Catégories
Son du jour

Vidéo : J.S. Ondara – Isolation Depression Syndrome

Direction Brooklyn pour la suite de l’aventure intérieure de J.S. Ondara avec Isolation Depression Syndrome, sans doute le titre le plus poignant extrait de Tales Of Isolation.

Bien sûr, J.S. Ondara a écrit ces titres durant la claustration printanière. Pourtant à l’écouter, ce syndrome touche à l’universel et évoque un autre enfermement. why am I always in a rut ? chante-t-il. Pourquoi suis-je toujours dans une ornière ? « L’absence ne fait mal que de ceux que l’on aime. » écrivait Pierre Corneille. Le barde Ondara choisit l’élégie pour crier le vide, le trou béant laissé par la séparation. Is it alright to say that I need you ? Is it alright to say that I want you ? ressasse t-il tel un mantra pour exorciser ses démons. C’est simple et puissant comme beaucoup de grande chanson car le sentiment d’abandon n’a pas besoin de jeux de mots alambiqués. l’Enfer, ce n’est pas les autres, c’est l’absence.

J.S. Ondara – Isolation Depression Syndrome (IDS)

Oh doctor, what is it that I’ve got ?
Why am I always, why am I always in a rut ?
I’ve spent a few days on my bed
I guess I’ve had the time for it

And I miss my baby
Oh, I miss her so
This ain’t no time to be alone
This ain’t my time to go

Is it alright to say that I need you ?
Is it alright to say that I want you ?
Is it alright to say that I need you ?
Is it alright to say that I want you ?

Oh doctor, what is it that I’ve got ?
Why do I have no space in my gut ?
I’ve spent a few days inside my head
I guess I’ve had the time for it

Oh, and I miss my baby, oh, I miss my baby
Oh, and I miss her so-ooh
Oh, this ain’t no time to be alone
Oh, this ain’t my time to go

Is it alright to say that I need you?
Is it alright to say that I want you?
Is it alright to say that I need you?
Is it alright to say… to say… to say that I want…

Oh doctor, do you have time for my worries
Or are you too busy at the hospice ?

Oh, and I miss my baby
Oh, and I miss her so
Oh, this ain’t no time to be alone
And this ain’t my time to go

Is it alright to say that I need you ?
And is it alright to say that… oh, to say that I want you ?

J.S. Ondara - Tales Of Isolation

J.S. Ondara - Folk N ' Roll Vol 1 Tales of isolement

Tracklist : J.S. Ondara - Folk N ' Roll Vol 1 : Tales of isolement
  1. Pulled Out of the Market
  2. Mr. Landlord
  3. Lockdown on Date Night Tuesday
  4. From Six Feet Away
  5. Isolation Anonymous
  6. Shower Song
  7. Pyramid Justice
  8. Isolation Boredom Syndrome (IBS)
  9. Isolation Depression Syndrome (IDS)
  10. Isolation Blues (Blame It on the Pathogen)
  11. Ballad of Nana Doline

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

J.S. Ondara - From Six Feet Away

Vidéo : J.S. Ondara – From Six Feet Away

“La distance grappille le temps.” écrivait Eugène Guillevic. J.S. Ondara poursuit son voyage intérieur dans le Sussex en chantant cet écartèlement imposé durant ces mois suspendus où il était parfois impossible de serrer l’autre dans ses bras.
J.S. Ondara - Shower Song

Vidéo : J.S. Ondara – Shower Song

On poursuit notre voyage en visages avec J.S. Ondara avec un nouvel extrait de son album Tales Of Isolation qui passe cette fois-ci par Tokyo avec l’a cappella Shower Song, miroir de nos âmes tourmentées.
J.S. Ondara - Pyramid Justice

Vidéo : J.S. Ondara – Pyramid Justice

Le Zim nous offre un nouvel album, Rough and Rowdy Ways, le premier original et magistral en 8 ans et il continue d’influencer des centaines d’artistes dont le flamboyant J.S. Ondara qui vient de sortir Folk N ‘ Roll Vol 1 : Tales of isolement écrit en quelques jours de claustration.
J.S. Ondara

Ondara de choc !

C’est un conte contemporain ou plutôt une histoire de conviction. De Nairobi à Minneapolis, au plus près de son idole Dylan, aux Etats-Unis, J.S. Ondara veut vivre son ‘American Dream’ sur cette terre de liberté. Cruelles et infâmes désillusions depuis quelques jours.

Plus dans Son du jour

J.S. Ondara - From Six Feet Away

Vidéo : J.S. Ondara – From Six Feet Away

“La distance grappille le temps.” écrivait Eugène Guillevic. J.S. Ondara poursuit son voyage intérieur dans le Sussex en chantant cet écartèlement imposé durant ces mois suspendus où il était parfois impossible de serrer l’autre dans ses bras.
KACIMI - Il venait d'avoir 20 ans ft. Biche

Vidéo : Kacimi – Il venait d’avoir 20 ans ft. Biche

Après nous avoir illuminé avec son Gyrophare et sa pop élégiaque scintillante, titre de son prochain album chez Echo orange, Chante et Tais-Toi et Le Pop Club Records, Kacimi propose un morceau en suspension, hors du temps, une méditation poétique accompagnée d’une somptueuse animation par Peter The Moon.
Declan McKenna

Vidéo : Declan McKenna – Be an Astronaut

Les garçons ne pleurent pas. Et pourtant. A 21 ans, Declan McKenna s’apprête à sortir son deuxième album, Zeros le 4 septembre chez Columbia Records et a la tête dans les étoiles avec Be an Astronaut.
Melorman - Eliquis

Vidéo : Melorman – Eliquis

Pour les cloîtrés volontaires ou les amateurs de grands espaces, Melorman vous offre 5 minutes d’ailleurs, d’ambiance vaporeuse et ensoleillée.
The Wytches

Vidéo : The Wytches – A Love You’ll Never Know

The Wytches reviennent avec un troisième album, Three Mile Ditch qui sortira le 2 octobre sur leur propre label Cable Code Records. A Love You’ll Never Know est le deuxième extrait après Cowboy a être mis en images.
Grand Palladium - J'aime

Vidéo : Grand Palladium – J’aime

Grand Palladium est un duo brestois qui transforme les Monts d’Arrée en Appalaches avec un premier album de chansons en français dont est extrait ce J’aime où il se tapent l’incruste dans des toiles de maîtres.