Vidéo : Gaëtan Roussel – Je me jette à ton cou

Populaire. Gaëtan Roussel est un chanteur populaire et avec son quatrième album solo, Est-ce que tu sais ? et ce titre Je me jette à ton cou il le sera davantage.

Quand on croise le sourire généreux de Gaëtan Roussel, on est instantanément revigoré. C’est l’ami qui vous veut et vous fait du bien. Celui qui attend avec vous les trains qui ne passeront plus, celui sur qui on peut boxer notre mal être amoureux, celui qui vous fait visiter le val d’enfer où se croisent Dante et Cocteau. Quand les larmes montent, quand le moral descend, on écoute Gaëtan Roussel qui met du baume au cœur comme un verre de Tavel qu’il affectionne tant.

Est-ce que tu sais ? de Gaëtan Roussel sort le 19 mars.

Discographie

Gaëtan Roussel – Je me jette à ton cou

Quand les larmes montent, quand le moral descend
Quand on rame de honte, quand on sourit aux passants
Quand regarde ce qui compte, quand on embrasse un amant
Quand on refait les comptes, quand on manque de temps
Quand un jour on affronte, quand on passe devant
Quand on joue la refonte, quand on plie sous le vent

Quand on jette le tout, quand la Terre se désassemble
Je me jette à ton cou, c’est mon île d’être ensemble

Quand parfois on surmonte, quand on respire l’instant
Quand la mer remonte, quand la Lune redescend
Quand arrive le soir, quand tout est noir
Quand on vit l’ordinaire, quand on est seul sur la Terre
Quand on regarde le ciel, quand tout est éternel
Quand le jour sera fini, quand tout sera fini

Quand on jette le tout, quand la Terre se désassemble
Je me jette à ton cou, c’est mon île d’être ensemble
Là-bas
Quand on jette le tout, quand la Terre se désassemble Là-bas
Je me jette à ton cou, c’est mon île d’être ensemble Là-bas

Quand les larmes montent, quand le moral descend, descend
Quand on jette le tout, quand la Terre se désassemble
Je me jette à ton cou, c’est mon île d’être ensemble

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Gaëtan Roussel – La Colère

Vidéo : Gaëtan Roussel – La Colère

Certains multiplient les pains, d’autres ce sont les Kad. Gaëtan Roussel nous invite à une saine colère, celle qui revient toujours chez les plus sensibles, ceux qui se font avoir non pas par naïveté, mais sans doute par honnêteté.
Gaëtan Roussel

Dies iræ !

Est-ce que tu sais ? est sans doute le disque le plus personnel de Gaëtan Roussel. Et pourtant il touche à l’universel. Mots simples, discrètes mélodies, sourire dans la voix, ce disque redonne du sens au mot bienveillance sans tomber dans la mièvrerie

Plus dans Son du jour

Augustincharnet-pleasedontdie

Vidéo : Augustin Charnet – Please don’t die

Augustin Charnet enfin dans la lumière. Après Kid Wise puis After Marianne et des mélodies pour Disiz et Damso ou Dinos, le voilà en solo avec un extrait de son premier album, Please don’t die .
Mattelliott-januaryssong

Vidéo : Matt Elliott – January’s Song

En Janvier, on voudrait du repos. Oublier les amours défuntes, les décès prématurés, les vœux hypocrites, les réformes iniques. Alors on écoute l’immense Matt Elliott avec désormais un saxophone envoûtant.