Mathilde Fernandez pique un fard

@ Estelle Hanania
Mathilde Fernandez sortira un troisième EP, Sensible le 25 mai qui nous fait rosir de plaisir.

Sans Fard. Mathilde Fernandez nous fait monter le rouge aux joues quand sa voix s’élève dans les cimes, lyrique, féérique, dynamique, poétique. « Qu’importe la tournure des évènements », on essaye malgré tout de courir en haut de la colline et de se regarder dans les yeux.

« J’ai écrit ce morceau en 2018, il plaisait à Christophe, on se faisait écouter nos maquettes. Je le lui avais donné pour son album qui était prévu, peu avant son décès. Ce morceau m’est par la force des chose revenu et j’ai eu envie de clore mon EP Sensible avec. J’avais envie de respecter l’ambiance éthérée de la maquette, c’est pour ça que j’ai choisi de travailler sur la production avec Timothée Pédron et Kiran Dahan, deux amis et collaborateurs de longue date. Nous faisions partie d’un même collectif « La Tendre émeute », je pense qu’on a réussi à créer quelque chose de très « Christophe » sur ce morceau. J’ai beaucoup écouté son dernier album Les vestiges du chaos et ce morceau m’y fait penser : dans la douceur et la rudesse du propos, des sentiments qui nous traversent, un mélange de doux et de violent. La pochette de l’EP, réalisée avec Estelle Hanania, en est une illustration directe et joue avec ce mot : le rouge aux joues, dans un portrait frontal, sans fards. »

Mathilde Fernandez – Fard

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Plus dans News

Richard-dawson---pc-kuba-ryniewicz--13---300-dpi

Dawson craque

Notre peasant préféré de Newcastle Richard Dawson chevauche une monture imaginaire pour mieux nous dépayser avec Horse and Rider extrait de son génial dernier album, The Ruby Chord.
Talisco-human

De la nature humaine

Retour sur terre pour Talisco avec un titre, Human qui annonce un nouvel album.
Jeanfelzine-cettefemmeestunmystre

Le Roy Jean

« Ne dépouillez pas la femme de son mystère » écrivait Friedrich Nietzsche. C’est souvent elle qui pourtant nous dépouille de nos certitudes et de nos illusions. Jean Felzine adapte magistralement en français le She’s a Mystery to Me chanté par Roy Orbison paru en 1989 sur son album posthume.
Miossec-mesvoitures

Au volant avec Miossec

Miossec nous conte son épopée automobile. On prend alors la route à rebours où les voitures sont des compagnes, presque des amantes défuntes.