Espèces en voie de réapparition

Le soleil faisant défaut ce week-end, on vous fait une piqure de rappel de pop californienne des sixties avec une compilation des Female Species, un groupe qui aurait du... mais qu'a pas pu. Ces histoires d'amour perdues sont pourtant toujours d'actualité.

1966. L’amour est partout. On est tous amoureux de la belle Michelle des Beatles, on est fou d’un pauvre amour comme Polnareff, on voudrait tous ressentir de Good Vibrations pour marcher dans les boots de Nancy Sinatra avec une fille comme elle. On échangerait bien le monde quand un homme aime une femme avec Percy Sledge un lundi lundi mais l’on a droit qu’à une dix-neuvième dépression nerveuse.

Et donc on passe à côté des Female Species, un groupe formé en 1966 à Whittier (au choix Tom Waits ou Richard Nixon) en Californie par les sœurs adolescentes Vicki et Ronni Gossett qui n’a jamais sorti un album, seulement quatre titres qui figurent sur cette compilation qui vient de paraître chez Numerogroup. Ainsi comme elles le chantent, la lune n’a jamais brillé alors que les harmonies étaient pourtant éclatantes.
Séance de rattrapage nostalgique avec entre autre ce Baby Buggy qui nous emmène en promenade à la recherche de coquillages ou de mariage heureux.

Tale Of My Lost Love des Female Species est disponible chez Numerogroup

Female Species – Baby Buggy

Female Species - Tale Of My Lost Love

Female Species - Tale Of My Lost Love

Tracklist : Female Species - Tale Of My Lost Love
  1. Bye-Bye-Bye
  2. Tale Of My Lost Love
  3. You Need Me
  4. Peace Of Mind
  5. Baby Buggy
  6. Stop And Think It Over
  7. I'm Gonna Make It
  8. Explain Why
  9. Tie The Leaves
  10. Coast To Coast
  11. There's A Rainbow
  12. Sooner Or Later
  13. Here Comes The Night
  14. Till The Moon Don't Shine
  15. In The Moonlight
  16. Someone Lock Me Up
  17. Chinchilla Hat

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Flchelove-cetusavecchebanouar

Vidéo : Flèche Love – Cetus avec Cheb Anouar

Flèche Love revient avec un nouvel album en français dans son carquois. Son titre est sans ambiguïté. Guérison sera cathartique mais élargira assurément son public car nous sommes beaucoup en quête d’identité, de spiritualité et d’apaisement.
Groumpf-givemesomeflawoz

Vidéo : GROUMPF – Give me some Flawoz

Pas de problème de référencement avec GROUMPF le quatuor lyonnais dingo et coloré qui veut devenir ton ami. Leur premier album, The beauty, the love & the flawoz sort le 9 février et ils feront leur release party au Marché gare à Lyon le 8 mars.

Plus dans Découvertes

Shezlng2

Longue vie à Shezlöng !

Syncrétisme sensationnel. Shezlöng « chante et joue des musiques traditionnelles d’Anatolie réarrangées en funk psychédélique. » Bien sûr on connaît Altin Gün ou plus loin dans le temps, Selda Bağcan ou Nese Karabocek avec son Yali Yali remixé par Todd Terje. Voilà que déboule du massif central, l’Anadolu français, Shezlöng qui vous fera chalouper tout l’hiver.
20230624-img 6066

Pills ‘n’ Thrills avec Dirty Cloud

On pourrait les croire échappés du Kids de Larry Clark tendance Folk Implosion ou encore de Wayne’s World, le power trio Dirty Cloud vient de Rouen et n’atteint pas le demi siècle à eux trois. Il dégaine un premier titre, Psychotrope que l’on gobe avec gourmandise.
Armsarmourbandphoto

Au vent mauvais avec Arms & Armour

Gone with the winds. Le duo de Cleveland, Arms & Armour nous emmène loin en nous offrant en exclusivité son nouvel EP, The Winds ainsi que Last Trace of the World mis en images.
Holalis-foravila

Ola Hola Lis !

On découvre la barcelonaise Hola Lis grâce au jeune label clermontois Les Disques Bleus enregistrements qui sortira son nouvel album Foravila le 29 septembre.