Vidéo : Les Louanges – Pigeons

Avec son nouveau titre Pigeons, Vincent Roberge alias Les Louanges semble être le dindon de la farce avec une chanson introspective après les excès, la fatigue, les aléas et peut-être la lassitude de deux ans de tournée.

Il y a celles qui adorent les cartes postales et d’autres qui préfèrent les pigeons qui on le sait depuis Audiard sont « plus con qu’un dauphin, d’accord… mais volent ». Alors oui, il ne faut pas prendre les enfants du Bon Dieu pour des canards sauvages. Même après le succès de La nuit est une panthère, on peut toucher le fond de sa piscine existentielle et jouer à cache cache dans un hôtel désert.

Les Louanges – Pigeons

Discographie

J’enverrai une carte ou bien j’enverrai des pigeons
S’il est trop tard, ben ça me servira de leçon
Ah non, ah non, ah bon, too late pour les pardons

J’enverrai une carte ou bien j’enverrai des pigeons
S’il est trop tard, ben ça me servira de leçon
Ah non, ah non, ah bon, too late pour les pardons
Je resterai le fantôme

Ça faisait un bail que j’étais rentré à la maison
On court après les highs sans jamais regarder au fond
Enterré mon grand-père ensuite embarqué dans l’avion
Rencontré Lucifer, maintenant je serai bon garçon
Enjambé les failles, laissé traces sur le béton
Micro dans les mains, Jean-Guy résine sur le carton
Tison brûlant, j’en ai foutu partout sur mon blouson

J’enverrai une carte ou bien j’enverrai des pigeons
S’il est trop tard, ben ça me servira de leçon
Ah non, ah non, ah bon, too late pour les pardons

J’enverrai une carte ou bien j’enverrai des pigeons
S’il est trop tard, ben ça me servira de leçon
Ah non, ah non, ah bon, too late pour les pardons
Je resterai le fantôme

Nomade maintenant mode de vie normale
Maussades parfois les couleurs du voyage
La tournée altère le sens de la morale
Best life parfois s’apparente aux mirages
À quand la dernière fois, dernier rattrapage
Les représailles me font peur, man j’ai quel âge ?
Assume que t’es parti après on n’en parle plus

Reste qu’à laisser aller
Laisse aller le postier
Passer go réclamer
Par ici les papiers
Repêcher les vu que j’ai lâchés
Salutations soignées
Sentiments distingués

J’enverrai une carte ou bien j’enverrai des pigeons
S’il est trop tard, ben ça me servira de leçon
Ah non, ah non, ah bon, too late pour les pardons

J’enverrai une carte ou bien j’enverrai des pigeons
S’il est trop tard, ben ça me servira de leçon
Ah non, ah non, ah bon, too late pour les pardons
Je resterai le fantôme

J’enverrai une carte ou bien j’enverrai des pigeons
S’il est trop tard, ben ça me servira de leçon
Ah non, ah non, ah bon, too late pour les pardons
Je resterai le fantôme

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Leslouanges-facile

Vidéo : Les Louanges – Facile

Le petit prince de la pop québécoise revient avec son titre le plus intime, Facile qui bouleverse le cœur des fans à chaque concert.
Les Louanges - Chaussée1

Vidéo : Les Louanges – Chaussée

On ne parvient pas au cinquième étage sans avoir commencé par le rez-de-chaussée dit le proverbe Tibétain. Avec Les Louanges on se retrouve pourtant vite sur le macadam, largué, abandonné, gisant, encore de trop car différent.

Plus dans Son du jour

Louisdurdek-unnamedroad

[EXCLU] Vidéo : Louis Durdek – Unnamed Road

Louis Durdek nous promène sur son chemin de traverse. « On t’accompagnera si tu trouves ta route » écrivait Eugène Guillevic, avec ce titre, on suit Louis Durdek jusqu’au bivouac et davantage.