Suicidal Tendencies – 7 Weeks @ L’Elysée Montmartre 18 Mars 2010

Suicidal Tendencies – 7 Weeks @ L’Elysée Montmartre 18 Mars 2010
Bertrand - 19/03/2010

photos concert : Suicidal Tendencies @ L'Elysée Montmartre, Paris - 18 Mars 2010

Ce soir, l’Elysée Montmartre accueil Suicidal Tendencies, après un concert de Infectious Groove au plan qui marque le début de la tournée européenne (si l’on ne compte pas la date de l’Hammerfest…). Je ne vous referais pas l’affront d’expliquer les liens entre ces deux groupes. Il a été très difficile de trouver des informations sur la première partie, cependant, dès l’arrivée dans la salle, le merchandising n’a pas menti. Il s’agissait de 7 weeks qui a été découvert au dernier printemps de Bourges.

7 Weeks

Toujours difficile d’ouvrir pour Suicidal Tendencies lorsque l’on connait les prestations qu’ils sont capable de faire. Et ils s’en sont pas mal tirés les 7 Weeks. Le set est carré et le public a bien apprécié le show.

7week
7week
7week
7week
7week
7week
7week

Suicidal Tendencies

Sucidal for life
Que dire sur Suicidal Tendencies… Qu’a chaque fois leur prestation est énorme, que ca bouge pendant des heures sur scènes. Que Mike Muir en impose a chaque fois. Oui, on le dit et le redit. Encore un set parfait. Une amie me disait que même s’il elle n’avait aucun album de Suicidal Tendencies, elle en connaissait tous les titres. Et c’est vrai, Suicidal Tendencies est passé dans l’inconscient collectif du rock.

Sucide interraction

Le plus impressionnant avec Suicidal Tendencies, c’est la communication et le partage que Mike à avec la salle : il invite un gosse à venir haranguer le public, la différence de coffre et de puissance vocale créant un effet comique assez sympathique, voir invite toute la salle sur la scène, ou tout du moins les premiers rangs de la fosse.

Sucidal memories

Et oui, on se rappellera de ce concert, comme de tous les concerts de Suicidal Tendencies. Pourquoi ? Tout simplement par ce que ce groupe est fait pour faire de la scène, qu’ils y prennent du plaisir a chaque fois et qu’ils arrivent a communiqué leur plaisir de jouer au public.

SucidalTendencies
SucidalTendencies
SucidalTendencies
SucidalTendencies
SucidalTendencies
SucidalTendencies
SucidalTendencies
SucidalTendencies
SucidalTendencies
SucidalTendencies
SucidalTendencies
SucidalTendencies
Date : 18 mars 2010
Réponses
  1. moi j’y suis allé, comme tous les ans, j’avais pas de contrat mais ma casquette, visière relevée

    suicidal for life

  2. Alors je viens de vérifier le contrat, il stipule simplement que les photos ne doivent pas être utilisées à des fins commerciales et uniquement sur SK, ça ne me pose pas de problème…

Un avis, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A voir dans “Photos de concert

Eagle_in_your_mind_08sk

Photos : Wintower @ Transbordeur, Lyon | 22.02.2020

Pour les retardataires, Winter + Woodstower = Wintower. C’était la deuxième édition du festival Wintower pour 3 jours bigarrés dont ce 22 février au Transbordeur à Lyon avec le punch de Kompromat, les envolées d’Isaac Delusion, l’onirisme d’An Eagle in your Mind, l’humour de Texas Menthol et l’envoûtant Zimmer sous l’œil bienveillant de Fabrice Buffart.

pomme_01sk

Photos : Black Lilys & Pomme @ Ninkasi Kao, Lyon | 12.02.2020

Un retour et une consécration lors de cette soirée qui a mis K.O d’émotion le Kao. Les Black Lilys revenaient sur scène la tête pleine de projets et de nouveaux titres comme le somptueux Yaläkta pendant que Pomme pas encore victorieuse exposait ses Failles, même les plus cachées.

Claire Diterzi © Fabrice Buffart

Photos : Claire Diterzi @ À Thou Bout d’Chant, Lyon | 07.02.2020

Claire Diterzi est adepte des concerts extra-ordinaires. Elle avait hypnotisé l’Odéon des nuits de Fourvière en juin dernier, elle a subjugué la balme enchantée d’A Thou Bout d’Chant avec ses deux concerts à table avec le bricolo-musicien, Stéphane Garin sous l’œil de fin gourmet de Fabrice Buffart.

Photos: Bigflo et Oli @ Halle Tony Garnier, 23-01-2019

Bigflo et Oli : ils sont !

Ils sont les rappeurs qui revendiquent fièrement leur accent chantant du sud ouest, le même que celui de mon amie Audrey, celle qui aurait été ma Big Flo si j’avais été Oli.

A ne pas rater dans Photos de concert !