5 questions à … FYRS

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de FYRS qui ne craint pas la douceur avec son EP à paraître le 26 mars et un clip, The Swirl Of Love en exclusivité demain matin sur SK* qui devrait vous mettre du baume au cœur tout comme sa playlist sensible.

FYRS en cinq questions

Fyrs

Ton souvenir de concert ?

La première partie de Voyou au Stéréolux, car c’est la salle au sein de laquelle j’ai vu le plus de concerts durant mon adolescence. C’était particulier d’y jouer pour la première fois.

Ta rencontre en tournée ?

Aux Inouïs du Printemps de Bourges, j’ai rencontré un groupe marseillais, Parade dont j’ai beaucoup aimé le concert, une belle rencontre musicale et humaine.

Ton anecdote dans le van ?

Il n’y a pas eu de tournée en van pour le moment! Toutes les premières dates ont été faites avec une Suzuki swift, on était bien serrés dans la voiture.

Ton EP en quelques mots ?

Introspectif, mélancolique et rythmé.

Ton prochain rêve ?

Refaire des concerts !

FYRS – The Swirl Of Love (Lieu Unique Session)

En écoute avec FYRS

  1. Kevin MorbyNo Halo
    Dernière découverte que j’écoute en boucle. J’adore la manière dont le morceau est écrit et la manière dont il a été produit.
  2. Fleet FoxesFeatherweight
    C’est pour moi le morceau et l’album de l’automne. J’ai souvenir d’avoir écouté pour la première fois cette chanson en voiture dans le golf du Morbihan près de chez mes parents, accompagné de ma partenaire.
  3. VillagersDawning On Me
    Depuis l’automne et l’album de Fleet Foxes, je traverse une période plus « Folk » et ce morceau en fait grandement partie.
  4. Patrick WatsonLost With You
    Patrick Watson est l’un de mes artistes favoris, dont je tire une grande inspiration. Ce titre est son dernier en date et je le trouve merveilleux.
  5. Echo CollectiveThe Witching Hour
    J’ai découvert ce collectif belge en concert, entre le premier et le second confinement. Je travaille dans une salle à Nantes qui se nomme Le Lieu Unique, et ils y jouaient. J’ai été complètement envoûté.
  6. DeVothKaThe Winner Is
    Découvert dans le film Little Miss Sunshine. Ce morceau est juste magnifique.
  7. Ghostpoet avec Nadine ShahX Marks The Spot
    J’ai découvert cet artiste britannique en 2016, je vivais alors à Bristol en Angleterre. Alt J jouait au Motorpoint Arena de Cardiff, à seulement 1h de Bristol, et j’avais décidé de m’y rendre seul. Ghostpoet jouait en première partie et ce morceau a attiré mon attention. J’aime toujours autant ce titre aujourd’hui, il me rappelle ce moment.
  8. ShameSnow Day
    Je suis un grand fan de Shame depuis leur premier album Songs Of Praise. Ce morceau fait partie de leur deuxième album qui vient tout juste de sortir. Je suis encore une fois conquis.
  9. Michael KiwanukaFinal Days (Bonobo Remix)
    Deux artistes que j’aime beaucoup! Parfait pour danser.
  10. Lana Del ReyChemtrails Over The Country Club
    Je ne suis pas un grand fan habituellement de Lana Del Rey, mais je dois dire que ce morceau est vraiment beau. Je l’écoute en boucle.
  11. MuzzRed Western Sky
    J’ai découvert ce projet durant le premier confinement, il s’agit du nouveau groupe du chanteur d’Interpol, Paul Banks. Je n’ai jamais trop aimé Interpol, mais là j’ai tout de suite été conquis par sa voix et par la musique. Ce groupe m’a grandement inspiré pour ce premier EP.
  12. Grizzly BearYet Again
    Ce groupe n’arrête pas de m’inspirer dans chaque album réalisé et m’impacte beaucoup dans mes choix artistiques, et ce, pour longtemps encore je pense. J’ai une obsession pour Grizzly Bear depuis maintenant plus d’un an et ce n’est pas près de s’estomper.

Visiter la page Facebook de FYRS.

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Chromozone

Dark Side Of The Music

George Abitbol, l’homme le plus classe du monde serait heureux d’assister au détournement de films de SF des années 60 lors du ciné-concert, Chromozone 51.
Neptunefootballclub-livingbackwards

Vidéo : Neptune Football Club – Living Backwards

Vivre à l’envers, refaire le match, c’est peut être ce que se disent certains footballeurs en quête d’un Graal jamais atteint. Neptune Football Club nous manquait, il nous offre en exclusivité son tour de manège enchanté avec Living Backwards.
Morganeimbeaud-patineuse

Vidéo : Morgane Imbeaud – Patineuse

Dans le monde du patinage, un adage revient souvent, « quand la vie est dure, enfile tes lacets et patine. » Comment remonter sur la glace d’un monde artistique concurrentiel pour Morgane Imbeaud quand on a connu un burn out ? En s’affranchissant des règles, en se débarrassant des diktats, en étant soi même.

Plus dans Interviews

Cmathieuteissier1

Rêve éveillé avec Lescop

Lescop sort du bois avec un nouvel album, Rêve parti qui fera danser Les garçons et vous retirera la raison avec la femme papillon. Entretien avant son concert à La Rayonne à Villeurbanne le samedi 9 mars.
Julienshelter-matthieudortomb4

5 questions à Julien Shelter

Avec Island, Julien Shelter nous propose un album cocon, un disque refuge pour se ressourcer avec des titres délicats évoquant l’amour, la nature ou l’enfance.
Chroniquenicolas-commentchicmediaschristophe-3

Fortunate semper magis tempus

Nicolas Comment vient de signer Chronique du temps qui passe, un superbe livre qui mêle des textes intimes et des photos d’artistes au gré des rencontres incroyables qu’il a pu faire. Il était récemment à Lyon pour une rencontre dédicace et une présentation de son travail à la galerie Poltred, l’occasion pour SK* d’évoquer avec […]

5 questions à … AbEL K1

Après avoir écrit pour d’autres et principalement pour Blondino dont il est l’indissociable compagnon de ses échappées, AbEL K1 sortira en mai son premier album. Un album porté par sa poésie toujours si personnelle et tendue, un lyrisme rock et direct, et une voix singulière. Prélude (à la folie) en est le premier aperçu, ainsi […]