M. Ward à la Maroquinerie

M. Ward revient avec un disque pour débuter le printemps prochain et un concert pour clôturer l’automne 2020.

2X2 places pour Da Silva à la Maroquinerie à Paris

« Aujourd’hui c’est décidé je prends le temps de respirer, aujourd’hui je ralentis je prends le temps je désobéis. » Partir loin avec Da Silva mais en passant par la Maroquinerie à Paris le mardi 4 février.

O chaud

Avant d’aller applaudir Olivier Marguerit aka O à La Maroquinerie le 27 novembre 2019, on peut regarder son nouveau clip et planer.

Let’s Go Theo Lawrence !

Après l’excellent Homemade Lemonade, Theo Lawrence ne boit pas du petit lait et pousse la porte de notre salon avec Sauce Piquante (une référence à Jimmy Newman). Plus resserré, ce disque impressionne par le savoir-faire de ce garçon et donne une furieuse envie de danser et d’oublier le reste.

L’odyssée des Black Lips

Les Black Lips ont le chic pour faire des annonces de qualité. Le groupe d’Atlanta vient d’annoncer un nouveau single et la signature d’un contrat sur un nouveau label.

Géorgie on our mind !

On avait découvert les Tbilissiens d’Eko & Vinda Folio grâce à Talitres et Vlad Parshin de Motorama. Le romantisme noir de Shen Anateb, les consonnes éjectives de la langue géorgienne, la guitare tendue de Temo Ezugbaia et la grâce hypnotique de la voix d’Erkele Deisadze nous avaient conquis. Ils seront à la rentrée en France…

Vidéo : Gontard – Prolétaires

Gontard rime pourtant avec homard. Et pourtant c’est à une radioscopie de la plèbe provinciale qu’il nous convie, un micro trottoir prolétaire, un miroir promené le long de nos chemins qu’il nous réfléchit en pleine face.

J.E. Sunde tu aimeras

Nouvelle signature du label Vietnam (H-Burns, O, Chevalrex), J.E. Sunde donne le sourire au petit matin, quand la journée s’annonce maussade. Et quand la journée s’annonce formidable, la musique de J.E. Sunde en est la bande originale idéale.

H-Burns out !

« La tigresse qui voit enlever sa portée, Est moins à redouter qu’une femme irritée » écrivit Tristan L’Hermite dans sa pièce Mariamne. Et quand en plus cette tigresse est au volant, c’est la mort au tournant assurée.

Et de trois pour Séverin !

La seule chose qui ait du sens, c’est de se barrer en vacances qui a du sens chante délicatement Séverin sur En Vacances, le premier extrait de Transatlantique. On se laisse bercer langoureusement par cette pop léchée et saupoudrée de soleil.

Sous le soleil de Tahiti 80

A l’occasion de leur concert à la Maroquinerie de Paris, nous avons rencontré Xavier et Médéric de Tahiti 80. Près de 20 ans après Puzzle ils reviennent ensoleiller nos oreilles avec Sunshine Beat Volume 1. Interview…

Palatine – Comme ce rouge me plaît

On se souvient de la reprise / relecture sur le fil de Novocaïne for the soul par Palatine. Et depuis, le rouge est mis avec un album ciselé, Grand Paon De Nuit qui fait la roue dans notre cerveau.

Tahiti 80 fait des histoires

Tahiti 80 sera de retour à la rentrée avec un nouvel album. Mais comme ce sont des gens courtois et aimables, ils nous offrent Let Me Be Your Story, un single et son clip tournée à Dieppe par Valérian7000 !

Plein Gaz !

Les choses s’étaient très bien terminées avec Supergrass et avaient très mal commencé avec Gaz Coombes. On s’explique. Conscient qu’ils n’avaient plus grand chose à dire, le groupe d’Oxford décida d’arrêter les frais après Diamond Hoo Ha leur sixième album en 2008. Supergrass avait eu le chic de ne pas infliger à son public de…

Charmants Charlatans

Quatre ans après leur splendide Modern Nature, quasiment vingt ans après leur classique Us and Us Only et quelques mois après leur revigorant Different Days, les Charlatans ont pris leurs quartiers à La Maroquinerie le temps d’un concert parfait et qui affichait complet. Entretien avec Tim Burgess avant qu’il ne monte sur scène chanter ses…

Juste un moment avec Adrienne Pauly

Tout l’monde s’éclate, tout l’monde se matte, tout l’monde s’éclate […] Tout le monde à part moi. C’est ainsi que débute le nouveau disque d’Adrienne Pauly. On ne pourra pas donc lui reprocher son manque de lucidité. Depuis 2006 et son premier album, Adrienne Pauly a fait du cinéma (Bellamy de Claude Chabrol) et a…

Les Orielles plein les oreilles !

Signés chez Heavenly Recordings et annoncés par le Guardian comme le chaînon manquant entre les Manic Street Preachers et Saint Etienne, les Orielles devraient faire encore plus parler d’eux en 2018.

Les tours de magie de Son Little

Après avoir tourné avec Leon Bridges, Kelis, Mumford & Sons et Shakey Graves, Son Little est entré en studio pour donner une suite à son premier album. Avec New Magic, Son Little confirme tout le bien qu’on pensait de lui en renforçant son propos. Il sera en concert à La Maroquinerie (Paris) le 11 décembre…

Ought en remet une couche

Avec Ought, le changement c’est maintenant. Revenu de son échappée solo, Tim Darcy embarque son groupe dans un univers plus doux et quitte le label Constellation pour arriver chez Merge Records (The Clientele, Destroyer, Spoon).

B.B., King de la pop

La géographie, ça sert, d’abord, à faire la guerre! écrivait en 1976 le géographe Yves Lacoste. Quarante-et-un ans plus tard, Bertrand Burgalat lui répond que la géographie sert aussi à faire de la pop. Sur son cinquième album solo, Burgalat chante des chansons qui ont des titres (Tour des Lilas, Diagonale du Vide) à faire…

We are Jane Weaver

Jane Weaver (ex-Kill Laura et Misty Dixon) revient en force chez Fire Records avec le très réussi Modern Kosmology. Depuis des années, Weaver fait dans la pop expérimentale de qualité mais intéresse très peu de français. Et si les choses changeaient avec ce nouvel album ? Et si la France se bougeait un peu l’arrière-train…

Electric Guest en live : quand la Maro disjoncte

C’est en janvier 2012 que le titre totalement accrocheur This Head I Hold démarre son tour du monde viral, sans que le duo pop venu de L.A, Electric Guest ne s’y attende. Leurs noms ? Asa Taccone et Matthew Compton, têtes pensantes du projet, dont le premier album, Mondo plafonnera ensuite en haut des tops…

Jane Weaver – Slow Motion

Deux ans après le très chouette The Amber Light, Jane Weaver revient sur le devant de la scène avec un nouvel album intitulé Modern Kosmology chez Fire Records. SK* vous propose de découvrir en exclusivité la vidéo de Slow Motion, un des morceaux de ce disque.