Detroit In Effect – Detroit Party Train

A ceux qui désespéraient d’avoir un jour des nouvelles de Aux 88 et de voir Juan Atkins nous refaire des titres comme « Alleys of your mind », « Clear » ou « Tecno City » je conseille de jeter deux oreilles attentives à D.I.E. (Detroit In Effect) qui cultivent une forte nostalgie de cette techno puriste jusqu’à l’extrême.


Rien de bien nouveau trouveront à redire les esprits chagrins, le propos de Detroit In Effect n’est certes pas de révolutionner la musique mais de faire celle qu’ils aiment à savoir une techno survitaminée, boostée au maximum comme Aux 88 savaient la faire justement. Aucune info sur le label M.A.P. Records, certainement encore une émanation des Bataves de Godspill, fan devant l’éternel de cette techno old school de Detroit.

Detroit In Effect – Detroit Party Train

Detroit In Effect – Nothing’s Like Detroit

Cela pourrait vous intéresser

Magenta – Un Peu d’Amour

Vidéo : Magenta – Un Peu d’Amour (avec Yoa)

Après les discours riants du duo comique Vincent Lindon et Volodymyr Zelensky sous le regard complice et ému de Thierry Frémaux en ouverture du 75ème festival de Cannes, on avait envie d’un peu d’amour, petit lâcher prise offert par Magenta avant leur nouvel EP disponible le 17 juin et en précommande ici.
Brisa Roché & IX

I want my BRMD !

Attention. Alerte OMNI. Brisa Roché & IX (prononcer ixe nous précise t-on) bousculent le dress code musical avec leur « Heavy Dreaming pop » qui ne rentre pas dans les cases.

Plus dans Son du jour

Juliajacklin-lovetrynottoletgo

Vidéo : Julia Jacklin – Love, Try Not To Let Go

Oubliez la grenouille de Roger Glover, place à Julia Jacklin qui exhorte, « love, love is all that I want now » sur Love, Try Not To Let Go qui figure sur son nouvel album, PRE PLEASURE à paraître le 26 août 2022.
Willsheff-estrangementzone

Vidéo : Will Sheff – Estrangement Zone

Après avoir fermé la boutique Okkervil River avec la compilation en douze volumes A Dream In The Dark en 2019, Will Sheff, l’homme qui voulut être roi sort son premier album solo, Nothing Special et s’éloigne des addictions et des sonorités du passé pour trouver davantage de lumière.