Le tribut de Dana

© Marija Strajnic
Canadienne aux origines serbes, Dana Gavanski parle au vent et reprend Tim Hardin. Hier étant parti, elle revient déjà après son premier album cette année avec un nouvel EP de reprises, Wind Songs chez Full Time Hobby.

Dana Gavanski
Dana Gavanski

The things you sing will change you way. Ses intonations à la Aimée Mann ou Cate Le Bon et la simplicité de ses arrangements font de Dana Gavanski une artiste à suivre. Son premier disque possède la beauté des premières fois, fragiles et remplies d’espoir que l’histoire d’amour dure. « How can I be good to him » chante t-elle sur Good instead of bad, cela change de la misandrie rampante actuelle. Durant la claustration Dana Gavanski s’est amusée au jeu des reprises. Après I Talk to The Wind de King Crimson et At Last I Am Free écrite à l’origine par Nile Rogers, elle revisite Never Too Far de Tim Hardin et explique pourquoi elle a choisi ce titre : « J’ai découvert Tim Hardin l’année dernière et quelque chose dans Never too Far m’a frappé. C’est effronté et optimiste, et en même temps mélancolique. Il y a quelque chose d’étrange sur lequel je ne peux pas mettre le doigt, une tension d’intention. Pendant ma dernière tournée avant le confinement, James et moi avons joué cette chanson pendant la plupart de nos concerts avec une vieille boite à rythme analogique Roland, c’était super d’entrer en studio et d’explorer un peu plus… » Elle a tourné avec Damien Jurado et Chris Cohen, travaillé avec le musicien torontois Sam Gleason et Mike Lindsay de Tunng, elle sera en concert (?) au Pop-Up du Label le vendredi 12 mars pour défendre son disque passé trop inaperçu en mars. « Souvent, nous devons aller un peu loin dans une direction pour apprendre quelque chose sur nous-mêmes » affirme t-elle. La vérité serait-elle ailleurs pour Dana ?

Wind Songs et Yesterday Is Gone de Dana Gavanski sont disponibles chez Full Time Hobby.

Dana Gavanski – Never Too Far

Dana Gavanski – Jano Mome

Tim Hardin – Never Too Far

The things you sing
Will change you way
Like dark from day
Where you are
From day to day
Your lies will blame
Till you’re away
But never too far

Do you feel more like going on
When i say i was alone, i choose you
Does it easy your heart to say
That tomorrow brings another way
I’ll loose you

You might wonder since the time
I tried to do enough to rise
Your every changing life
Am i sliping sort of step
I try to do much better
But when i get

The things you sing
Will change you way
Like dark from day
Where you are
From day to day
Your lies will blame
Till you’re away
But never too far

Do you feel more like going on
When i say i was alone, i choose you
Does it easy your heart to say
That tomorrow brings another way
I’ll loose you

Dana Gavanski - Wind Songs

Dana Gavanski - Wind Songs

Tracklist : Dana Gavanski - Wind Songs
  1. I Talk To The Wind
  2. At Last I Am Free
  3. Never Too Far
  4. Jano Mome
  5. The Kiss

Dana Gavanski - Yesterday Is Gone

Dana Gavanski en concert.
DateLieuTickets
28
Mar
2024

The Moon

Cardiff (United Kingdom)
TICKETS
05
Avr
2024

Resident Music

Brighton (United Kingdom)
TICKETS
06
Avr
2024

The Vinyl Whistle

Leeds (United Kingdom)
TICKETS
07
Avr
2024

Monorail Music

Glasgow (United Kingdom)
TICKETS
19
Avr
2024

Diverse Locaties

Rotterdam (Netherlands)
TICKETS
22
Mai
2024

Prince Albert

Brighton (United Kingdom)
TICKETS
24
Mai
2024

Norwich Arts Centre

Norwich (United Kingdom)
TICKETS
25
Mai
2024

Ramsgate Music Hall

Ramsgate (United Kingdom)
TICKETS

Dates de concerts fournies par Bandsintown

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
1 réponse sur « Le tribut de Dana »

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

Elysianfields Vincent Assi

Aux champs Élysées

Que peut bien encore nous donner la voix langoureuse et charnelle de Jennifer Charles et d’Elysian Fields ? Et bien du sang sur les ronces !
Flchelove-cetusavecchebanouar

Vidéo : Flèche Love – Cetus avec Cheb Anouar

Flèche Love revient avec un nouvel album en français dans son carquois. Son titre est sans ambiguïté. Guérison sera cathartique mais élargira assurément son public car nous sommes beaucoup en quête d’identité, de spiritualité et d’apaisement.

Plus dans Découvertes

Shezlng2

Longue vie à Shezlöng !

Syncrétisme sensationnel. Shezlöng « chante et joue des musiques traditionnelles d’Anatolie réarrangées en funk psychédélique. » Bien sûr on connaît Altin Gün ou plus loin dans le temps, Selda Bağcan ou Nese Karabocek avec son Yali Yali remixé par Todd Terje. Voilà que déboule du massif central, l’Anadolu français, Shezlöng qui vous fera chalouper tout l’hiver.
20230624-img 6066

Pills ‘n’ Thrills avec Dirty Cloud

On pourrait les croire échappés du Kids de Larry Clark tendance Folk Implosion ou encore de Wayne’s World, le power trio Dirty Cloud vient de Rouen et n’atteint pas le demi siècle à eux trois. Il dégaine un premier titre, Psychotrope que l’on gobe avec gourmandise.
Armsarmourbandphoto

Au vent mauvais avec Arms & Armour

Gone with the winds. Le duo de Cleveland, Arms & Armour nous emmène loin en nous offrant en exclusivité son nouvel EP, The Winds ainsi que Last Trace of the World mis en images.
Holalis-foravila

Ola Hola Lis !

On découvre la barcelonaise Hola Lis grâce au jeune label clermontois Les Disques Bleus enregistrements qui sortira son nouvel album Foravila le 29 septembre.