Catégories
Découvertes

Mark Pickerel et ses reprises

Le nom de Mark Pickerel ne vous dit rien ? C’est tout à fait normal. Vous trouvez les trois extraits de Rebel in the Rearview formidables ? C’est normal !

Mark Pickerel n’est pas un perdreau de l’année. Batteur des Screaming Trees à la fin des années 80, Pickerel a vécu l’hystérie médiatique du début des années 90 et a même collaboré avec Kurt Cobain le temps de l’enregistrement des chansons de The Jury, le projet (avorté) avec Mark Lanegan.
Mark Pickerel a donc de la bouteille. C’est donc assez logique que ses reprises de Townes Van Zandt et de Lucinda Williams ou de Terry Allen soient du meilleur tonneau.
Jouées avec des musiciens de la scène de Seattle, les reprises de ce disque fort sympathique ont été enregistrées avec le carré d’as de Seattle : Jack Endino, Hunter Lea, Johnny Sangster et Martin Feveyear.

Mark Pickerel and His Praying Hands - Rebel in the Rearview

Dance me to your beauty with a burning violin
Dance me through the panic till I’m gathered safely in
Lift me like an olive branch and be my homeward dove
Dance me to the end of love
Dance me to the end of love
Oh, let me see your beauty when the witnesses are gone
Let me feel you moving like they do in Babylon
Show me slowly what I only know the limits of
Dance me to the end of love
Dance me to the end of love
Dance me to the wedding now, dance me on and on
Dance me very tenderly and dance me very long
We’re both of us beneath our love, we’re both of us above
Dance me to the end of love
Dance me to the end of love
Dance me to the children who are asking to be born
Dance me through the curtains that our kisses have outworn
Raise a tent of shelter now, though every thread is torn
Dance me to the end of love
Dance me to your beauty with a burning violin
Dance me through the panic till I’m gathered safely in
Touch me with your naked hand or touch me with your glove
Dance me to the end of love
Dance me to the end of love
Dance me to the end of love

Rebel in the Rearview de Mark Pickerel and His Praying Hands sera disponible le 22 janvier 2021 sur Bandcamp.

Mark Pickerel - Rebel In The

Tracklist : Mark Pickerel and His Praying Hands - Rebel in the Rearview
  1. Dance Me to the End of Love
  2. Be Here to Love Me
  3. Essence
  4. Writing on the Rocks Across the USA
  5. Old Brown Shoe
  6. Tennessee River Runs Low
  7. She's Got Wheels
  8. Rattlesnakes at Rocks
  9. Back Room of the Bar
  10. Back to Black
  11. House of the Rising Sun

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Découvertes

Darc Rama

Lumineux Darc Rama !

Darc Rama en ce triste anniversaire n’a rien à voir avec Daniel (Darc). Davantage avec Robert (Smith) dont la sœur est la maman de Darc Rama et un père, Pearl Thompson, guitariste historique de The Cure.

Oh, Marina

Au croisement d’une compilation de Fiona Apple et de la discographie de Karen Carpenter, Marina Allen vient de trouver sa place. Et c’est Fire Records (The Chills, The Lemonheads et tant d’autres) qui se charge de propager les bonnes ondes.

La beauté Belfour

Lucie Mena et Michael Sacchetti nous emmènent sur les routes d’Auvergne avec une superbe chanson. Que demander de plus ? Un EP. Souhait exaucé dans quelques mois.
Chico Bernardes

Place à Chico Bernardes !

Il y a des conjonctions par la pensée, des combinaisons d’étoiles et l’on est à notre place. Avec Em Meu Lugar, Chico Bernardes balance un coup de boule de douceur, on a envie de le suivre dans sa pérégrination introspective même si penser à l’autre se perd, où l’oubli devient une punition.
Gabriel Edé

L’archange Gabriel

Pour faire vite, Gabriel Edé pourrait être le pendant chilien/brésilien de l’italien Andrea Laszlo De Simone avec ses mélodies barrées, ses harmonies bancales, ses arrangements luxuriants.

L’amour selon Buzzy Lee

Buzzy Lee, 30 ans, n’est pas vraiment une découverte. Mais avec son journal intime Spoiled Love c’est assurément une artiste à suivre.