5 questions à … Komorebi

© Alexandre Mellak
SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Komorebi duo synthétique qui sortira en avril 2021 un premier EP, Ici qui risque de vous emmener ailleurs. On regarde dans les yeux Claire et Clara avec le premier chapitre du reste de leur vie et une playlist électro chaloupée.

Komorebi en cinq questions

Qui vous a tapé dans l’œil récemment ?

Claire : Une illustratrice poétique : KIMIKO KITAMURA. C’est percutant et sensiblement coloré. Ça fait grand bien aux yeux. Allez voir !
Clara : Yseult aux Victoires de la Musique, elle et ses danseur.se.s m’ont complètement chaviré.

Que ou qui tenez-vous comme à la prunelle de vos yeux ?

Komorebi © Alexandre Mellak
© Alexandre Mellak

Claire : Ma collection de carnets dans lesquels j’écris et je dessine depuis 15 ans. On m’en a déjà volé un, j’en tremble encore de chagrin.
Clara : Le carnet de Claire que j’ai volé !

Yeux doux ou froncer les yeux ?

Claire : Même si je fronce les yeux en lisant cette question, je valide la douceur toujours ! Yeux doux partout !
Clara : Même si j’adore aussi la douceur, je dirais froncer les yeux, car c’est quand même pratique de signifier aux autres que je suis en train de réfléchir ou que je ne comprends pas, sans avoir à parler.

Bon pied bon œil ou œil au beurre noir ?

Claire : Ne pas obéir au doigt et à l’œil.
Clara : Bon pied bon œil, non ? Avec un œil au beurre noir, on voit moins bien le monde qui nous entoure, c’est dommage.

Se rincer l’œil ou en prendre plein les yeux ?

Claire : « Nos yeux sont des mains brûlantes qui saisissent
Nos yeux sont des miroirs qui réfléchissent
Nos yeux sont des gouffres à cœur-ouvert
Nos yeux sont des oiseaux sincères »

En prendre plein les yeux donc.
Clara : En prendre plein les yeux, le digérer, le savourer, le processer, le transmettre, le partager !

Komorebi – Nos yeux

Les histoires sont ici
Les histoires sont là
Les histoires sont partout
Les histoires sont dans nos yeux dessous

Nos yeux sont des mains brûlantes qui saisissent
Nos yeux sont des miroirs qui réfléchissent
Nos yeux sont des gouffres à coeur-ouvert
Nos yeux sont des oiseaux sincères

Nos yeux sont des trajets aventuriers
Nos yeux sont des enfants secrets
Nos yeux sont des bouquets infatigables
Nos yeux sont des cabanes confortables
Nos yeux sont des promesses résistantes
Nos yeux sont deux augures enveloppantes

Nos yeux sont des bras pour se blottir
Nos yeux sont des draps pour se couvrir

Nos yeux sont des trajectoires qui envahissent
Nos yeux sont des champs qui reverdissent
Nos yeux sont un vent pénétrant
Nos yeux sont un bouillon tout-puissant
Nos yeux sont des harpons culottés
Nos yeux sont des créatures libérées

Nos yeux sont des cascades de velours
Nos yeux sont une inondation d’amour
Nos yeux sont des fossés conséquents
Nos yeux sont un pont impressionnant​

Nos yeux sont des bras pour se blottir
Nos yeux sont des draps pour se couvrir

En écoute avec les yeux avec Komorebi

  1. Fatima YamahaWhat’s a Girl to Do
    Le génie de la longueur
  2. PrudenceOffenses
    La beauté de la douceur.
  3. James Blake feat. Rosalía<Barefoot In The Park
    La chaleur de la composition.
  4. Asa MotoMake Me Prada
    Le groove en voiture.
  5. Noga ErezViews / live
    Ce qui se fait de meilleur.
  6. ModeratA New Error
    Ce qui nous rassemble depuis le début.
  7. Flavien Berger & Bonnie BananeContre-Temps
    Un temple devant lequel on viendrait se recueillir longtemps.
  8. Four Tet LA Trance
    La profondeur des notes.
  9. Jamie xxGosh
    Un clip avec un grand C, une ambiance dingue, une claque.
  10. TerrenoireLe temps de revenir à la vie
    Un hymne qui nous parle.
  11. LhasaEl Desierto
    La source d’inspiration.
  12. CamilleLa jeune fille aux cheveux blancs
    La voix, la musique, l’intégrité, la sobriété.

Visiter la page Facebook de Komorebi.

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Bebly-lesoleilporte

Vidéo : BEBLY – Le soleil à portée

Le soleil donne un coup de chaud à BEBLY qui se prend la tête et se démultiplie. L’hédonisme nombriliste estival fait place ici à un spleen solaire solitaire.
Grandgamin-poussire

Vidéo : Grand Gamin – Poussière

C’est aujourd’hui que tombent les masques et que possiblement nous retournons en poussière. Grand Gamin a l’âge de raison ou de déraison en nous mettant le nez dans la poussière en espérant ne pas suffoquer et croire aux lendemains qui chantent.

Plus dans Interviews

Massilia

Massilia à Massilia !

Massilia Sound System fête ses 40 ans d’existence en tournée et par un concert gratuit sur le Vieux Port de Marseille le 19 juillet. SK* les a rencontrés au Vercors music festival avant un concert qui s’annonçait dantesque stoppé net par l’orage.
Cmathieuteissier1

Rêve éveillé avec Lescop

Lescop sort du bois avec un nouvel album, Rêve parti qui fera danser Les garçons et vous retirera la raison avec la femme papillon. Entretien avant son concert à La Rayonne à Villeurbanne le samedi 9 mars.
Julienshelter-matthieudortomb4

5 questions à Julien Shelter

Avec Island, Julien Shelter nous propose un album cocon, un disque refuge pour se ressourcer avec des titres délicats évoquant l’amour, la nature ou l’enfance.
Chroniquenicolas-commentchicmediaschristophe-3

Fortunate semper magis tempus

Nicolas Comment vient de signer Chronique du temps qui passe, un superbe livre qui mêle des textes intimes et des photos d’artistes au gré des rencontres incroyables qu’il a pu faire. Il était récemment à Lyon pour une rencontre dédicace et une présentation de son travail à la galerie Poltred, l’occasion pour SK* d’évoquer avec […]