Catégories
Découvertes

Pour la peau d’Ashley Paul

©Jenny Berger Myhre

Light Inside My Skin est le premier extrait du nouvel album d’Ashley Paul en trio avec Yoni Silver et Otto Willberg.

Un titre qui fait rire le saxophone et psalmodier la clarinette basse sur des pizz’ de contrebasse est forcément une fenêtre sur un ailleurs dont on a bien besoin. Un patchwork musical à écouter en regardant la pochette à la Miró. Merci à Sing Sing d’Arlt pour la découverte .

« Au cours des six derniers mois, je me suis retrouvé à avoir besoin de musique d’une nouvelle manière, d’une manière de faire face. J’ai retrouvé des albums que j’avais adorés par le passé, pleins de mélodie et d’humour, pour conjurer le flots de terribles nouvelles qui se passaient à l’extérieur. Je pense que cet album est le reflet de ce besoin. Il y a le côté ludique de passer mes journées avec notre enfant de quatre ans, les heures passées à s’occuper des plantes dans le jardin et à examiner les insectes, ainsi que la douleur de la famille et des amis manquants. C’est difficile pour moi de comprendre pleinement l’ampleur de l’émotion que j’ai ressentie récemment, mais c’est peut-être une petite fenêtre. L’idée du trio s’était formulée dans ma tête pendant des mois, puis le confinement s’est produit. Au début, j’étais très déçu et je pensais que j’attendrais une éternité pour enfin en faire une réalité, mais le temps a passé. J’ai commencé à travailler sur un nouvel album et je ne pouvais l’entendre qu’avec ces gars-là. Nous avons enregistré à distance. J’ai envoyé du matériel de différentes manières, idées écrites, sonores et verbales. »

Ashley Paul - Ray

Ashley Paul - Ray

Tracklist : Ashley Paul - Ray
  1. Star Over Sand
  2. Blue Skies Green Trees
  3. Little Butterfly
  4. Garden Walk
  5. Choices
  6. Cross The Ocean
  7. Light Inside My Skin
  8. Darkest Hour
  9. Lost Memories
  10. No End

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Léopoldine HH - Psychotropique

Vidéo : Léopoldine HH – Psychotropique

Léopoldine HH nous invite à repousser les nuages noirs avec un kaléidoscope de couleurs, une voix virevoltante et un cocktail multi-fruits survitaminé qui égaye l’arrivée de l’hiver.

Balthazar sur le sable

I’m in love, I know that you won’t come around. Quand la voix de velours rappé de Maarten s’emmêle à celle de miel de Jinte, on se métamorphose en grosse patate échouée sur la plage de nos sentiments confus, entre remords et regrets.
Joseph D'Anvers - Estérel

Vidéo : Joseph D’Anvers – Estérel

On file sur la route de l’Estérel avec Joseph D’Anvers, mais davantage sur les traces du conducteur de Drive que de celui de la coccinelle. La nationale 7 se meut alors en Mulholland passé le mont Vinaigre, rendant les amours déçus vertigineux.

Vidéo : Mesparrow – Différente

Trop c’est trop. Et pourtant, on a besoin de ce trop plein d’émotions qui rend les âmes sensibles. Même si nous sommes encore plus en ces temps confus, citoyens de la Jungle contemporaine, on espère atteindre ce monde sensible qui vient de sortir chez Yotanka.
The Smashing Pumpkins - Cyr

The Smashing Pumpkins – CYR

Revenus à un son décent avec Shiny and Oh So Bright, Vol. 1 / LP: No Past. No Future. No Sun en 2018 grâce à Rick Rubin, les Smashing Pumpkins prennent tout le monde à contre-pied en laissant Billy Corgan voguer vers son groupe préféré, New Order et donc changer d’identité sonore.
Yelle - Vue d'en face (avec Nicolas Maury)

Vidéo : Yelle – Vue d’en face (avec Nicolas Maury)

On aime encore Yelle. Et on est pas les seuls. Presque 20 millions de vues pour le hit culotté Je Veux Te Voir en 2006, elle revient avec un quatrième album, L’Ère du Verseau et un nouveau clip avec le Garçon Chiffon Nicolas Maury.

Les rêves de Liam Gallagher

En 2005, Liam Gallagher chantait Keep The Dream Alive, un morceau écrit par Andy Bell pour Oasis. Quinze ans plus tard, Oasis n’est plus mais Liam Gallagher rêve toujours.

Plus dans Découvertes

Vincent Eckert

Amoureux de Vincent Eckert

Vincent Eckert n’est pas, comme il le chante, sur La mauvaise pente. Avec ces onze nouvelles chansons écrites et enregistrées juste avant le confinement de mars 2020, Eckert prend le chemin de la simplicité pour nous emmener dans son univers. On y croisera ses disques préférés, sa diction douce et des effluves de chanson française.
BRAZZIER © Jérôme Sevrette

BRAZZIER s’enflamme

Il parait que demain autour de 20h vont se dessiner nos lignes futures. Celles de BRAZZIER figurent sur un album mixé et masterisé par Sébastien Lorho (Marquis de Sade, Dominique A, Octave noire) qui vient de sortir chez Binaire Ordinaire.

Richard’s Wonderland

Richard Allen n’était jamais parti. Depuis la fin des Wolves & The Moons, il a écrit (beaucoup) et enregistré des disques sans en parler. Avec Locust Tree Lane, il revient avec 10 morceaux qui n’ont aucun équivalent. Et il a décidé de les mettre en lumière.
SIDE DƟƟR © Alex Bulli

Derrière la porte

On ne sait pas grand chose de SIDE DƟƟR. Un EP cet été, le bien nommé, Organized Mess et un amour compréhensible pour les duos féminins.
Beyrie © William Arcand

[EXCLU] A la rencontre de Beyries

Beyries n’est pas berrichonne et encore moins gasconne mais aurait pu venir de Berry au Québec. Cette jeune montréalaise a rencontré le succès outre atlantique avec Landing et ce fut un bel atterrissage. Elle sort son nouvel album ce 13 novembre, Encounter et nous offre en exclusivité son nouveau clip, Graceless.
SIAM AU FIL DE L’EAU

L’éPOPée de Siam

On a bien besoin de conte, on a bien besoin de médecins, on a bien besoin de rires, de musique et d’espoir. Si vous aimez les histoires intelligentes pour vos enfants, ne ratez pas Siam, au fil de l’eau, sublime en tous points, musical, vocal, graphique et surtout en humanisme dont on manque cruellement ces…

Do Not Machine va faire le fuzz

Prenez deux Daria, ajoutez un Zenzile, mélangez avec du Last Time Voodoo, saupoudrez de Lane et vous obtiendrez Do Not Machine qui aiment autant la fuzz que la pop. Leur futur album est la bande-son idéale pour la biographie des Thugs qui vient de paraître aux Éditions Le Boulon. Vive la France, vive Angers !