Aufgang à Vaulx Jazz

Aufgang à Vaulx Jazz
Guimauve - 22/03/2010

Compte rendu concert : Aufgang à Vaulx Jazz, Vaulx en Velin - 20.03.2010
Aufgang jouait une fois de plus en panzer division ce samedi 20 mars dans le cadre de la soirée électro de la 23ème édition du festival A Vaulx Jazz en banlieue est de Lyon.

Le plus gros festival de Jazz de la région après celui de Vienne qui accueille cette année quelques ‘fils de’ comme Ravi Coltrane (le 25 mars) ou David Reinhart avec l’inévitable Thomas Dutronc (le 27 mars) organisait en partenariat avec les Nuits Sonores (qui se dérouleront du du 12 au 16 mai), une soirée électro avec au programme le lauréat du Tremplin Musiques Actuelles Amplifiées de la MJC de Vaulx-en-Velin, Deadwood, le parisien Rone dont le premier album, « Spanish Breakfast », paraît en mars 2009 chez InFiné Music et le trio cosmopolite virtuose Aufgang dont le premier album a séduit les amateurs comme les béotiens.

Deadwood

Deadwood fait du bruit, beaucoup de bruit mais ne chante pas avec un batteur marteleur d’enclume muet et un guitariste qui doit avoir des ampoules aux doigts à force de branler du manche et qui passe des samples. C’est assez répétitif, à tendance lourdement hypnotique et industrielle, chaotique et saturée, pas loin de Rage Against The Machine.

Rone

Après ces vrombissements dodécacophoniques, Rone apaise avec une musique d’ambiance synthétique qui serait soporifique si elle n’était pas agrémentée d’un saxophone soprano virevoltant invité pour l’occasion qui donne un peu de vie à cette musique planante et aseptisée qui est parfaite pour de l’illustration sonore comme sur cette collaboration sur ce film d’animation réalisé par Vladimir Mavounia-Kouka :

Aufgang

Mais quand le gang Aufgang déboule, on passe à la vitesse supérieure. Pendant que les profanes s’étonnent de la formation atypique avec deux pianos à queue cernant une batterie minimaliste, les fans se rapprochent de la scène pour mieux capter l’énergie du trio franco-italo-libanais Aymeric, Francesco et Rami. Dommage que la scène soit trop haute ou que le lieu ressemble plus à la salle des pas perdus d’une gare à l’est de Bucarest à 12h08. Il aurait été judicieux de placer les trois compères au centre, ceinturé par le public ici trop clairsemé.

Mais le groupe emporte l’adhésion dès les premiers rythmes de Channel 7 où la batterie métronomique d’Aymeric guide le mano à mano pianistique. On reconnait Barock, Sonar et Trois vitesses et l’on ferme les yeux, emporté par cette maestria sonore. Une petite pause permet comme souvent à Rami de prendre la parole quelques instants pour présenter ses compères globe trotters. Et ils enchainent sur le langoureux Prélude du passé qui vous enveloppe avec sa mélancolie doucereuse. Good génération transforme la MJC en dance floor Barcelonais pendant le festival Sonar et l’enchainement d’Aufgang avec les cliquetis menaçant de Soumission et les bras de Rami et Francesco hâpés par leurs pianos machines béantes finissent de mettre en transe un public conquis. Ils nous confiaient peu avant la performance qu’ils ne voyagent pas avec leurs propres instruments mais ils nous ont fait assurément voyager sans bouger lors de ce happening musical, les pianos volaient hier soir en formation serrée autour de leur commandement de bord à la baguette éjectable.

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Un avis, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A lire dans “Concerts (live reports)

Liam Gallagher à son Zénith

Liam Gallagher a donné hier soir au Zénith de Paris le dernier concert d’une tournée européenne qui a affiché complet tous les soirs. Et il a fait plus que le travail.

Motivant Morby

L’ex-Woods est venu jouer son répertoire à La Lune des Pirates, salle qui avait accueilli et vu triompher les flamboyants Woods en 2017. Jeu, set et match pour…

Vincent Delerm @ Théâtre des Pénitents, Montbrison, 04-02-2020

Vincent Delerm : La vie passe et il en fait partie

Hier soir Vincent Delerm chantait à Montbrison devant le public du festival Poly’Sons. Après le spectacle, je lui ai parlé des photos que j’avais faites, de cet article que j’allais écrire sur son spectacle. Quelle idée insensée ais-je eue là… Comment écrire sur la musique, comment mettre des mots sur des sons, sur d’autres mots ?…

Damien Saez @ Halle Tony Garnier, Lyon, 09-12-2019

Damien Saez, « Que l’éphémère devienne éternité »

Damien Saez venait hier au soir présenter à Lyon, Ni Dieu ni Maître, l’album qui clôture Le Manifeste, fresque sociale de quatre années de 2016 à 2019 présentée dans une « oeuvre numérique » sur son site internet « Culture contre culture ». 39 chansons, politiques et poétiques dans lesquelles se lit la France des attentats aux gilets jaunes,…

Curtis Harding - 17 novembre 2019 - Lune des Pirates

Amiens-Atlanta avec Curtis Harding

Tout va bien à Atlanta. Les Black Crowes se reforment, les Black Lips sortent un nouveau disque et Curtis Harding est de passage à Amiens.

Bertrand Belin, Persona Bellissima

Bertrand Belin est venu défendre son dernier disque sur la scène de la Maison de La Culture d’Amiens. Carton plein !

Mark Lanegan @ 106 Rouen 05-11-2019

Night Flight to Rouen

Après ses escapades avec Duke Garwood, Mark Lanegan a eu la bonne idée de remettre en selle la formule Mark Lanegan Band pour publier le très bon Somebody’s Knocking il y a quelques semaines. Très bon n’est pas synonyme d’excellent. Mais quand on sait que le Lanegan Band a permis à Mark de sortir ses…

Primal Scream @ Pitchfork 2019, 01.11.2019 , Paris

[Pitchfork 2019] Le sacre du Scream

XTRMNTR fêtera ses vingt ans l’année prochaine. Primal Scream, l’album qui annonçait Screamadelica sans le savoir, fête ses trente ans cette année. Et hier soir, Bobby Gillepsie et son groupe ont fait la fête au Pitchfork Music Festival.

Studio Electrophonique

Stupéfiant Studio Electrophonique

Auteur du premier ELP chez Violette Records, James Leesley (Studio Electrophonique) était de passage à Paris le temps de deux concerts. Compte-rendu à chaud.

Sleaford Mods @ l'Épicerie Moderne, 04-10-2019

Sleaford Mods in a good mood !

Du Punk et rien que ça avec Sleaford Mods et DSM IV. L’Angleterre était à l’honneur hier soir, à l’Épicerie Moderne.

Eels © Fabrice Buffart

Photos : Eels @ Radiant-Bellevue, Caluire | 10.09.2019

La dernière fois que l’on avait vu Eels à Lyon, Mark Oliver Everett et sa bande de bardes barbus en survêt’ Adidas n’avaient pu jouer que 5 titres avant un orage cataclysmique au festival Woodstower en août 2013. Les plus anciens se souviennent de ce concert au Transbordeur d’avril 1997 avec son Beautiful Freak augural.…

Fais moi Marr Johnny !

Pendant que Morrissey continue de nous faire du mal avec ses déclarations, Johnny Marr trace sa voie et poursuit une carrière solo aussi efficace que « discrète ».