[EXCLU] Tobin Sprout – On Golden Rivers

L'ex-guitariste des mythiques (et toujours bien vivants) Guided By Voices est de retour avec Empty Horses, un nouvel album chez Fire Records. Pour patienter avant la sortie de ce disque, SK* vous propose en exclusivité la chanson On Golden Rivers.

On savait deux choses importantes en ce qui concerne ce cher Tobin Sprout. Tobin Sprout pouvait écrire des disques solos de grande qualité comme Moonflower Plastic (Welcome To My Wigwam) en 1997 publié chez Matador. Sans Robert Pollard, la musique de Sprout prenait une nouvelle épaisseur.
Deuxième chose, Tobin Sprout est un type charmant. Avec les Guided By Voices, il a écrit quelques grands disques du rock indie US des années 90.
Empty Horses prend la suite de The Universe and Me, son dernier disque solo en date publié en 2016. L’album est annoncé comme « une étude méticuleusement observée de l’Amérique et de l’Americana (pas la musique, mais l’état d’esprit) ».
A cheval entre Townes Van Zandt et l’héritage de John Prine, Empty Horses s’annonce comme un grand beau disque.

On Golden Rivers est en quelque sorte la pierre angulaire de l’album. La première chanson, Wings Prelude a été écrite avec la même progression d’accords, en guise d’introduction. Et No Shame a été écrite comme la sortie de l’album. Toutes ces chansons (et leur thème mélodique) sont la suite d’Antietam, une chanson que j’avais écrite en 2010 qui semblait bien cadrer avec l’ambiance d’Empty Horses.

FIRE RECORDS · Tobin Sprout – On Golden Rivers

In a state of wisdom
I suppose I could lead
The fear of morning
Got me down upon my knees
Father, bless the troops
Gathered by the ranks
It stinks to high heaven
In a way though
They hand me down their spines
On golden rivers
They float bloated off to hide
l suppose they
Just want it, that way
Haze on the water
I’ve tried to see somehow
But only pain and darkness forever
All my days
I’ll try to sleep somehow
But only faith and time
Could ever lead me home
ln a state of sadness
I suppose I could weep
In tears I’ve felt God’s hammer
Pound the ground beneath my feet
But I suppose he’ll just taketh away
Haze on the water
I’ve tried to see somehow
But only pain and darkness forever
All my days
I’ll try to sleep somehow
But only faith and time
Could ever lead me home
ln a state of wisdom
I suppose I could lead

The fear of morning
Got me down upon my knees
But I suppose he’ll just taketh away

Empty Horses de Tobin Sprout sera disponible le 18 septembre 2020 chez Fire Records.
Vous pouvez le pré-commander sur le site officiel du label via ce lien.

Tobin Sprout - Empty Horses

Tracklist : Tobin Sprout - Empty Horses
  1. Wings Prelude
  2. The Return
  3. Breaking Down
  4. On Golden Rivers
  5. The Man I Used To Know
  6. Every Sweet Soul
  7. Empty Horses
  8. Antietam
  9. All In My Sleep
  10. No Shame

Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

Scarlettohanna-unafraid

[EXCLU] Vidéo : Scarlett O’Hanna – Unafraid

Après l’envoûtant Precious Nothings et le synthétique Open Doors Scarlett O’Hanna nous offre en exclusivité Unafraid, nouvel extrait de son futur album Precious Nothings qui sort le 26 avril.
Delayre-torrents

Vidéo : Delayre – Torrents

Delayre vient de sortir son deuxième EP, Golem chez Ovastand et Talk Back Music. Il nous offre une odyssée eschatologique où la nature joue un rôle essentiel.

Plus dans News

Martinluminet

Martin lumineux !

C’est l’une des success story de cette année avec Zaho de Sagazan. Martin Luminet a lui aussi vécu une année folle depuis la sortie de son album Deuil(s) en février 2023. Celui-ci ressort le 7 juin avec quatre inédits et d’autres surprises et se nomme Après Deuil(s) et la route est belle jusqu’ici.
Fontainesd-c-

Juste Fontaines !

Fontaines D.C., nous boirons de ton eau. Pendant que d’autres mettent des plombes pour sortir un disque, voilà que déboule le quatrième album des irlandais depuis Dogrel en 2019. Romance est produit par James Ford (Arctic Monkeys, Depeche Mode, Gorillaz) et sort le 23 août chez XL Recordings.
Kramies-sociallight

Vers les lueurs avec Kramies

Kramies illumine notre journée avec ce luxuriant Social Light, miroir qu’il promène le long de notre chemin produit par Mario J McNulty (David Bowie, Laurie Anderson).