Catégories
Découvertes

Son nom est Personne

© Dominic Berthiaume

Jonathan Personne s’échappe de son Corridor pour son deuxième album, Disparitions à paraître le le 28 août 2020 chez Michel Records.

Sur Springsteen, Jonathan Personne évoquait l’éloignement, « la tournée bat son plein comme toutes les fois… Ta photo dans mes mains, je serai loin ». Terre des Hommes est une divagation avec une guitare 12 cordes en liberté qui fleure bon le peyotl et le soleil de plomb. « Il y a des chansons, comme Terre des Hommes, où la structure a ses limites et l’improvisation doit faire partie jeu. C’est ce qu’on a fait pour le tiers de ce titre. Je savais que pour cet album je voulais des solos, rester dans l’esprit un peu classic rock. Le défi était d’éviter les pièges cheesy et d’exploiter le danger. Je me laisse toujours inspiré par le mood de la musique pour écrire. » explique Jonathan. Saint-Exupéry dans Terre des hommes lui écrivait, « l’homme se découvre quand il se mesure avec l’obstacle. » Jonathan Personne passe hardiment la chicane du deuxième album : »la musique pour moi est visuelle. Elle s’identifie à des couleurs, des textures et des tableaux. Elle permet d’établir un univers précis qui se raconte comme un film où chaque chanson dépend des autres pour être mise en valeur. Je voyais l’album Disparitions comme un Western brumeux où même les élans classic rock garde une certaine part de tristesse heureuse. »

Disparitions de Jonathan Personne sera disponible le 28 août 2020 chez Michel Records.

Jonathan Personne – Terre des Hommes

Jonathan Personne – Springsteen

Jonathan Personne - Disparitions

Jonathan Personne - Disparitions

Tracklist : Jonathan Personne - Disparitions
  1. Personne
  2. Terre des Hommes
  3. Disparitions
  4. Signes de vie
  5. Dans la chambre
  6. Springsteen
  7. Dernier train
  8. Grand soleil
  9. Au final
  10. Évidemment

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

idles-ultra-mono

Idles – Ultra Mono

Plus finaud que Brutalism et Joy As An Act Of Resistance, Ultra Mono devrait (enfin) consacrer les Idles et leur permettre d’étendre un peu plus leur empire qui n’a de cesse de s’étendre depuis leurs débuts.
Matt Berninger - One More Second

Vidéo : Matt Berninger – One More Second

Il est libre Matt. En solo, on quitte la nationale pour le suivre sur les chemins de traverse à émotions et à désillusions. One More Second sonne l’heure des adieux à jamais, des regrets mâtinés d’espoir.

Thurston Moore – By The Fire

Enregistré à Londres avec Debbie Googe de My Bloody Valentine, Steve Shelley de feu Sonic Youth, Jon Leidecker aka ‘Wobbly’ de Negativland, James Sedwards et Jem Doulton, By The Fire rappelle à qui l’aurait oublié que Thurston Moore reste le patron quand il s’agit de faire mumuse avec des pédales de distorsion et de tresser…
Matt Berninger- Serpentine Prison

Figer le temps avec Matt Berninger

Matt Berninger possède une voix reconnaissable entre toute qui a le pouvoir de guérir ou du moins d’apaiser les blessures de l’âme et les déceptions amoureuses. Il nous aide à nous souvenir une seconde de plus des bons moments.
The Apartments

La beauté intacte des The Apartments

The Apartments passe à la vitesse supérieure pour défendre son nouvel album. Des dates de concert ont été annoncées. Peter Milton Walsh vient de lever le voile sur le clip de What’s Beauty To Do?.

Plus dans Découvertes

Mottron @Heart and Guts

L’intrusion de Mottron

Mottron n’est pas carré, il ne rentre pas dans les cases de la pop policée à la française. Il s’apprête à sortir son premier album, Giants le 30 octobre chez Pias Le Label.
Lomelda-Hannah © Tonje-Thilesen

Her name is Hannah !

Lomelda fait des merveilles de chansons. On avait beaucoup aimé M for Empathy l’an dernier, Hannah Read revient déjà avec Hannah, une collection de chansons bouleversantes.

Solaire Solaris Great Confusion

Accompagné par Elise Humbert au violoncelle, Yves Béraud à l’accordéon, Aurel Troesch aux guitares, Jérôme Spieldenner à la batterie, Foes Von Ameisedorf à la basse et Jacques Speyser aux chœurs, Stephan Nieser aka Solaris Great Confusion signe le disque le plus élégant de cette rentrée 2020.
Lucidvox

We Are Lucidvox !

Lucidvox est un quatuor moscovite qui mêle des riffs à la Kalachnikov à des chœurs puissants. Leur nouvel album, We Are sort sur le label Glitterbeat le 23 octobre.
Dana Gavanski © Marija Strajnic

Le tribut de Dana

Canadienne aux origines serbes, Dana Gavanski parle au vent et reprend Tim Hardin. Hier étant parti, elle revient déjà après son premier album cette année avec un nouvel EP de reprises, Wind Songs chez Full Time Hobby.
Melenas

Melenas ! ¡Que viva España!

Lloyd Cole peut prendre sereinement sa retraite (et continuer de rééditer les disques des Commotions), la relève est enfin assurée. Elle vient d’Espagne (de Pampelune pour être exact) et elle s’appelle Melenas. Elles s’appellent Melenas pour être (encore) exact. Quatre filles qui ont tout compris à la pop et qui anéantissent en un disque toute…