Catégories
Son du jour

[EXCLU] Vidéo : Fredz – Faits d’hiver

L’incompréhensiblez attitudz dez Vianneyz à The Voicez vous indiffèrez ? Regardez le Talent Show avec Fredz qui a tutoyé l’azur avec les presque 2 millions de stream de sa mixtape Personne ne touche le ciel.

Fredz a un incroyable talent, il propose Faits d’hiver alors que l’ambiance est printanière. Il est un boy next door qui emporte les cœurs et la mise. Fredz fait danser les filles dans un Breakfast Club la tête dans les étoiles. « A quoi bon soulever des montagnes quand il est si simple de passer par-dessus ? » écrivait Boris Vian. Fredz les gravit à l’aiz’ pour notre plus grand plaiz’ !

Fredz – Faits d’hiver

J’ai ma guitare, quelques livres, de la musique autour de moi,
Je regarde la neige, et la neige tourne autour de moi,
Le paysage, les passants et les oiseaux au-dessus des toits
Je regarde le ciel
Et Le ciel est rempli d’étoiles

8 heures du matin le soleil me réveille
Je prend mes nike avant de partir
Je dois marcher dehors putain on se les gèle
J’aurai mieux fait de rester dormir

Merde j’ai
Arrêté de compter les moutons pas comme les bergers
plus honte de ma peur maintenant que j’ai appris à héberger
Arrêté d’attendre les solutions je vais les chercher

Non aujourd’hui je veux plus être personne
Non aujourd’hui je regarde les passants
Pour une journée j’ai besoin de me perdre seul
Pour un journée j’ai besoin d’être absent

J’ai ma guitare, quelques livres, de la musique autour de moi,
Je regarde la neige, et la neige tourne autour de moi,
Le paysage, les passants et les oiseaux au-dessus des toits
Je regarde le ciel
Et Le ciel est rempli d’étoiles

Je sais poto des fois la vie est morose mais on fait avec
Même si c’est pas grand chose
Et puis ce n’est pas grave si tu fais rien de grandiose
Vaut mieux être à l’aise
Et savoir quand prendre une pause

Mais bref la c’est l’hiver
Et ya beaucoup de neige
J’ai ma chanson à finir et j’ai un album à faire
Mais aujourd’hui je suis pas le même
J’ai décidé de me taire
J’ai du temps à l’infini c’est pas grave si j’en perd

Non aujourd’hui je veux plus être personne
Non aujourd’hui je regarde les passants
Pour une journée j’ai besoin de me perdre seul
Pour un journée j’ai besoin d’être absent

J’ai ma guitare, quelques livres, de la musique autour de moi,
Je regarde la neige, et la neige tourne autour de moi,
Le paysage, les passants et les oiseaux au-dessus des toits
Je regarde le ciel
Et Le ciel est rempli d’étoiles

Pourquoi on se casse la tête
Alors que la vie c’est si simple
C’est si simple
On s’invente une planète
On il n’y plus de contraintes
Ce serait si dingue

J’ai ma guitare, quelques livres, de la musique autour de moi,
Je regarde la neige, et la neige tourne autour de moi,
Le paysage, les passants et les oiseaux au-dessus des toits
Je regarde le ciel
Et Le ciel est rempli d’étoiles

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

L’amoür selon Cabadzi

On ferme les yeux avec Cabadzi et l’on imagine le grand amour, éparpillé façon Puzzle dans notre société hightech qui éloigne plus qu’elle ne rapproche.
Carole Pelé - Premier EP.7

5 questions à … Carole Pelé

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Carole Pelé qui gravit la montagne et nous émeut avec le flow flamboyant de son Premier EP disponible ce jour. On…
Cabadzi - Animal

Vidéo : Cabadzi – Animal

Le sociologue Gérald Bronner écrit dans son récent Apocalypse cognitive : « l’écran est l’arme du crime idéale pour cambrioler notre cerveau ». Avec Animal Cabadzi braque le notre pour mieux nous libérer.
Wassailer - Song For Elsa

Vidéo : Wassailer – Song For Elsa

On court tous derrière une Elsa. Un mirage qui enrage. Une addiction qui fait souffrir. On prend des coups de l’autre mais surtout de soi-même. On essaye de s’échapper, de se raisonner, de se libérer, mais l’on continue de poursuivre un fantôme.
Cabadzi - Cabane

Vidéo : Cabadzi – Cabane

Cabadzi prend perpet’ avec Cabane. Rater sa vie c’est déjà ça alors on augmente la dose de Burrhus pour tailler la route avec Blanche neige sans les nains.
LO - Mort-né

Vidéo : LO – Mort-né

On est pas sérieux quand on a 28 ans. Et pourtant. LO, bruxellois autodidacte suinte le talent. Comme une évidence.
CABADZI

Cabadzi recrute à la Burrhus™ !

C’est parce que vous êtes chiants qu’j’m’invente une vie. Cabadzi balance son spleen avec un premier clip, Mélanco, premier d’une série de six épisodes.

Plus dans Son du jour

Odezenne - Géranium

Vidéo : Odezenne – Géranium

Chez Vian, un nénuphar poussait dans le poumon droit de Chloé et la maladie était repoussée un temps par traitement florale. Odezenne « fait pousser bien les géraniums » avec peut-être les larmes tirées à chaque écoute d’Une danse de mauvais goût, l’une des grandes chansons de cette année avec Mansfield.TYA.
Les Louanges - Pigeons

Vidéo : Les Louanges – Pigeons

Avec son nouveau titre Pigeons, Vincent Roberge alias Les Louanges semble être le dindon de la farce avec une chanson introspective après les excès, la fatigue, les aléas et peut-être la lassitude de deux ans de tournée.

Vidéo : John Moods – Talk To Me

The return of the Mullet. C’est le Daily Star qui l’annonce, 2021 sera l’année du retour de la coupe ramasse miettes façon Patrick Swayze dans Ghost ou Chris Waddle au Vélodrome de Marseille. Jonathan Jarzyna (Fenster) prend les devants capillaires avec son projet John Moods et son titre Talk To Me.
Mogwai - Ceiling Granny

Vidéo : Mogwai – Ceiling Granny

C’est sans doute le morceau le plus efficace du dernier album de Mogwai, As The Love Continues. Ceiling Granny est comme un ride en skate, plein de soif de vivre, de liberté, d’insouciance : un paradis perdu où l’on ne craint plus Satan et où l’on survit à sa jeunesse.
Snuts

Vidéo : The Snuts – Glasgow

The Snuts est the next big thing venue d’Ecosse avant la suivante. Ils viennent de sortir un premier album, W.L. chez Parlophone dont est extrait ce Glasgow pétaradant.