Son nom est Personne

© Dominic Berthiaume
Jonathan Personne s'échappe de son Corridor pour son deuxième album, Disparitions à paraître le le 28 août 2020 chez Michel Records.

Sur Springsteen, Jonathan Personne évoquait l’éloignement, « la tournée bat son plein comme toutes les fois… Ta photo dans mes mains, je serai loin ». Terre des Hommes est une divagation avec une guitare 12 cordes en liberté qui fleure bon le peyotl et le soleil de plomb. « Il y a des chansons, comme Terre des Hommes, où la structure a ses limites et l’improvisation doit faire partie jeu. C’est ce qu’on a fait pour le tiers de ce titre. Je savais que pour cet album je voulais des solos, rester dans l’esprit un peu classic rock. Le défi était d’éviter les pièges cheesy et d’exploiter le danger. Je me laisse toujours inspiré par le mood de la musique pour écrire. » explique Jonathan. Saint-Exupéry dans Terre des hommes lui écrivait, « l’homme se découvre quand il se mesure avec l’obstacle. » Jonathan Personne passe hardiment la chicane du deuxième album : »la musique pour moi est visuelle. Elle s’identifie à des couleurs, des textures et des tableaux. Elle permet d’établir un univers précis qui se raconte comme un film où chaque chanson dépend des autres pour être mise en valeur. Je voyais l’album Disparitions comme un Western brumeux où même les élans classic rock garde une certaine part de tristesse heureuse. »

Disparitions de Jonathan Personne sera disponible le 28 août 2020 chez Michel Records.

Jonathan Personne – Terre des Hommes

Jonathan Personne – Springsteen

Jonathan Personne - Disparitions

Jonathan Personne - Disparitions

Tracklist : Jonathan Personne - Disparitions
  1. Personne
  2. Terre des Hommes
  3. Disparitions
  4. Signes de vie
  5. Dans la chambre
  6. Springsteen
  7. Dernier train
  8. Grand soleil
  9. Au final
  10. Évidemment

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Quasi-queenofears

Vidéo : Quasi – Queen of Ears

La musique c’est assez simple. Un clavier, une batterie et c’est le retour inespéré de Quasi qui nous fait remémorer la fin des années 90 où Sam Coomes (Heatmiser avec Elliott Smith) et Janet Weiss nous garantissaient le bonheur.

Plus dans Découvertes

Just Mustard

Just married to Just Mustard

Ecouter Just Mustard c’est ressentir le délicieux et parfois violent picotement de la moutarde sur votre langue. La voix diaphane de Katie Ball et les plaintes tailladantes des guitares de ce quintette irlandais augurent de concerts fiévreux.
Bryon Parker

Mile High Bryon Parker !

Denver c’est la terre du milieu et celle de David Eugene Edwards ou de … Earth, Wind & Fire. Mais en écoutant Bryon Parker on est plus proche d’un early Ben Lee ou du Jeff Martin d’Idaho avec ces trois titres d’un EP, 3 Consecutive Championships disponible chez VanGerrett Records (Kramies)
tillmann

L’envol de Tilmann

Tilmann sort de sa Chrysalis avec un EP composé de six titres désormais à quatre.
Zen Gatha - minutes de calme intérieur

Zen Gatha !

Gatha nous gâte avec son nouveau titre, Minutes de Calme Intérieur ou MDCI en exclusivité. Elle passe à l’orange pour mieux mettre un carton rouge à notre société productiviste et décérébrante.