur de tubes professionnel depuis 10 ans), la musique de Lizzo est un tourbillon…

Skip The Use @ Main Square Festival, 06-07-2019

Cool as Skip The Use

Samedi 6 juillet 2019 : le Tour de France débute à Bruxelles et l’Hollandais Mike Teunissen gagne la première étape et étonne tout le monde en endossant le Maillot Jaune. Samedi 6 juillet 2019 : le Main Square entame son deuxième jour. Les Skip The Use s’échappent du peloton et endossent le Maillot Jaune du…

Arnaud Rebotini @ Main Square Festival, 06-07-2019

Arras Calling ! Arnaud Rebotini can’t fail !

Avant de monter sur la scène du Main Square pour clôturer la deuxième journée de l’édition 2019, Arnaud Rebotini après un passage à l’Astropolis avec le Don Van Club pour un concert autour de la B.O. de 120 Battements par Minute et avant de jouer aux Eurockéennes de Belfort, Rebotini est passé par le Main…

[MALN 2019] La quête sacrée des Temples

Avant d’entamer une tournée américaine conséquente et une date au Trabendo en septembre, les Temples étaient à Amiens pour commencer à défendre leur troisième album, Hot Motion et poursuivre leur quête de la meilleure chanson psychédélique.