Chokebore : émotion et joie à la Maroquinerie

Photos concert : Chokebore (+ Le Prince Miiaou) @ La Maroquinerie, Paris | 19 février 2010
Alain G 20/02/2010

Nous avions été les premiers à annoncer la nouvelle de la reformation de Chokebore pour leur tournée européenne, ils étaient ce soir à Paris et on n’aurait manqué ce retour pour rien au monde.


En première partie, la surprenante et délicieuse Maud-Elisa alias Le Prince Miiaou, une très belle découverte sur scène que nous retrouverons à coup sur très vite.

Le Prince Miiaou

2010_02_19_prince_miaou
2010_02_19_prince_miaou
2010_02_19_prince_miaou
2010_02_19_prince_miaou
2010_02_19_prince_miaou
2010_02_19_prince_miaou
2010_02_19_prince_miaou
2010_02_19_prince_miaou
2010_02_19_prince_miaou
2010_02_19_prince_miaou
2010_02_19_prince_miaou
2010_02_19_prince_miaou

Chokebore

C’est dans une salle de la Maroquinerie blindée que le mythique groupe que l’on pensait disparu pour toujours il y a 7 ans a fait son retour chez nous. Le public est plutôt jeune mais néanmoins connaisseur vu le nombre de personnes reprenant en coeur les paroles du combo. L’émotion et le plaisir sont palpables, dans la salle comme sur scène, l’ambiance monte jusqu’au dernier morceau du rappel qui fini en apothéose.
La rumeur d’un nouvel album de Chokebore nous fait rêver d’avoir des occasions supplémentaires de les revoir sur scène… Il parait que cette idée d’album dépend du succès de cette tournée européenne, espérons qu’ils recevront un accueil au moins aussi chaleureux que ce soir dans les autres villes d’Europe !

2010_02_19_chokebore
2010_02_19_chokebore
2010_02_19_chokebore
2010_02_19_chokebore
2010_02_19_chokebore
2010_02_19_chokebore
2010_02_19_chokebore
2010_02_19_chokebore
2010_02_19_chokebore
2010_02_19_chokebore
2010_02_19_chokebore
2010_02_19_chokebore
2010_02_19_chokebore
2010_02_19_chokebore
2010_02_19_chokebore
2010_02_19_chokebore
2010_02_19_chokebore
2010_02_19_chokebore
2010_02_19_chokebore
2010_02_19_chokebore
2010_02_19_chokebore
2010_02_19_chokebore
2010_02_19_chokebore
2010_02_19_chokebore
2010_02_19_chokebore
2010_02_19_chokebore
2010_02_19_chokebore
2010_02_19_chokebore
2010_02_19_chokebore
2010_02_19_chokebore
2010_02_19_chokebore
2010_02_19_chokebore
2010_02_19_chokebore
2010_02_19_chokebore
2010_02_19_chokebore
2010_02_19_chokebore
2010_02_19_chokebore
2010_02_19_chokebore
Date : 19 février 2010
Fou de musique au goûts éclectiques (électro, pop, rock, jazz...) fondateur de Soul Kitchen, réalisateur des SK* Sessions et photographe
Réponses
  1. J’aime beaucoup la photo du détail de la batterie, elle est parfaite, et dire que je n’ai même pas pensé à la faire ! Vivement lundi que je puisse mettre mes pellicules à développer -)

  2. qu’est-ce que c’est que ce report à l’emporte pièce? 3 putains de phrases qui réussissent le tour de force d’être à la fois vagues et plates!

    La prochaine fois envoyez-moi les gars, je vous ponds un vrai papier. Enfin même si je conçois que là c’était plus un prétexte pour « illustrer » des photos, ça peut se comprendre, m’enfin quand même, quand on a la chance d’assister au grand retour de Chokebore 5 ans après, ça mérite un effort non ? ;)

    Au pire je préfère un article avec que les photos et sans aucun mot, hiboo-style, froid, triste, mais au moins honnête, là ça fait bricolage un peu cache-misère et c’est pas digne de vous les gars…

    Signé: un grand fan de Chokebore devant l’éternel, aigri et frustré car n’ayant pu avoir de place et qui risque de s’en vouloir un bon paquet de temps…….

  3. C’est comme si je te demandais, à toi qui a le pouvoir de l’écriture, de faire les photos :)
    J’aimerais en être capable, j’ai fait des reports pendant 3 ans pour le hiboo et c’était de plus en plus mauvais donc j’ai préféré arrêter les dégâts :)
    (en plus j’ai pas été super bon pour les photos)

  4. ouais voilà, toi aussi tu aurais du m’envoyer là-bas!

    bande de traîtres!!!

    je suis meurtri….

    :p

  5. Enfin mon post précédent ne t’était pas vraiment adressé directement tu sais, plus au reporter absent… Allons, Chokebore se reforme et on ne trouve personne pour commenter ça? Mais que font les gens? Ah ça pour se faire l’écho de lettres ouvertes aux maison de disque complètement absurdes et hors-sujet y a du monde sur twitter et sur les blogs, mais pour parler de vrais trucs bizarrement… (cette espèce de pique sublimée d’aigritude la plus rance n’est pas vraiment destinée à soul-kitchen en fait)

    Après vous n’aviez peut-être pas la possibilité d’avoir plusieurs places, mais dans ce cas mieux vaut les mots que les photos (à mon humble avis, peut-être pas de votre point de vue de photographe pro, et du point de vue de votre compteur de visites, ce que je peux comprendre)

    Bon allez j’arrête, je me fais du mal :)

    Et non: les photos sont très cool, vraiment, mais ça je n’en attendais pas moins de toi ;)

  6. Superbes photos, je ne regrette pas de t’avoir eu comme voisin quelques instants! Si je n’avais qu’un reproche à faire, c’est qu’il manque une ou deux photos qui montrent le déchaînement du public…

  7. Je suis d’accord avec toi, je n’ai pas du tout retranscris l’ambiance, c’est mal… cela dit dans cette salle c’est assez difficile à faire ce genre de photos

  8. Mais bien sur que tu peux Mag, avec plaisir ! :)
    J’ai même vu ta photo de Noise hier, très très chouettes photos….

  9. Merci, tu es gentil.
    Et contente qu’elles te plaisent, mais ce n’est qu’un petit aperçu, d’autant qu’il m’en restent aussi que je n’ai pas encore développées…
    Tiens, je viens de t’envoyer un mail sur Facebook.

Un avis, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A voir dans “Photos de concert

Patti Smith @ Olympia 27-08-2019

Photos : Patti Smith – L’Olympia, Paris – 27.08.2019

Avant de pénétrer dans la salle de L’Olympia, on pouvait acheter au stand de merchandising deux t-shirts. Le premier avec une photo de Patti Smith dans les 70’s et un autre avec cette phrase de Gloria « Jesus died for somebody’s sins but not mine » (« Jésus est mort pour les péchés de quelqu’un, mais…

Interpol @ Nuits de Fourvière 2019, 01.07.2019

photos : Interpol et Idles @ Nuits de Fourvière 2019, 01.07.2019

L’orage sur Fourvière a galvanisé les déjà très remuants Idles jusqu’à improviser Thunderstruck d’AC/DC. Mais une fois les grondements du tonnerre et les vociférations brutalisantes de Joe Talbot passés, ce sont les classieux Interpol en maraude qui ont interpellé le public des nuits de Fourvière enfin apaisées.