5 questions à … Moli

© Celeste Call
SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Moli , jeune belge de 21 ans qui pourrait suivre la trace de Mademoiselle Van Laeken. Installée à Berlin où elle s'est "déconnectée" pour mieux se retrouver, elle propose une pop bulle de champagne qui titille les phéromones et les guibolles. On découvre davantage son univers avec une playlist madeleine de Proust.

Moli en cinq questions

Ton souvenir de concert ?

Je faisais la première partie pour un groupe qui s’appelle Ider et tout se passait super bien avant que l’ordi par lequel les instruments passent tombe par terre. Toute la musique à coupé d’un coup. On a prié pour qu’il se rallume mais malheureusement la chute avait été trop rude. Je me suis sentie assez mal à l’aise pour le coup, ne pas sachant trop quoi dire au public car il n’y avait pas de plan B mais heureusement pour nous c’était vers la fin de notre set et le public à été super compréhensif. Depuis on fait super attention à scotcher l’ordinateur à la table.

Ta rencontre en tournée ?

J’ai vraiment apprécié faire la première partie et rencontrer le groupe Isaac Delusion. Ils ont vraiment été super sympas et accueillants avec moi. Pour premier concert, Ils m’ont laissé partager leur loge quand on m’avait attribuée une pièce assez miteuse et c’était juste une super bonne ambiance en général.

Moli – Disconnected

Ton anecdote dans le van ?

Je n’ai pas d’anecdote particulière qui me vient à l’esprit mais tourner avec un van c’est vraiment tout sauf glamour. L’ennui et la fatigue mélangés avec un parfum de transpiration. Malgré cela, j’ai de bon souvenirs de ces longs trajets. Je n’arrive pas à lire ou à trop regarder mon téléphone en voiture sans avoir la nausée du coup j’ai surtout passé ce temps à écouter de la musique et des podcasts.

Ton nouvel EP en quelques mots ?

Un mélange de mes deux identité belge et anglaise. Un aboutissement d’une recherche d’identité en tant qu’artiste.

Ton prochain rêve ?

Pouvoir faire ma propre tournée en Europe. Le live me manque énormément et pour moi il n’y pas de meilleure sensation que d’être sur scène surtout avec un public qui est le sien. J’ai fait pas mal de première partie et on apprend beaucoup de ces expériences car il faut convaincre une foule qui n’est pas là pour me voir et c’est un challenge. Mais l’idée de pouvoir faire une tournée pour les personnes qui écoutent déjà ma musique ou qui sont simplement attiré par ce genre de musique serait un rêve.

Moli – On the Weekend

En écoute avec Moli

Moli © Celeste Call
© Celeste Call
  1. TotoRosanna
    Mon père est un très grand fan de musique et partageait avec nous ses goûts variés lors de longs trajets en voiture pour aller en vacances quand j’étais jeune. Rosanna est un titre que j’adore qui me rappelle le plus cette époque car mon père le jouait beaucoup. Je ne m’en lasserais jamais. Feel good 80s vibe.
  2. The 1975Somebody Else
    Une de mes chanson préférée. Les paroles me parlent énormément. Elle parle du moment où les sentiments que l’on avait pour une personne que l’on aimait s’évapore mais malgré cela l’idée de cette personne avec quelqu’un d’autre nous affecte.
  3. Frank OceanThinkin Bout You
    L’album Channel Orange de Frank Ocean est l’un de mes albums préférés. Ce titre en particulier m’atteint vraiment sur le plan émotionnel. Je ne m’en lasse pas.
  4. MadonnaVogue
    Le clip de cette chanson est iconique. Je suis une grande fan de la danse du “voguing” qui est représentée dans son clip.
  5. Prince & The RevolutionPurple Rain
    Très grande fan de Prince. Cette musique à été l’une des premières de lui que j’ai écoutée en boucle. Je la trouve très poignante, forte en émotions.
  6. Bruce SpringsteenI’m On Fire
    Un classique. Aussi une chanson de mon enfance dont je ne me lasse toujours pas.
  7. Bee GeesHow Deep Is Your Love
    Un “Guilty pleasure”. J’aime le côté cheesy de cette musique et je l’écoute souvent en prenant ma douche. Elle me donne le sourire.
  8. Christine and the QueensPeople, I’ve been sad
    Christine and the Queens m’a vraiment inspiré à écrire en français. J’admire vraiment sa manière d’écrire qui je trouve a un côté très poétique.
  9. ClairoSoftly
    Clairo a une voix si douce et apaisante. Elle utilise des paroles assez simples mais qui arrivent à toucher une corde sensible.
  10. Chet BakerI fall in love too easily
    J’adore cette chanson tout d’abord car elle est très apaisante mais aussi car les paroles me parlent beaucoup. Cette sensation de tomber trop vite. Le danger d’attraper des sentiments trop tôt.
  11. Parallel Dance EnsembleConditions
    Cette chanson m’a fort inspirée pour mon prochain EP. J’adore les sons qui y sont utilisés.
  12. Daft PunkSomething About us
    Daft Punk a aussi été une grande source d’inspiration dans mon travail. Surtout au niveau de la production.

Moli - Disconnected

Plus d’informations sur la page Facebook de Moli.

Moli en concert
14
Sept
2024

Odessa 5 Years Festival 2024

Bruxelles (Belgium)
TICKETS

Dates de concerts fournies par Bandsintown

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Photos : Simple Minds @ Nuits de Fourvière | 10.07.2024

Photos : Simple Minds @ Nuits de Fourvière | 10.07.2024

Simple Minds ont plongé les Nuits de Fourvière dans un bain de jouvence pour un nouveau rêve d’or mâtiné de tubes qui ont fait lever les mains et retrouver la jeunesse des quinqua venus en nombre, en vie et en pleine forme.
Petervonpoehlmariemodianomarcdegroot

Peter & Marie

Capri ce n’est pas fini. Le couple Marie Modiano et Peter von Poehl sort leur deuxième album à quatre mains le 30 août chez Nest & Sound / Modulor. Capri. Ballad of the Spirits est gorgé de soleil et d’arrangements munificents.
Rome-anotherearlymorningsession

Tous les chemins…

Brûlée, c’est l’album caché de l’année. Oui, on aimerait qu’il y ait un peu plus de monde dans la Cabane comme l’on partage un grand cru avec ses amis. Comme l’on mange des ortolans en cachette.
Johncale-howweseethelight

Vidéo : John Cale – How We See The Light

John Cale sera t-il celui d’où viendra la lumière ? 82 ans au compteur comme Sir Paul, il balance une bombinette pop comme pourrait faire un jeunot qui déclare sa flamme pour la première fois.

Plus dans Interviews

Cmathieuteissier1

Rêve éveillé avec Lescop

Lescop sort du bois avec un nouvel album, Rêve parti qui fera danser Les garçons et vous retirera la raison avec la femme papillon. Entretien avant son concert à La Rayonne à Villeurbanne le samedi 9 mars.
Julienshelter-matthieudortomb4

5 questions à Julien Shelter

Avec Island, Julien Shelter nous propose un album cocon, un disque refuge pour se ressourcer avec des titres délicats évoquant l’amour, la nature ou l’enfance.
Chroniquenicolas-commentchicmediaschristophe-3

Fortunate semper magis tempus

Nicolas Comment vient de signer Chronique du temps qui passe, un superbe livre qui mêle des textes intimes et des photos d’artistes au gré des rencontres incroyables qu’il a pu faire. Il était récemment à Lyon pour une rencontre dédicace et une présentation de son travail à la galerie Poltred, l’occasion pour SK* d’évoquer avec […]

5 questions à … AbEL K1

Après avoir écrit pour d’autres et principalement pour Blondino dont il est l’indissociable compagnon de ses échappées, AbEL K1 sortira en mai son premier album. Un album porté par sa poésie toujours si personnelle et tendue, un lyrisme rock et direct, et une voix singulière. Prélude (à la folie) en est le premier aperçu, ainsi […]