Catégories
Concerts (live reports)

Concert: Yeasayer + Hush Hush @ Trabendo

Yeasayer
Les Yeasayer ont sorti leur deuxième album en février dernier. A l’origine programmés au Point Éphémère, ils ont décrochés un Trabendo pour finir leur tournée européenne. J’attendais ce concert depuis novembre; depuis que je les ai rencontrés, j’écoute Odd Blood en boucle. En première partie, Hush Hush.

Hush Hush

Quand Hush Hush arrive sur scène, je me d’où sort ce mormon en costard à la longue barbe. Apparemment encore un Américain qui s’est pris pour un Berliner. Il commence à parler, et je m’intrigue : les Yeasayer auraient invité un stand-up comedian en première partie ? On dirait bien : Hush Hush se déhanche sur des samples, avec des chœurs piqués à de la mauvaise R’n’B, et les applaudissements sont enregistrés, comme sur une série d’AB production… Tantôt disco, tantôt complètement rap, sans style fixe, ou des semblants de reprises dans tous les sens, je me suis vite désintéressée.

Yeasayer

Quatre carrés lumineux comme fond, et cinq musiciens sur scène : les Yeasayer sont accompagnés d’un batteur et d’un multi-instrumentiste. ‘Rome’ me déçoit par trop de réverb’ qui déforme la superbe voix de Chris Keating, puis comme je ne ressens rien, je décide de m’avancer : peut-être au milieu de la fosse, je serai au cœur de la vibration…

Je commence en effet à me délasser au son de ‘Wait for the Summer’. Cependant, le public semble partagé : certains dansent quand leurs voisins restent impassibles. Sur scène, Ira Wolf Tuton semble s’être foulé le bras sur sa fretless, Chris Keating a l’air rincé de la tournée, Anand Wilder est le seul à s’évertuer. Sur ‘Mondegreen’, Chris se donne, mais pas à la foule : les yeux fermés, il est dans son monde.

Après ‘I remember’, que j’ai écouté un nombre incalculable de fois, ‘Final Path’ ne remporte pas le suffrage du Trabendo : apparemment la fosse connaît mieux Odd Blood. ‘Love Me Girl’ explose de sensualité, mais alors qu’ils se lancent dans une impro, je n’arrive pas à les suivre tant ils partent dans tous les sens. En dépit de cette désorientation, la musique s’empare de mon corps malgré moi.

Le reste du concert se poursuit, la foule explose à l’unisson quand elle reconnaît ‘O.N.E’ et ‘Ampling Alp’, mais l’ambiance retombe au cours de leur exécution, ils n’arrivent pas à maintenir une constance…. Les Yeasayer affichaient une réelle fatigue, j’ai bien cru qu’ils ne reviendraient pas pour le rappel. Et pourtant, j’aurai aimé que ‘2080’ ne finisse jamais !!

Setlist : Childen / Rome / Wait for the summer / I remember / Final Path / Tightrope / Love Me Girl / Mondegreen /O.N.E / Strange Reunions / Madder Red / Ampling Alp
Rappel : Grizelda / Sunrise / 2080

Date : 19 mars 2010
Photo : NRK P3 sur Flikr
Partager cet article
2 réponses sur « Concert: Yeasayer + Hush Hush @ Trabendo »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Yeasayer - Odd Blood

Yeasayer – Odd Blood

Leur premier album All Hour Cymbal était passé plus ou moins inaperçu fin 2007-début 2008, c’est pourquoi j’ai eu du mal à replacer les Yeasayer quand on m’a proposé l’interview. Le mélange psyché-rock-electro-expérimental-gospel de Odd Blood m’a d’abord déstabilisée, mais hypnotisée en même temps. Très vite je me suis retrouvée à l’écouter en boucle, jusqu’à…
Yeasayer

Interview des Yeasayer

Yeasayer – Chris, Anand et Ira – © Alain G. Les Yeasayer étaient de passage en France pour nous parler de leur nouvel album Odd Blood à paraître le 9 février 2010. Leur musique représentant une sorte de fusion entre l’electro et la world, je ne savais pas à quoi m’attendre : des hippies ou…

Plus dans Concerts (live reports)

Liam Gallagher à son Zénith

Liam Gallagher a donné hier soir au Zénith de Paris le dernier concert d’une tournée européenne qui a affiché complet tous les soirs. Et il a fait plus que le travail.

Motivant Morby

L’ex-Woods est venu jouer son répertoire à La Lune des Pirates, salle qui avait accueilli et vu triompher les flamboyants Woods en 2017. Jeu, set et match pour…
Vincent Delerm @ Théâtre des Pénitents, Montbrison, 04-02-2020

Vincent Delerm : La vie passe et il en fait partie

Hier soir Vincent Delerm chantait à Montbrison devant le public du festival Poly’Sons. Après le spectacle, je lui ai parlé des photos que j’avais faites, de cet article que j’allais écrire sur son spectacle. Quelle idée insensée ais-je eue là… Comment écrire sur la musique, comment mettre des mots sur des sons, sur d’autres mots ?…
Damien Saez @ Halle Tony Garnier, Lyon, 09-12-2019

Damien Saez, « Que l’éphémère devienne éternité »

Damien Saez venait hier au soir présenter à Lyon, Ni Dieu ni Maître, l’album qui clôture Le Manifeste, fresque sociale de quatre années de 2016 à 2019 présentée dans une « oeuvre numérique » sur son site internet « Culture contre culture ». 39 chansons, politiques et poétiques dans lesquelles se lit la France des attentats aux gilets jaunes,…