[EXCLU] Sur les terres de Jef Maarawi

© Eftyhia Vlahou
On avait découvert Jef Maarawi tout confort avec son bréviaire pop Comfort Food. On retourne se faire voir chez le grec avec en exclusivité son nouvel album, TERRA PAPAGALLI qui sort demain chez Inner Ear.

Non, Jef, t´es pas tout seul. Avec TERRA PAPAGALLI, Jef Maarawi est comme les perroquets, son plumage musical est bigarré entre la Syrie, le Brésil et la Grèce. Il peut faire danser avec Caveboi, nous prendre par les sentiments avec How To Sustain Minor Losses ou encore nous rappeler nos idoles avec Senna. Il mêle l’intime et l’universel, la tradition et la modernité, la gravité et la sensualité. Non, Jef, t´es pas tout seul, on est avec toi !

Jef Maarawi by Eftyhia Vlahou_2
© Eftyhia Vlahou

Jef Maarawi by Eftyhia Vlahou_2
© Eftyhia Vlahou

« TERRA PAPAGALLI (Terre des perroquets) a été l’un des premiers noms donnés à la terre maintenant connue sous le nom de Brésil. Ce sont des histoires sur le mimétisme et l’unicité, l’extraversion pieux et la solitude entropique. C’est un album pour essayer de comprendre ce qu’est « chez soi » et une méditation sur le choix.

TERRA PAPAGALLI parle du Brésil, vu de loin. C’est une chanson de protestation fragilisée par une ironie malavisée. Le clip est inspiré de Bob Dylan, le mythe de la culture populaire, et une sensation troublante que peu importe sa conviction, la fumée et les miroirs, le divertissement, les terrasses généreuses de nos marques, il y a toujours un grognement venant de l’extérieur. Il y a juste quelque chose qui cloche. »

Facebook : www.facebook.com/jefmaar
Spotify: sptfy.com/qJhZ
Instagram : www.instagram.com/jefmaarawi/

Jef Maarawi - TERRA PAPAGALLI

Jef Maarawi - TERRA PAPAGALLI

Tracklist : Jef Maarawi - TERRA PAPAGALLI
  1. TERRA PAPAGALLI
  2. Caveboi
  3. How To Sustain Minor Losses
  4. Senna
  5. Consume Me
  6. Supermarket
  7. Tropicaliptico
  8. Go Back Home !
  9. Protector
  10. Legendary
  11. Fashion & Faith & Fantasy

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Flchelove-cetusavecchebanouar

Vidéo : Flèche Love – Cetus avec Cheb Anouar

Flèche Love revient avec un nouvel album en français dans son carquois. Son titre est sans ambiguïté. Guérison sera cathartique mais élargira assurément son public car nous sommes beaucoup en quête d’identité, de spiritualité et d’apaisement.
Groumpf-givemesomeflawoz

Vidéo : GROUMPF – Give me some Flawoz

Pas de problème de référencement avec GROUMPF le quatuor lyonnais dingo et coloré qui veut devenir ton ami. Leur premier album, The beauty, the love & the flawoz sort le 9 février et ils feront leur release party au Marché gare à Lyon le 8 mars.

Plus dans News

Landryverdy-pouruneautre

[EXCLU] La faute de l’amour

L’amour défunt est un sujet récurrent de chansons. Avec Pour une autre Landry Verdy évoque une situation plus inhabituelle « parce que l’amour est au delà du genre ».
Foncedalle-kdb

La défonce Foncedalle !

Breaking news ! Foncedalle nous offre en exclusivité leur nouveau titre KDB et comme d’habitude, cela nous retourne le cerveau et nous fait perdre la tête.
Maxinefunke

Maxine Funke, maximum de douceur

Maxine Funke est originaire de Dunedin en Nouvelle Zélande. A part cela, on ne sait pas grand chose et c’est sans doute mieux ainsi. La douceur de sa voix et son jeu gracile de guitare sont une merveille d’apaisement, une accalmie dans le fracas bavard du monde.
Ride-lead-press-shot-credit-cal-mcintyre-1704569048-1000x668

Marrée haute

Ride balance en pleine grève de ces nantis de contrôleurs SNCF qui ne touchent pourtant pas 500 000 balles pour un coup de raquette ou qui ne peuvent s’augmenter de 700 euros comme le gracieux Gérard Larcher un nouvel extrait d’Interplay à paraître le 29 mars prochain chez Wichita Recordings.