Voyager léger avec Big Wool

Il y a des disques qui sont des invitations au voyage même s'ils ont été longtemps immobiles et intérieurs. Et quand en plus l’EP de Big Wool se nomme Simple Travel, on prend d‘autant plus facilement la route chère à Jack Kerouac.

Jack disait, « J’étais à mi-chemin de la traversée de l’Amérique, sur la ligne de partage entre l’Est de ma jeunesse et l’Ouest de mon avenir. » écrit–il. Et plus loin, « Rien derrière et tout devant, comme toujours sur la route. »

En cinq titres, Maxime, Nicolas, Guillaume, Baptistine et Vincent nous font lâcher prise et regarder au loin. On se laisse aller à rêver de grands espaces, de chemins isolés, de fil d’Ariane, de pays des araignées, à la recherche de David (Pajo) sous un soleil d’été. Simple Travel vagabonde célestement du Maine angevin au Texas Houstonian car « la route doit en fin de compte mener dans le monde entier. »

Big Wool – Simple Travel

Big Wool - Simple Travel

Big Wool - Simple Travel

Tracklist : Big Wool - Simple Travel
  1. No Sorries
  2. Simple Travels
  3. Liabilites
  4. Hello Houston
  5. Tallulah

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Bs

La vie est Belle and Sebastian

Belle and Sebastian est en concert ce soir à l’Épicerie Moderne et c’est peut être la dernière occasion d’avoir la banane avant le 30 juin.
Chromozone

Dark Side Of The Music

George Abitbol, l’homme le plus classe du monde serait heureux d’assister au détournement de films de SF des années 60 lors du ciné-concert, Chromozone 51.
Neptunefootballclub-livingbackwards

Vidéo : Neptune Football Club – Living Backwards

Vivre à l’envers, refaire le match, c’est peut être ce que se disent certains footballeurs en quête d’un Graal jamais atteint. Neptune Football Club nous manquait, il nous offre en exclusivité son tour de manège enchanté avec Living Backwards.

Plus dans Découvertes

G-h-francis Nb

Enjoy G.H.Francis

Pas facile pour G.H.Francis de vivre son jour de courage. The Only Queer In The Van est une confession libératrice sous la forme d’une pop song à la Depeche Mode.
Ana-imdone

Ana n’attend pas !

Ana a tout juste 18 ans et sort un premier titre de rupture langoureux. On n’est pas sérieux quand on a 18 ans ? Pas sûr.
Johncanningyates

Quiet John Canning Yates

6 mois après la mort d’Elliott Smith sortait en 2004 l’unique album d’Ella Guru, le bien nommé The first album et cette cathédrale d’harmonies n’a pas pris une ride. Vingt ans plus tard John Canning Yates revient tranquillement en solitaire avec The Quiet Portraits chez Violette Records.
Shezlng2

Longue vie à Shezlöng !

Syncrétisme sensationnel. Shezlöng « chante et joue des musiques traditionnelles d’Anatolie réarrangées en funk psychédélique. » Bien sûr on connaît Altin Gün ou plus loin dans le temps, Selda Bağcan ou Nese Karabocek avec son Yali Yali remixé par Todd Terje. Voilà que déboule du massif central, l’Anadolu français, Shezlöng qui vous fera chalouper tout l’hiver.