Catégories
News

[EXCLU] Tobin Sprout – On Golden Rivers

L’ex-guitariste des mythiques (et toujours bien vivants) Guided By Voices est de retour avec Empty Horses, un nouvel album chez Fire Records. Pour patienter avant la sortie de ce disque, SK* vous propose en exclusivité la chanson On Golden Rivers.

On savait deux choses importantes en ce qui concerne ce cher Tobin Sprout. Tobin Sprout pouvait écrire des disques solos de grande qualité comme Moonflower Plastic (Welcome To My Wigwam) en 1997 publié chez Matador. Sans Robert Pollard, la musique de Sprout prenait une nouvelle épaisseur.
Deuxième chose, Tobin Sprout est un type charmant. Avec les Guided By Voices, il a écrit quelques grands disques du rock indie US des années 90.
Empty Horses prend la suite de The Universe and Me, son dernier disque solo en date publié en 2016. L’album est annoncé comme « une étude méticuleusement observée de l’Amérique et de l’Americana (pas la musique, mais l’état d’esprit) ».
A cheval entre Townes Van Zandt et l’héritage de John Prine, Empty Horses s’annonce comme un grand beau disque.

On Golden Rivers est en quelque sorte la pierre angulaire de l’album. La première chanson, Wings Prelude a été écrite avec la même progression d’accords, en guise d’introduction. Et No Shame a été écrite comme la sortie de l’album. Toutes ces chansons (et leur thème mélodique) sont la suite d’Antietam, une chanson que j’avais écrite en 2010 qui semblait bien cadrer avec l’ambiance d’Empty Horses.

FIRE RECORDS · Tobin Sprout – On Golden Rivers

In a state of wisdom
I suppose I could lead
The fear of morning
Got me down upon my knees
Father, bless the troops
Gathered by the ranks
It stinks to high heaven
In a way though
They hand me down their spines
On golden rivers
They float bloated off to hide
l suppose they
Just want it, that way
Haze on the water
I’ve tried to see somehow
But only pain and darkness forever
All my days
I’ll try to sleep somehow
But only faith and time
Could ever lead me home
ln a state of sadness
I suppose I could weep
In tears I’ve felt God’s hammer
Pound the ground beneath my feet
But I suppose he’ll just taketh away
Haze on the water
I’ve tried to see somehow
But only pain and darkness forever
All my days
I’ll try to sleep somehow
But only faith and time
Could ever lead me home
ln a state of wisdom
I suppose I could lead

The fear of morning
Got me down upon my knees
But I suppose he’ll just taketh away

Empty Horses de Tobin Sprout sera disponible le 18 septembre 2020 chez Fire Records.
Vous pouvez le pré-commander sur le site officiel du label via ce lien.

Tobin Sprout - Empty Horses

Tracklist : Tobin Sprout - Empty Horses
  1. Wings Prelude
  2. The Return
  3. Breaking Down
  4. On Golden Rivers
  5. The Man I Used To Know
  6. Every Sweet Soul
  7. Empty Horses
  8. Antietam
  9. All In My Sleep
  10. No Shame
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Throwing Muses - Frosting

Vidéo : Throwing Muses – Frosting

Tempête dans les cœurs. Les Throwing Muses reviennent-elles du paradis ou du purgatoire ? Kristin Hersh n’a en tout cas pas perdu son sens de la chanson couperet aux guitares tendues et à la voix aigrelette.

The Lemonheads : Peace & Lovey

Lovey, le premier disque des Lemonheads (mais le quatrième du groupe) fêtera dans quelques semaines ses 30 ans. Fire, qui est leur label depuis quelques années, s’apprête à publier une réédition de ce disque.
Throwing Muses - Dark Blue

Vidéo : Throwing Muses – Dark Blue

Dark Blue ouvre le nouvel album des Throwing Muses, Sun Racket disponible le 4 septembre chez Fire Records et l’on plonge immédiatement dans un bain de jouvence en retrouvant Kristin Hersh, David Narcizo et Bernard Georges toujours aussi intenses.

Les Hits Pop des Chills

Le 6 novembre prochain, Fire Records (Evan Dando, RVG, Brigid Mae Power et tant d’autres) fera la bonne (et belle) action de l’année en rééditant Submarine Bells et Soft Bomb, les deux plus beaux disques des Chills.
Giant Sand - Ramp

Giant Sand – Ramp

Certains ont pour loisir la pêche, d’autres la pétanque. Le patron de Fire Records préfère laisser les boules aux autres et se concentre sur les rééditions de ses disques préférés. Après avoir ressorti le catalogue de Television Personalities et celui de Bardo Pond et avant de s’attaquer aux beaux disques des Chills et des Lemonheads,…

Quand Harry rencontre les Dead Famous People

Quelqu’un qui a chanté avec Saint Etienne et avec les Chills ne peut pas écrire de mauvaises chansons… Donna Savage ressuscite ses Dead Famous People et lâche Goddess Of Chill avant de publier Harry à la rentrée chez Fire Records.

Au paradis avec les Throwing Muses !

Avant de revenir le 4 septembre 2020 avec David Narcizo et Bernard Georges pour la sortie de Sun Racket, Kristin Hersh ressort (en vinyle) Purgatory/Paradise l’unique disque des Throwing Muses des années 2010.

Plus dans News

L’Incandescence selon Lonny

À l’écoute du titre Incandescente, une conclusion s’impose dès les premières notes : Lonny a raccourci son nom de scène mais a augmenté son talent.
Eels © Fabrice Buffart

The Eels are alright ?

Eels annonce la sortie de son nouvel album, Earth to Dora le 30 octobre avec un nouveau titre, Are We Alright Again.

Le roi Tweedy

Wilco réédite Summerteeth et Jeff Tweedy annonce un nouveau disque solo. Que demander de plus ?
ACR

ACR, c’est fou !

Qui l’eût cru, après douze ans de disette, le groupe de post-punk de Manchester A Certain Ratio revient avec un nouvel album, ACR Loco le 25 septembre 2020 chez Mute.
Matt Berninger- Serpentine Prison

Figer le temps avec Matt Berninger

Matt Berninger possède une voix reconnaissable entre toute qui a le pouvoir de guérir ou du moins d’apaiser les blessures de l’âme et les déceptions amoureuses. Il nous aide à nous souvenir une seconde de plus des bons moments.