5 questions à … Amouë

© Eva Useille
SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour d'Amouë, entre amour et méthode Coué. Elle s'affirme en solo après sa collaboration avec Kazy Lambist avec un premier titre, Tes larmes qui va en faire couler bien d'autres. Après avoir voulu faire l'amour tous les jours, voilà le temps de la rupture et son triptyque colère, haine, acceptation. Comme Hermione, Amouë questionne son amour, Où suis-je ? Qu'ai-je fait ? Que dois-je faire encore ? Quel transport me saisit ? Quel chagrin me dévore ? mais tout ne finit pas forcement en tragédie antique.

Amouë en cinq questions

Larmes de crocodiles ou vallée de larmes ?

L’expression « des larmes de crocodile » signifie pleurer pour obtenir quelque chose. D’après la légende de l’Antiquité, les crocodiles charmaient leur proies par des gémissements. J’ai sans doute pleuré des larmes de crocodile pour essayer de faire revenir la personne mais ça n’a pas marché alors ça s’est terminé en vallée de larmes.

Un souvenir heureux de rupture ?

Je suis passée par différentes étapes. La tristesse, la haine, la colère et enfin j’ai découvert le plaisir d’être seule ! Faire ce que bon me semble sans se demander ce que l’autre va en penser. Faire la bamboche sans tenir compte de l’heure ! Rencontrer de nouvelles personnes. Mais un souvenir heureux, je dirais de partir au Vietnam avec ma pote. J’étais tellement triste qu’elle m’a proposé de partir renouer avec mes racines. J’ai vécu huit ans dans ce magnifique pays. Nous sommes parties un mois et demi à la rencontre de mes anciennes maisons, voisins, amis. Ce voyage m’a fait un bien fou. Il m’a fait reprendre goût à la vie et m’a poussé à passer le concours d’entrée au Conservatoire de théâtre de Lille.

Un objet oublié d’une rupture ?

Hahaha! Quand je me suis séparée, je suis partie six mois avec une petite valise chez mes parents. J’ai tout laissé… je ne pouvais pas retourner dans le lieu que j’avais partagé sans tout casser. Donc je dirai que j’ai laissé beaucoup de choses au début et puis, avec le temps, j’ai laissé l’enfant que j’étais. J’ai grandi et cette histoire m’a fait comprendre ce que je ne voulais plus.

Ton dernier mot de rupture ?

Je pense que c’était une grosse insulte bien envoyée ! Mais les choses ont changé, maintenant je peux voir cette personne sans lui dire de méchanceté, c’est même devenu quelqu’un de très proche.

Ton mot d’amour préféré ?

Un mot trop dur… un poème?

« Demandez-vous mon amour si vous n’avez pas été cruelle de m’avoir ainsi envoûté et privé de ma liberté. Quant à moi, je ne sais comment exprimer ma dévotion à une si belle créature. Il me faut un mot plus éclatant qu’éclat, un mot plus beau que beauté. Je rêve que nous sommes des papillons n’ayant à vivre que trois jours d’été, avec vous ces trois jours seraient plus plaisants que cinquante années d’une vie ordinaire. »

Lettre de John Keat à Fanny.

Je vous conseille le film Bright Star de Jane Campion mais sortez les Kleenex…

Amouë – Tes larmes

Je tremble au simple fait de penser à toi
Nos corps se sont touchés pour la dernière fois
J’pensais qu’on allait jamais se lasser
J’pensais qu’on allait jamais se quitter
Regarde moi, des larmes vont couler
Comment savoir si j’aime ou bien si je hais ?
L’ombre de ce monde qui saura défait
Le temps de penser, songer au passé
Tout se pardonner pour s’abandonner
Ces doux moments qui resteront gravés

Où suis-je
Qu’ai-je fait ?
Que dois-je faire encore ?
Regarde nous tout le reste est mort
Vidé, vidé par toutes les larmes
Qui ont coulé
Coulé, Coulé, Coulé

Cet air que je regrette tourne dans ma tête
La solitude m’appelle à d’autres conquêtes
Jpensais qu’on allait toujours s’enlacer
Jpensais qu’on allait toujours s’embrasser
Regarde toi, des larmes vont couler

Où suis-je
Qu’ai-je fait ?
Que dois-je faire encore ?
Regarde-nous tout le reste est mort
Vidé, vidé par toutes les larmes
Qui ont coulé
Coulé, Coulé, Coulé

La playlist de Amouë

En écoute avec Amouë

La playlist sur Spotify

En écoute avec Amouë

La playlist sur Deezer

En écoute avec Amouë

La playlist sur Youtube

01
David Numwami - Le Fisc De L'amour

David Numwami : un artiste belge à suivre de très près ! J'adore son univers, son humour ! Un titre léger qui donne envie de tomber amoureux(se).

02
Pi Ja Ma - Bisou

Une artiste, illustratrice qui me fait fondre ! Pour la Saint-Valentin, elle a sorti ce titre pour toutes les personnes qui aiment faire des bisous.

03
Iliona - Moins Joli

J'adore cette artiste belge, ses textes, sa simplicité, sa beauté.

04
Donny Hathaway - A Song For You

Sooooo sexy ! À chaque fois que j'écoute cette chanson, j'ai des frissons.

05
Chris Isaak - Wicked Game

Ma chanson préférée de tous les temps ! Elle m'évoque beaucoup de choses.

06
Bob Telson - Calling You

Bagdad Cafe, un merveilleux film de Percy Aldon sur l'amitié entre deux femmes. Une BO incroyable dont la chanson I'm calling you de Bob Telson est sublime.

07
Shigeru Umebayashi - Yumeji's Theme - Theme From In The Mood For Love

Tiré du film de Wong Kar-Wai, In The Mood For Love, qui traite de la passion amoureuse, de l'adultère. Un grand classique visuel et auditif.

08
Serge Gainsbourg - La Chanson De Prévert

Le grand Serge ! J'adore toutes ses chansons mais particulièrement celle-ci parce qu'elle me fait penser à quelqu'un avec qui je la joue souvent. Elle est mélancolique et l'interprétation de Serge est bluffante.

09
Sébastien Tellier - L'amour Et La Violence

J'aime beaucoup la pop-sexy de Sébastien Tellier, son personnage. L'amour et la violence est un grand classique dans ma bibliothèque musicale. Je l'écoutais beaucoup adolescente appuyée à la fenêtre du bus.

10
Billie Eilish - Six Feet Under

Grosse révélation pour moi cette année. À à peine 18 ans, Billie a une voix sublime et sensible. Elle produit tout avec son frère et son album When we all fall asleep where do we go est un ovni musical.

11
Chet Baker - My Funny Valentine

Parce que c'est Chet Baker, parce que cette chanson est magnifique parce qu'elle est pour moi un souvenir très fort de mon voyage à San Francisco.

12
Barbara - Dis Quand Reviendras-tu ?

La dame en noir est une référence pour moi. Dis quand reviendras-tu ? parle d'une femme séparée de son amoureux. Ce texte sublime parle avec justesse de l'attente.

Retrouvez toutes les playlists de SK !

Visiter la page Facebook d’ Amouë.

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Timolonlejardinier-zombiep

5 questions à … Timoléon Le Jardinier

Tout est bon dans le Timoléon. Qu’il hésite entre Vishnou ou Arinna, entre Proust et Engels, Thibauld Labey (Trumpets of Consciousness) nous emballe avec une playlist enthousiasmante et quelques conseils pour l’été.

Plus dans Interviews

Timolonlejardinier-zombiep

5 questions à … Timoléon Le Jardinier

Tout est bon dans le Timoléon. Qu’il hésite entre Vishnou ou Arinna, entre Proust et Engels, Thibauld Labey (Trumpets of Consciousness) nous emballe avec une playlist enthousiasmante et quelques conseils pour l’été.
Jeromedidelotsonparapluiemarch2022thomasguerigen

5 questions à … Son Parapluie

A l’heure où Jacqueline Taieb revient sur le devant de la scène, il faut absolument écouter Son Parapluie avec son EP plantureux, Paris n’existe pas disponible chez 80 Proof records et Hot Puma Records.
Skopitone Sisko

5 questions à … Skopitone Sisko

Skopitone Sisko s’offre avec Remember Tomorrow une quête intemporelle, pas à pas dans des paysages désertiques espagnols majestueux.
Lady J.

5 questions à … Lady J.

Vous connaissiez Lady Oscar ou Lady D. Découvrez Lady J.. Après Calm Belt, vient la tempête de douceur de Soul Whispers. L’occasion de mieux cerner l’Audrey Hepburn de la soul lyonnaise avant son concert pour la fête de la musique sur la scène du tremplin Kiwi organisé par la Maison pour Tous salle des Rancy […]