Hey Hey My My – A Sudden Change of Mood

Hey Hey My My s'apprête à sortir un nouvel album, mais ils ont décider de laisser le soin à la blogosphère de les annoncer. Demain, vous pourrez écouter le premier extrait de A Sudden Change of Mood.

Hey Hey My My a fait partie des groupes pop folk qui ont marqué l’année 2007. Leurs tournées leur ont donné le goût de l’électrique, et ils ont décidé de suivre les prédications de Neil Young dont ils se réclament du moins de par leur nom : « Hey hey, my my, rock’n’roll will never die ». En studio, ils se sont donc laissés aller à des sons plus rock, tintés de punk. Pour relever la sauce, ils ont appelé Tony Hoffer (Supergrass, Air, The Kooks, Beck…) aux tables de mixage.

Et pour lancer A Sudden Change of Mood, Hey Hey My My a confié son premier single à la blogosphère, l’espace de quelques heures ! Rien n’a encore été diffusé aux médias plus traditionnels, nous sommes une poignée de site à détenir ‘Not Fun Anymore’. Nous allons vous le faire découvrir demain mais seulement entre 11h et 14h. J’ai envie de vous dire : skip lunch, you’ve got a date with Rock’n’Roll !

Discographie

Ecoutez ‘Not Fun Anymore‘, le premier single extrait de A Sudden Change of Mood des Hey Hey My My.

Les sites participants : Ears of Panda / Hop Blog / Playlist Society / Ricard S.A. Live Music / Arbobo / Rocktrotteur / La Quenelle Culturelle / We Pop / Not For Tourist / New Geek On The Block / Des chibres et des Lettres

2 réponses sur « Hey Hey My My – A Sudden Change of Mood »

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

Hey Hey My My ‎– British Hawaii

Hey Hey My My – British Hawaii

Avez-vous pensé au premier disque que vous allez écouter en bagnole, les fenêtres ouvertes, sur les routes de l’après, direction Merry Land pour piquer une tête in the lake un samedi soir en prenant son temps, « paisible, à la fraîche, décontracté du gland » ? Cela pourrait bien être British Hawaii d’Hey Hey My My.
Hey Hey My My - Plastic Life

Vidéo : Hey Hey My My – Plastic Life

Pas très développement durable le nouveau titre de Hey Hey My My mais comme leur dernier album, A Sudden Change of Mood remonte à 2010, le gang des Julien est pardonné surtout à la vision du clip pour Plastic Life.
Radio Elvis

Les bonnes ondes de Radio Elvis

« Mais ne remue pas tes membres ; tu es encore aujourd’hui sous notre magnétique pouvoir, et l’atonie encéphalique persiste : c’est pour la dernière fois. » J’ignore pourquoi Radio Elvis m’a fait retrouver cette citation des Chants de Maldoror d’Isidore Ducasse, comte de Lautréamont. J’espère que l’envoûtement magique à l’écoute du trio parisien persistera encore longtemps. […]

Plus dans News

Nits2

Brillant Neon !

Avec Neon enregistré avant l’incendie qui a détruit leur studio Werf à Amsterdam, les Nits bouclent une trilogie avec Angst en 2017 et Knot en 2019.
Come

Come again !

Attention, mythe underground. Come, « l’un des joyaux les plus insaisissables du catalogue Matador » selon Pitchfork avec son 11:11 en 1992, revient avec la parution en février dernier de Peel Sessions enregistrées en 1992 et 1993.
Arno

Arno à jamais

Des racines. Opex, c’est un quartier de l’est d’Ostende où les grands parents d’Arno tenaient un café, Chez Lulu, le prénom de sa mère.
Bruce Springsteen

Merci patron !

La pêche du jour vient d’un monsieur de 73 ans qui annonce un album de reprises de standards de la soul avec Do I Love You (Indeed I Do) et effectivement on l’aime. Merci Boss !