Catégories
Chroniques d'albums

Mark Lanegan Band – Somebody’s Knocking

Toc toc toc, revoilà l’ex Screaming-Trees Mark Lanegan. Composé en onze jours à Los Angeles (ville adoptive de l’artiste depuis 22 ans), Somebody’s Knocking a le mérite de remettre les pendules à l’heure et séduira les fans historiques tout comme les fantatiques de Depeche Mode.

Mark Lanegan est le champion toutes catégories de la mue artistique.
Petit récapitulatif. En 1991, alors qu’il chante depuis des années pour les Screaming Trees, il enregistre en quelques jours son premier disque solo avec Kurt Cobain et Kris Novoselic. The Winding Sheet tournait le dos au superbe raffut psychédélique de son groupe et se la jouait acoustique.
Après la fin des Trees, au milieu des 90’s, on le croyait dans une impasse. Il faisait des reprises du Gun Club comme personne… Mais quel est l’intérêt de faire cela pendant 30 ans ? La solution viendra de Josh Homme et des ses Queens OF The Stone Age. En deux albums, Lanegan propulse le groupe de Palm Desert sur le devant de la scène mondiale et trouve une porte de sortie avec cette expérience en enregistrant, pour son compte, Bubblegum (2001). Aidé par Josh Homme et Nick Oliveri, qui forment le Mark Lanegan Band, Lanegan revêt un nouvel uniforme et trouve une nouvelle jeunesse avec son rock qui doit autant à Johnny Cash qu’à Alan Vega.

Mark Lanegan – Letter Never Sent

De 2001 au début des années 2010, Lanegan va penser aux autres (Isobel Campbell, Soulsavers, Twilight Singers) et au final se perdre en chemin. Le rythme des sorties de ses disques se ralentit… Mais Lanegan est un félin et a neuf vies. Alors qu’on pensait que les carottes étaient cuites, il est revenu au meilleur de sa forme avec ses reprises en 2013. Comme en 1999 avec I’ll Take Care of You.
Pour entamer la nouvelle décennie qui pointe le bout de son nez, Lanegan durcit le ton avec Somebody’s Knocking et fait un disque qui doit autant à Martin Jenkins (Pye Corner Audio) qu’à New Order. Sombres comme de la poix, les chansons Somebody’s Knocking sont faites de musique industrielle et d’une voix façonné par les addictions. Lanegan pourrait tout chanter… Il le fait d’ailleurs sur ce disque, à la fois monocorde et pluriel. On y voit tous les visages de ce grand gaillard, à la fois pop (Playing Nero) et parfois terrifiant (War Horse).

Somebody’s Knocking de Mark Lanegan Band sera disponible le 18 octobre 2019 chez Heavenly Recordings/PIAS.

Mark Lanegan sera en concert les :

  • 5 novembre 2019 au 106 (Rouen)
  • 6 novembre 2019 à L’Aeronef (Lille)
  • 8 décembre 2019 au Trianon (Paris)

Mark Lanegan Band - Somebody's Knocking

Tracklist : Mark Lanegan Band - Somebody's Knocking
  1. Disbelief Suspension
  2. Letter Never Sent
  3. Night Flight to Kabul
  4. Dark Disco Jag
  5. Gazing from the Shore
  6. Stitch It Up
  7. Playing Nero
  8. Penthouse High
  9. Paper Hat
  10. Name and Number
  11. War Horse
  12. Radio Silence
  13. She Loved You
  14. Two Bells Ringing At Once

Les prochains concerts de Mark Lanegan en France
DateSalleVilleTickets
05 Mar 2021LaiterieStrasbourgAcheter un Ticket
06 Mar 2021Les TrinitairesMetzAcheter un Ticket
07 Mar 2021La NefAngoulêmeAcheter un Ticket
Dates de concerts fournies par Bandsintown
Mark Lanegan Band – Somebody’s Knocking4.5
9/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Mark Lanegan @ 106 Rouen 05-11-2019

Night Flight to Rouen

Après ses escapades avec Duke Garwood, Mark Lanegan a eu la bonne idée de remettre en selle la formule Mark Lanegan Band pour publier le très bon Somebody’s Knocking il y a quelques semaines. Très bon n’est pas synonyme d’excellent. Mais quand on sait que le Lanegan Band a permis à Mark de sortir ses…
Mark Lanegan

Lanegan Kaboul

Mark Lanegan a remis sur pied son groupe et sera de retour dans quelques semaines avec un nouvel album et une tournée française.
Mark Lanegan

Mark Lanegan Band (encore et encore)

Mark Lanegan sera de retour cet automne avec Somebody’s Knocking, un disque produit par Alain Johannes (déjà aux manettes de l’album Bubblegum).
Screaming Trees

[1989 – 2019] La Buzz Factory des Screaming Trees

En 1989, la scène de Seattle ne sait pas encore qu’elle va exploser dans quelques années et donner le La à toute génération. En 1989, Soundgarden fait encore dans le violent, Eddie Vedder végète encore dans la banlieue de Chicago. Quant à Nirvana, ils viennent de publier de manière assez confidentielle Bleach.
Mark Lanegan

Mark Lanegan Band (toujours)

Mark Lanegan est de retour en 2019. Alors que Cherry Red a sorti il y a quelques semaines la réédition de Sweet Oblivion des Screaming Trees, Heavenly s’apprête à sortir le nouveau Mark Lanegan Band.

Mark Lanegan Band (encore)

Mark Lanegan est de retour en 2019. Pour cela, il ressuscite Jimmy The Cab Driver de MTV et son groupe. Le premier extrait de Somebody’s Knocking fait plus que séduire.

Plus dans Chroniques d'albums

Laura Veirs – My Echo

Accompagnée Jim James, de Bill Frisell, de Karl Blau et de Matt Ward, Laura Weirs sort un onzième impeccable album.
The Coral - B-Sides

The Coral – B-Sides

Les Anglais de The Coral sortent en catimini une plantureuse compilation de faces b foncièrement (et forcément) excellente. Les amoureux des disques peuvent passer leur chemin, B-Sides n’est disponible qu’en streaming.
The Lemonheads - Lovey

The Lemonheads – Lovey

Lovey, le premier disque des Lemonheads pour Atlantic est réédité par les Anglais de Fire Records. Et trente ans plus tard, le constat est accablant : Evan Dando avait toutes les cartes en main pour régner sur les années 90. Malheureusement, la voie prise ne fut pas la bonne.
Andy Bell

Andy Bell – The View From Halfway Down

Andy Bell s’offre son premier album solo pour ses 50 ans et nous fait un joli cadeau. The View From Halfway Down, enregistré avec Gem Archer (Oasis), est un disque aux allures modestes mais qui fait le travail comme les grands.
StrawberrySeas_LP_Cover

Strawberry Seas – Strawberry Seas

2020 est une l’année horrible par excellence. La Covid, les élections américaines, les inondations… Le meilleur moyen pour quitter la tête haute cette année infernale est le disque des Strawberry Seas.
idles-ultra-mono

Idles – Ultra Mono

Plus finaud que Brutalism et Joy As An Act Of Resistance, Ultra Mono devrait (enfin) consacrer les Idles et leur permettre d’étendre un peu plus leur empire qui n’a de cesse de s’étendre depuis leurs débuts.
Bob Mould - Blue Hearts

Bob Mould – Blue Hearts

2020 est une année terrible. Elle aura même réussi à (re)mettre Bob Mould en colère. Le résultat s’appelle Blue Hearts et fait écho à Zen Arcade, le grand disque d’Hüsker Dü.