Vidéo : Bill Callahan & Bonnie Prince Billy – Blackness of the Night (feat. AZITA)

Bill Callahan et Bonnie Prince Billy reprennent le Blackness of the Night de Cat Stevens, ballade humaniste dans un monde qui l'est de moins en moins.

Sortira t-on du tunnel ? Verra t-on la lumière ? Arrêtera t-on de chasser le fugitif ? Cette reprise bouleverse comme l’originale et la déambulation souterraine de cet enfant. Il faut sacrément positiver pour voir un début d’espoir pour l’humanité.

Bill Callahan & Bonnie Prince Billy – Blackness of the Night (feat. AZITA)

In the blackness of the night
I seem to wander endlessly
With a hope burning out deep inside
I’m a fugitive, community has driven me out
For this bad, bad world I’m beginning to doubt
I’m alone and there is no one by my side

In the blackness of the night
I see a shadow passing by
From the heels of an old soldier boy.
There’s no compromising
And his eyes are black as the sky
For this bad, bad world he is going to die.
He’s alone and there is no one by his side

In the blackness of the night
I see a sparkle of a star
From the sweet silver tear of a child
And she’s clutching at a photograph of long, long ago
When her parents were happy she was too young to know
She’s alone and there is no one by her side

I’m alone and there is no one by my side

In the blackness of the night
I seem to wander endlessly
With a hope burning out deep inside
I’m a fugitive, community has driven me out
For this bad, bad world I’m beginning to doubt
I’m alone, and there is no one by my side

Yusuf / Cat Stevens – Blackness Of The Night

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Love Love Love

Sortir du lit gâche ma journée entière. Bill Callahan, Bonnie « Prince » Billy et David Pajo reprennent le I love you de l’icône country Jerry Jeff Walker (Ridin’ High, 1975) décédé en octobre dernier.

Will Vs Bill

Ils sortent chacun un disque en septembre, l’un vous donnera la pêche avec un titre joyeux et introspectif, Surrender qui pose pas mal de questions existentielles, l’autre avec une ode à la Lune pour mieux se retrouver vous procurera cette agréable douleur qui apaise les violentes solitudes de l’été.

Plus dans Son du jour

Juliajacklin-lovetrynottoletgo

Vidéo : Julia Jacklin – Love, Try Not To Let Go

Oubliez la grenouille de Roger Glover, place à Julia Jacklin qui exhorte, « love, love is all that I want now » sur Love, Try Not To Let Go qui figure sur son nouvel album, PRE PLEASURE à paraître le 26 août 2022.
Willsheff-estrangementzone

Vidéo : Will Sheff – Estrangement Zone

Après avoir fermé la boutique Okkervil River avec la compilation en douze volumes A Dream In The Dark en 2019, Will Sheff, l’homme qui voulut être roi sort son premier album solo, Nothing Special et s’éloigne des addictions et des sonorités du passé pour trouver davantage de lumière.